La novlangue de George Orwell, un instrument de domination

Facebooktwittermail

70 ans après sa parution, “1984”, l’un des récits les plus bouleversants du XXe siècle, est toujours autant d’actualité. Dans ce roman qui dépeint un régime totalitaire où le langage est modifié pour contrôler les masses, George Orwell montre comment les mots peuvent devenir un instrument de domination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.