LYCÉENS DE MANTES-LA-JOLIE : DEUX INTERPELLÉS CONFIENT LEUR CALVAIRE

« On entendait des petites remarques comme : « hé, l’arabe », « hé, le noir ».
On est restés à peu près 3 heures à genoux. On nous a mis à 15 dans une cellule pour 5 personnes. La policière de garde a dit : « on se croirait au zoo de Thoiry' »

Le 6 décembre 2018 à Mantes-la-Jolie, 152 lycéens ont été violemment interpellés et humiliés. Dans le cadre de l’enquête préliminaire, plusieurs lycéens vont être auditionnés ce lundi 13 mai à l’IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale). Pour Le Média, Yasser et Sofiane 
reviennent sur ces événements et la violence policière qu’ils ont subie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.