Point militant COVID par instit’ du 19

Facebooktwittermail

Voici mon 3ème envoi,
depuis… 2 mois;

juste avant le déconfinement… progressif :
étant instit, je me prépare pour la journée de pré-rentrée, qui va
servir à préparer la journée de rentrée des enfants « volontaires » du
mardi…
Je suis en maternelle jusqu’au jeudi, et nous nous préparons à…

En gros : on prépare quoi?
On se prépare psychologiquement à maltraiter les enfants,
adultes, nous allons être écartelé-es entre d’une part, le respect
strict des 60 pages d’un protocole sanitaire qui n’est absolument pas
adapté à des conditions de regroupement social, collectif en
établissement scolaire, cherchez-le et lisez…
et d’autre part l’accueil de jeunes enfants qui n’ont rien demandé…
qui sortent de deux mois à la maison… l’école de la confiance…
l’école de la bienveillance…
Le ministre parle d’un retour de tous les enfants d’ici fin mai… Ah…
dans quelles conditions? Il dit précisemment : tous les enfants auront
été au mois une fois dans leur école… hi hi hi nous sommes en train en
effet d’organiser des groupes, qui sont sensés ne pas venir en même
temps… sauf public prioritaire… le bin’s!!!

Bref,
je vous transmets quelques beaux textes – textes intéressants – textes
variés et d’horizons divers, que certains d’entre vous m’ont signalés
d’ailleurs, sur la situation actuelle et les deux mois que nous venons
de passer :

— de Barbara Stiegler, prof de philo à Bordeaux, février 20 sur le
site Reporterre,
juste avant la crise du covid, une analyse du néo-libéralisme à la
lumière du mvt social « retraites » encore chaud;

— de la même, aux temps de l’épidémie.

— de Corinne Morel Darleux, éco-socialiste, écrivaine (essai « Plutôt
couler en beauté que flotter sans grâce » sur l’effondrement) et élue
régionale Auvergne (EXCUSEZ-MOI, EN 7EME POSITION DANS LA LISTE)

— plus… littéraire et plus radical : des nouvelles de nos amis du
plateau de Millevaches, « Le déconfinement n’aura pas lieu »
qui peut se résumer par : la dernière phrase : « je ne sais pas si je
vais mourir du coronavirus, mais il est hors de question que je me
laisse mourir de chagrin. »

— L’appel « le monde d’après » : « nous ne voulons pas d’un retour à
l’anormal »
qui appelle notament à des assemblées populaires dès que cela sera
possible… problème : cela risque de prendre des années… voire ne
plus jamais
exister? ———–> site lemondeapres.org

— la démocratie pour préparer le monde d’après : c’est la même chose
et… et bien non. Lecture critique.
c’est beau, c’est fraternel, ça sent le printemps, le compost mûr…
Dans la mouvance « démocratie participative », lisez bien la liste des
signataires… ça ne coûte rien et personne ne pourra y redire…
On a envie de dire : chiche mais; sans la fourche et la faux, sans
solidarité, sans partage, quelle issue?
 ——————-> site www.democratieouverte.org

— modèle de lettre, argumentaire et procédure pourdéposer plainte
contre le gouvernement/l’Etat : plusieurs collectifs de soignants,
médecins, pharmaciens, et malades victimes ou familles de victimes du
covid19 ont élaboré des argumentaires et se préparent à attaquer en
justice : 3 documents à ce sujet.

— LES CHOIX INDUSTRIELS FRANÇAIS DEPUIS PLUS DE TRENTE ANS AMPLIFIENT
LA CATASTROPHE SOCIALE :
un beau petit texte d’un penseur-éconmiste communiste (si si ils
existent encore) sur la situation industrielle déplorable… le seul
secteur qui n’a jamais souffert de « sacrifices » sur l’autel du MMMarché
: l’armement, bien sûr.

— un beau petit texte du groupe « pièces et main-d’oeuvre » de Grenoble,
sur les effets destructeurs de la techno-science : ou comment confier la
lutte contre l’incendie : aux pyromanes.

