Quand les parlementaires débattent du RIC … édifiant !

Encore un article très instructif de Médiapart …

En février dernier, un débat parlementaire a eu lieu suite à une proposition de loi portée par la France Insoumise sur le RIC. Ce débat est savoureux, car il permet de savoir ce que nos parlementaires savent et disent du RIC. En bon professeur, je me suis permis d’attribuer à leurs propos une note reflétant leur niveau de (mé)connaissance de l’outil, accompagnée d’une évaluation.

Je n’avais jamais lu dans le détail le compte rendu du débat entre les Parlementaires membres de la Commission des lois constitutionnelles sur la proposition de loi sur le RIC soumise en janvier par la France Insoumise. Pourtant, le 13 février la Commission s’était réunie, pendant les manifestations des Gilets Jaunes battaient leur plein et que le Grand Débat était en cours. Un petit groupe de 19 Parlementaires avaient échangé leurs arguments, avant de rejeter le texte.

Au gré de la lecture, mes bas instincts de professeur m’ont conduit à soupirer, puis me lamenter sur le faible niveau des élèves – les parlementaires, et enfin à sortir mon stylo rouge pour décerner des notes. Je me suis limité à deux critères d’évaluation :  leur niveau de connaissances (sur le RIC et son fonctionnement) et le respect des règles du jeu parlementaire à savoir l’attitude coopérative, constructive, la disponibilité aux débats et aux échanges d’arguments. Bref, deux qualités à attendre d’une agora parlementaire : des gens compétents qui délibèrent avec sérieux.

Pour m’assurer de ne pas être influencé par leur étiquette, je ne me suis renseigné sur eux qu’après avoir attribué les notes, leur nom ne m’évoquant pas grand-chose.

Voici le bilan général. La moyenne des copies de nos députés est de 6 sur 20. Trois d’entre eux ont cependant fait un excellent travail. Les quatre députés d’En Marche affichent une moyenne de 1 sur 20, qui monte à 1,2 si l’on inclue leur allié du MoDem. Ce qui caractérise leurs interventions est une extrême arrogance couplée d’une ignorance abyssale. Les cancres sont au pouvoir.

Voici le détail des notes, avec mes commentaires. De la meilleure à la pire : Lire la suite !

Auteur : JFB

Père de 6 enfants, grand père de 18 petits enfants Retraité (15 ans de commercial - 25 ans d'accompagnement de vie, bilans de compétences, bilans d'orientation, émergence de projets) Président d'une association menant des actions visant à l'autonomie, notamment alimentaire, énergétique, relationnelle et sociale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.