Violences policières : sur les traces de Steve, disparu à Nantes -vidéo

Facebooktwittermail

“C’était la panique, 14 personnes sont tombés à l’eau, dont, en plus, Steve.” “On sait très bien que si les recherches se concentrent sur la Loire, c’est qu’on ne cherche plus Steve, mais qu’on cherche son corps.”Gaspard Glanz s’est rendu à Nantes, où Steve a disparu suite à une charge policière violente et disproportionnée lors de la fête de la musique. Des proches témoignent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.