Noam Chomsky : brûler un commissariat, c’est bon pour Trump !

Facebooktwittermail

https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/noam-chomsky-bruler-un-commissariat-c-est-bon-pour-trump


Un nouvel entretien avec NOAM CHOMSKY

Le 6 juin 2020

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !Je m’abonneJ’offre un abonnement

« On peut comprendre que la colère soit telle que certains en viennent à défoncer des vitrines » . Dans ce nouvel entretien, Noam Chomsky évoque les manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd, tué par un policier à Minneapolis. Mais, ajoute Chomsky, « les manifestations violentes sont du pain bénit pour la droite. Elles ne font que renforcer le vote Trump. C’est du pain bénit pour ses supporters. »

À 91 ans, Noam Chomsky répond aux questions du Français Frank Barat. Faut-il brûler les commissariats ? Faut-il voter Biden pour faire barrage à un second mandat de Trump ? À qui profite la politique de Trump ? Les grandes entreprises se sont-elles enrichies pendant l’épidémie ? Émeutes aux États-Unis, coronavirus, élection présidentielle américaine : grâce à nos Abonnés modestes et géniaux, Là-bas si j’y suis vous offre la traduction de cet entretien de 21 minutes avec Noam Chomsky.

entretien : Frank Barat
traduction : Claire Joly pour Là-bas si j’y suis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.