CONFÉRENCE DE MACRON : « FINALEMENT, ON VA FAIRE COMME J’AVAIS DIT… »

Emmanuel Macron n’a toujours pas compris ce qui s’est joué depuis le mois de novembre. Il croit toujours avoir affaire à un mouvement social que l’on peut calmer par quelques mesures catégorielles. Un peu de baisses d’impôts, une ré-indexation des retraites, une dose d’aide aux familles monoparentales. C’est formidable, et les intéressés pourront le remercier. Mais cela ne répond en rien à la question posée. D’abord parce que le discours présidentiel se résume à un monumental « cause toujours ». Vous avez débattu, vous avez joué le jeu et émis des propositions, mais finalement, on va faire comme j’avais dit… Le vote blanc, le RIC ? Non, ça restera dans les tiroirs, mais en échange, on va faire cette réforme institutionnelle que l’affaire Benalla a ajournée. Un tiers de députés en moins, histoire d’affaiblir encore un peu le Parlement et de déséquilibrer davantage les institutions. ( lire la suite ... )

LBD : les 15000 balles de défenses lancées par les CRS : arme de guerre

« Gilets jaunes » : le lanceur de balles de défense reconnu comme « arme de guerre » par la réglementation internationale

Lorsqu’ils sont exportés, les LBD sont vendus sous la catégorie « matériel de guerre », remarque « Le Canard enchaîné ». 

Un policier avec un LBD à la main, à Toulouse (Haute-Garonne), le 20 avril 2019. 
Un policier avec un LBD à la main, à Toulouse (Haute-Garonne), le 20 avril 2019.  (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)

Article franceinfo France Télévisions

Les désormais célèbres lanceurs de balles de défense sont classées comme « armes de guerre » par la réglementation internationale. C’est ce que note Le Canard enchaîné, mercredi 24 avril. Lorsqu’ils sont exportés, les LBD sont vendus sous la catégorie « matériel de guerre », remarque le journal.    ( lire la suite ... )

1er mai jaune et noir à PARIS

MOBILISATION – 25e acte des Gilets Jaunes, cortège syndical et « anniversaire » de Benalla… A quoi va rassembler la journée du 1er mai, placée sous le signe de la « convergence des luttes » ?29 avr. 16:01 – La rédaction de LCI

Une « convergence des luttes » pour ce 1er mai ? C’est en tout cas le mot d’ordre chez les manifestants. La Fête du travail, traditionnelle journée de manifestations partout en France, survient cette année dans un climat marqué par des tensions sociales.  A Paris, des collectifs de Gilets Jaunes ont d’ores et déjà appelé au rassemblement. Si certains d’entre-eux optent pour une action commune avec les syndicats, d’autres semblent plus méfiants quant à l’efficacité d’une telle alliance, même en ce jour de mouvements sociaux.  ( lire la suite ... )

A propos du RIC : 2 informations

Une proposition de démarche citoyenne nationale

Sur http://citoyenscitoyennes.org

Une plateforme gratuite pour lancer ses RICS

Nous l’avons ! L’Appli RIC FR vous permet de vous enregistrer comme Citoyenne ou comme Citoyen.
www.appli-ric.fr vous permet de créer un RIC et de voter pour les RIC proposés.

Comment éteindre les lacrymos

Proposition de stratégie contre les pluies de galets lacrymogènes en provenance des lanceurs cougars pendant des nassages illégaux:

– n’attrapez jamais les galets brûlant à main nue, risque de brûlure de l’épiderme et de contamination par le sang, ou infection après brûlure.

– ne mettez pas de coup de pied dans les galets, ça les réactivent et dégagent par conséquent plus de gaz, de plus, les FDO tirent à bon vent, et les coups de pied dans les galets ne garantissent aucune précision sur la trajectoire de ce dernier, c’est souvent contre-productif. ( lire la suite ... )

De Bordeaux à Paris, la «politique d’intimidation» du préfet Lallement

29 AVRIL 2019 PAR PASCALE PASCARIELLO (article MEDIAPART)

Un rapport de l’Observatoire girondin des libertés publiques dénonce les opérations de maintien de l’ordre dirigées par le nouveau préfet de police de Paris Didier Lallement, lorsqu’il était en poste à Bordeaux. Le constat de ses auteurs est accablant : la politique menée a délibérément contribué à l’escalade de la violence.

Depuis sa nomination le 21 mars à la préfecture de police de Paris, Didier Lallement a durci le dispositif du maintien de l’ordre. Davantage brutal et répressif, il affiche un bilan de 152 blessés pour la seule journée du 20 avril ( lire la suite ... )

« j’veux du soleil » à Biars

Tous les gilets jaunes ont entendu parler évidemment du film de François Ruffin et Gilles Perret :
« J’veux du soleil ». Cet excellent documentaire sera projeté au CINEMA ROBERT DOISNEAU à BIARS SUR CERE (LOT) les :
– MERCREDI 15 MAI 2019 à 21h00 ;
– VENDREDI 17 MAI 2019 à 21h00 ;
– SAMEDI 18 MAI 2019 à 18h00.
VENEZ NOMBREUX ! 
A BIENTOT.

4 réflexions de lecteurs de médiapart sur l’allocution de Macron

Allocution de Macron : tout ça pour ça ? par les Pinçon-Charlot

Par Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, sociologues, anciens directeurs de recherche au CNRS — 26 avril 2019 à 18:09

A l'Elysée, jeudi.
A l’Elysée, jeudi. Photo Ludovic Marin. AFP 

Le couple de sociologues réagit aux annonces faites par le chef de l’Etat jeudi soir. Spoiler : ils n’ont pas apprécié.

  •   Allocution de Macron : tout ça pour ça ? par les Pinçon-Charlot

Tribune. Lors de sa conférence de presse à l’Elysée le 25 avril, Emmanuel Macron a dit avoir «beaucoup appris» du grand débat national. Et de déclarer : «Est-ce que pour autant, il faudrait tout arrêter, tout ce que qui a été fait depuis deux ans ? Je crois tout le contraire. Il faut continuer les transformations. Les orientations prises ont été bonnes et justes. ( lire la suite ... )

La « non-sous-indexation » des retraites : salade Macron

Indexation des retraites: comment Macron travestit la réalité à son avantage

LE SCAN ÉCO – En promettant que les petites pensions seront réindexées sur l’inflation au 1er janvier et que toutes le seront à partir de 2021, le chef de l’Etat ne dit pas toute la vérité aux Français et fait surtout preuve de communication. Mais attention au retour de boomerang qui pourrait être violent.

La politique, on le sait, c’est de la communication et Emmanuel Macron ne manque pas de talent en la matière. Un peu trop même pourrait-on dire sur le sujet des retraites après sa prestation télévisée de jeudi soir en sortie du grand débat national. Car à trop vouloir faire de la com’, le président risque de se prendre les pieds dans le tapis et son art oratoire pourrait bien au final se retourner contre lui. La preuve avec les deux vraies-fausses annonces qu’il a faites concernant la pseudo réindexation des petites retraites sur l’inflation pour le 1er janvier prochain. Du grand art que d’aucuns pourraient toutefois comparer à de la manipulation, pour ne pas dire de la désinformation… Explications. ( lire la suite ... )