L’OMS confirme (accidentellement) que la Covid n’est pas plus dangereuse que la grippe

Facebooktwittermail

(Off Guardian)
par Kit Knightly 21 Octobre 2020, 20:35 Taux de mortalité Coronavirus OMS Estimation Allégations Articles de Sam La Touch

L’OMS confirme (accidentellement) que la Covid n’est pas plus dangereuse que la grippe
Article originel : WHO (Accidentally) Confirms Covid is No More Dangerous Than Flu
Par Kit Knightly
Off Guardian, 8.10.20

Note de SLT : Cet article publié le 8.10.20 a été mis à jour ce 21.10.20 suite aux précisions de l’auteur dans un article intitulé “Facebook considère que 2+2=4 est de la “désinformation”. En effet, des “vérificateurs des faits” liés à Facebook, ont écrit dans Health Feedback, que les propos du Dr Ryan de l’OMS avaient été déformés. L’auteur de l’article a donc fait une mise à jour dans son article pour y ajouter les propos exacts du médecin de l’OMS et démontrer ainsi qu’ils n’avaient pas été déformés. Nous ajoutons la traduction de la mise à jour du 9.10.20 et du 13.10.20 dans le corps de cet article (voir la fin de l’article). Pour lire la réponse d’Off Guardian à Health Feedback vous pouvez en lire notre traduction ici.

Les “meilleures estimations” du programme d’urgence sanitaire situent le taux de létalité (IFR : Infection Fatility Rate) à 0,14%.

[MAJ] L’OMS confirme (accidentellement) que la Covid n’est pas plus dangereuse que la grippe (Off Guardian)
L’Organisation mondiale de la santé a finalement confirmé ce que nous (et de nombreux experts et études) disons depuis des mois : le coronavirus n’est pas plus mortel ou dangereux que la grippe saisonnière.

Les hauts responsables de l’OMS ont fait cette annonce lors d’une session spéciale du conseil exécutif de l’OMS, composé de 34 membres, le lundi 5 octobre, mais personne ne semble l’avoir vraiment comprise.

En fait, ils n’ont pas semblé la comprendre complètement eux-mêmes.

Lors de la session, le Dr Michael Ryan, responsable des urgences de l’OMS, a révélé qu’ils pensent qu’environ 10% du monde a été infecté par le Sars-Cov-2. C’est leur “meilleure estimation”, et une augmentation énorme par rapport au nombre de cas officiellement reconnus (environ 35 millions).

La Dre Margaret Harris, porte-parole de l’OMS, a par la suite confirmé ce chiffre, déclarant qu’il était basé sur la moyenne des résultats de toutes les grandes études de séroprévalence réalisées dans le monde.

Même si l’OMS a tenté de présenter ce chiffre comme une mauvaise chose – le Dr Ryan a même déclaré que cela signifie que “la grande majorité du monde reste à risque”. – C’est en fait une bonne nouvelle. Et confirme, une fois de plus, que le virus n’est pas aussi mortel que tout le monde l’avait prédit.

La population mondiale est d’environ 7,8 milliards de personnes, si 10% ont été infectées, cela représente 780 millions de cas. Le bilan mondial des décès attribués aux infections à Sars-Cov-2 est actuellement de 1 061 539.

C’est un taux de mortalité lié à l’infection d’environ 0,14 %. Ce chiffre correspond à celui de la grippe saisonnière et aux prévisions de nombreux experts du monde entier.

0,14 %, c’est plus de 24 fois moins que le “chiffre provisoire” de l’OMS de 3,4 % en mars dernier. Ce chiffre a été utilisé dans les modèles qui ont servi à justifier les confinements et autres politiques draconiennes.

En fait, étant donné la surestimation des décès présumés dus à la Covid, l’IFR (taux de létalité) est probablement encore plus bas que 0,14%, et pourrait montrer que la Covid est beaucoup moins dangereux que la grippe.

Aucune des grandes revues de presse n’a repris ce sujet. Bien que de nombreux médias aient rapporté les propos du Dr Ryan, ils ont tous tenté d’en faire un titre effrayant et de semer la panique.

Apparemment, ni eux, ni l’OMS n’ont été capables de faire les simples calculs qui nous montrent que c’est une bonne nouvelle. Et que les sceptiques de la Covid avaient raison depuis le début.

MISE À JOUR DU 9/10/20 : Dans un souci de rigueur, de volonté de s’appuyer sur des sources primaires, et de ne pas dépendre uniquement des sources principales (qui peuvent supprimer ou modifier des articles), j’ai décidé de trouver la vidéo réelle des remarques du Dr Ryan.

Pour une raison quelconque, bien qu’il s’agisse d’une réunion importante de l’OMS au cours d’une pandémie prétendument particulièrement grave, la vidéo est difficile à trouver. Le seul endroit où vous pouvez la voir est le site web de l’OMS, et même là, vous devez parcourir près de six heures d’images. C’est ce que j’ai fait, et vous êtes les bienvenus.

Vous ne pouvez pas intégrer le flux de l’OMS, mais je peux vous dire de vous rendre sur cette page, de cliquer sur la “Session 1” et de passer à 1:01:33 pour entendre la citation exacte :

"Nos meilleures estimations actuelles nous indiquent qu'environ 10% de la population mondiale pourrait avoir été infectée par ce virus. Cela varie selon les pays, cela varie des zones urbaines aux zones rurales, cela varie entre les différents groupes".

MISE À JOUR 13/10/2020 : pour accéder à la version audio actuelle cliquez ici

Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont envoyé leurs enregistrements.

Pour soutenir financièrement Off Guardian sur Paypal, cliquez ici ; sur Patreon : cliquez ici ou bien par Bitcoin : cliquez ici

Traduction SLT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.