Sondage sur l’utilité d’une révolution ? oui à 40%

Un récent sondage Ifop montre que pour près de 40% de la population, une révolution est nécessaire pour améliorer la situation du pays. Les Français sont en outre «déçus» par l’état de leur nation et s’attendent à une opposition forte entre le peuple et les élites.

Pour 39% des Français, il faudrait une révolution pour changer la situation du pays, tandis que 50% considèrent plutôt qu’il faudrait un programme de réformes, selon un sondage Ifop pour Atlantico. Seuls 3% des Français estiment qu’il n’y a pas besoin de changements.

Manifestation syndicale à Paris, 19 mars 2019

© SPUTNIK .«On va vers la révolution»: des manifestants à Paris dénoncent la violence socialePour David Nguyen, directeur conseil en communication au Département Opinion et Stratégies d’Entreprise de l’Ifop, «il s’agit d’un chiffre absolument spectaculaire. […] Même si nous ne savons pas exactement ce qu’ils mettent derrière ce mot [« révolution »], c’est la marque d’une radicalité très présente au sein de la société», souligne-t-il.

Qui plus est, ce chiffre est beaucoup plus élevé que dans tous les autres pays européens que l’institution a analysés. Il témoigne aussi d’«un niveau de tension politique élevé», selon M. Nguyen. «On voit bien que, malgré un Grand débat presque terminé, le niveau de radicalité n’a pas du tout baissé».

Acte 18: les Gilets jaunes défilent à Paris, le 16 mars 2019 /

© SPUTNIK . IRINA KALASHNIKOVAL’État considérera désormais comme «émeutier» tout Gilet jaune allant manifesterD’après les derniers sondages de l’Ifop, 54% des Français soutiennent les Gilets jaunes. Ce soutien global a peut-être baissé après un acte 18 particulièrement violent, mais ce mouvement gardera probablement encore la sympathie de plus de 40% de la population, et ce malgré la dramatisation des violences, avertit l’expert.

Les sentiments négatifs sont encore plus partagés en France que dans les autres pays européens, a fait ressortir David Nguyen, indiquant que les trois items qui y arrivent en tête sont «déception» (38% des sondés), «colère» (32%) et «dégoût» (28%).

«On voit une France au bord de l’implosion», a finalement constaté l’expert. En effet, 81% des Français estiment que l’opposition entre le peuple et les élites sera forte à court terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.