RIP : le soutien de Natacha POLONY

Facebooktwittermail

POURQUOI IL FAUT SIGNER LE RIP par Natacha Polony

On ne compte plus les doléances des citoyens qui disent que c’est la croix et la bannière pour signer le référendum d’initiative partagée. Le ministère de l’intérieur aurait voulu faire en sorte de décourager ceux qui veulent signer cette demande qu’il ne s’y serait pas pris autrement.

Il est vrai que c’est embêtant les référendums d’initiative partagée, ça ressemble tellement à l’exercice de la démocratie que véritablement le gouvernement ne peut que s’y plier de mauvaise grâce.

Mais « IL FAUT » se plier à cet exercice, c’est très important, car, sur le fond du sujet, il représente un engagement et un enjeu majeur.

La privatisation des autoroutes par le gouvernement Villepin a été un des plus grands scandales de ces dernières années, il a permis aux sociétés d’autoroutes de s’enrichir sur le dos des contribuables de façon insupportable et ce qu’ils sont entrain de faire avec ADP mais aussi avec la Française des jeux, c’est exactement la même chose !

ADP est une entreprise qui rapporte et qui rapporte de plus en plus. Les prévisions de rendement en 2020 sont de 2,35 % pendant que l’état français s’endette actuellement à moins de 0,4 % à 10 ans. N’importe qui est en mesure de comprendre que l’état a donc intérêt à emprunter cet argent qui lui manque, soi-disant pour l’innovation, plutôt que de vendre ADP pour ça.
Et il n’y a pas que ça ! ADP c’est un patrimoine foncier extrêmement important qui serait livré au privé et c’est aussi la principale frontière française. Il est du devoir de l’état de garder la main sur ce qui relève de sa capacité à gérer les entrées et sorties du territoire français.

Les arguments pour s’opposer à cette privatisation sont innombrables, mais il y a une raison de plus pour laquelle il faut signer et atteindre les 4,7 millions, c’est que simplement, c’est la 1ère fois qu’est mise en oeuvre cette procédure alors qu’elle a été conçue sous Nicolas Sarkozy de manière à ne surtout pas pouvoir être enclenchée.

On a bien vu, au cours du grand débat qu’Emmanuel Macron avait balayé d’un revers de main le RIC qui était une demande bien plus forte des français, aussi, ce référendum d’initiative partagée, c’est le moyen de faire entendre la voix des citoyens et de se saisir pour cela d’une occassion qui est assez rare parce que pour qu’on en arrive à obtenir ces 4,7 millions de signatures, il a fallu que des députés de bords différents votent ensembles.
La capacité de mobilisation sur ce référendum va permettre de montrer ce qui se passe quand le peuple décide reprendre « son » pouvoir, celui qui lui appartient. C’est une réponse à tous ceux qui estiment que les sujets d’aujourd’hui sont beaucoup trop complexes pour un peuple qui est décidément « trop con » et qu’il vaut mieux s’en référer « aux experts ».

https://polony.tv/focus/r-i-p-faites-entendre-votre-voix-…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.