— Aurélien Barrau (ahhhh c’est peut-être mon préféré), je vous en ai
déjà parlé, ahhhhh… du 26 décembre 2019, dans Libé, suite au massacre
des retraites :
sur les anomalies de notre système politico-financier : marrant, ça
« marche » quand même, comme raisonnement, aujourd’hui au milieu du
bourbier…

— joli texte d’Annie Ernaux, écrivaine, qui écrit à M.Macron au sujet
du ton un peu martial et de quelques uns de ses termes, un peu
« bizarres » dans sa bouche…

Vous avez déjà lu, reçu certains de ces textes : tant mieux
désolé pour le temps que je vous fais peut-être perdre, quelques
secondes; envoyez-moi vos beaux textes, de réflexion, de révolte,
d’humour;

tiens,
je vais terminer cet envoi avec Alessandro P,   « Petit traité d’écologie
sauvage »,2017
qui trône sur mon buffet de cuisine depuis quelques mois : qui commence
avec M.Hollande, accroupi dans l’herbe:
— vous allez être en retard à votre réunion du G20, M. le Président
— oui une seconde, je remets un bousier sur ses pattes…
Une BD qui date de quelques années : mais qu’est-ce que ça fait du
bien…Les pages suivantes, au parlement européen, sont parmi mes
préférées, j’ai les poils du cou qui se hérissent, en souvenir de mes
hurlements de rire – et de rage…
une BD en accès libre,
https://fr.calameo.com/read/00600804492e80ba6d005
je viens de re-vérifier, ça marche. Merci, Alessandro. C’est un bon
gars, qui a vécu de délicieux moments sur la ZAD de NDDL pendant un
séjour des Forces qui assurent notre sécurité.

Bonnes lectures donc,
pas de vidéo cette fois,
bon télé-travail, pas tout d’un coup hein : promis?

Une réflexion sur « Point militant COVID par instit’ du 19 »

  1. Ahhhh
    ben là mon garçon (je parle au respons.de ce site hein)
    Ah ben là, on perçoit l’intérêt de la technologie informatique, même si les serveurs sont gourmands en énergie, même si les ordis et autres merdiphones ont besoin de métaux rares et des petites mains d’esclaves asiatiques pour les fabriquer (et ça c’est à nous CONsommateurs de décider et d’imposer, boycott et autres actions syndicales internationales), même si nos boites-mails sont souvent envahies par des messages inutiles,
    Ehhhh ben là chapeau… la technologie (c’est Murray Bookchin qui en parle très bien) n’est pas à rejeter en bloc, être critique est important, être lucide et cohérent l’est aussi : c’est le politique et son asservissement au profit et aux diktats économiques suicidaires qui sont nocifs, en termes de choix, recherches et innovations technologiques et de leurs utilisations…
    J’en profite pour appeler rapidement à la multiplication des Assemblées, conseils, collectifs de lutte, coordinations et constitutions de groupes, clubs citoyens etc…
    Toutes formes que vous voulez, par dizaines de dizaines de dizaines, bien-sûr, puisque les regroupements de dix personnes sont autorisés (par contre au boulot ou au supermarché, hein, vous pouvez y aller par milliers),
    pour réfléchir, discuter, établir les listes toutes simples : de ce que vous voulez, de ce que vous ne voulez pas, de ce (ceux-celles) que vous ne voulez plus. POUR LE MONDE APRES.( Voir l’Appel https://lemondeapres.org —–>c’est un exemple parmi 3 ou 4 sincères et vraiment de rupture avec l’immonde d’avant).
    Et si vous êtes obligé-es de désigner ou tirer au sort un délégué/porte-parole, n’oubliez pas : Avec mandat impératif, écrit, révocable et sur un temps déterminé.
    Au boulot, comme ils disent au Medef et au gouvernement. Au boulot, pour les foutre dehors.
    A tout bientôt
    Un instit bien énervé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.