Nouveautés à la commission retraites le 12 février

Facebooktwittermail

Ce matin nouveauté à la commission spéciale retraites. La valeur de conversion des points de retraites restera inconnue. D’ailleurs les rédacteurs se sont trompés de ligne de référence pour écrire leur texte (alinéa 3, article 1).

Recapitulons : les gens achèteront à un prix qui n’est pas connu, des points qui leur seront ensuite restitués à un niveau qui n’est pas connu et qui sera évalué d’après un revenu moyen d’activité par tête inconnu, à moins que ce soit modifié par une délibération du conseil d’administration pour des motifs inconnus ou bien, si celui-ci n’a pas délibéré pour des raisons inconnues, le gouvernement, pour des raisons inconnues, déterminera un décret fixant une retraite de niveau inconnu.

Par contre, la seule chose qui est connue, c’est que le système doit être à l’équilibre sans diminuer la part des retraites dans le PIB, c’est trop mignon, mais sans l’augmenter non plus.

Ce qui signifie que comme il y aura plus de monde a la retraite, le point vaudra toujours moins, et ça, c’est tout à fait connu.

Ce qui est également connu, c’est qu’on dira aux gens : responsabilisez-vous, allez acheter des bons dans des fonds de pension pour garantir votre revenu d’avant une fois à la retraite, parce que de toutes façons, votre système ne vous dit pas quelle sera la valeur de remplacement de votre pension par rapport au revenu d’activité moyen par tête, parce, que lui aussi est inconnu. La reforme Macron est une équation de type inconnu. Son énoncé lui-même est inconnu.

J.L. Melenchon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.