Liberté d’expression ou plus exactement liberté d’informer …

Facebooktwittermail

Gaspard Glanz : « Je couvrirai les manifestations malgré les interdictions, parce que je suis journaliste »

Gaspard Glanz ne « lâche rien ». Au sortir du Palais de justice, après avoir passé plus de 48 heures en détention, le journaliste a décrit les circonstances de son arrestation, et assuré qu’il exercerait son métier d’informer dès samedi prochain, malgré la décision de justice. Reporterre était là et a enregistré ses paroles.

Soutien de Gaspard Glanz, et au delà le droit à l’information, témoignage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.