La clef de la politique ou de son absence …

Facebooktwittermail

Vous voulez le RIC ? Vous voulez que le vote blanc soit reconnu ? Vous voulez obliger les élus à tenir leurs promesses ? Vous voulez qu’ils s’engagent réellement pour nous protéger de l’effondrement qui vient ?
Il faudra pour cela modifier la Constitution. Aujourd’hui, l’article 89 dit que seul le Président, par le gouvernement, peut modifier la Constitution ! S’il le veut bien, il peut nous consulter par référendum. Mais s’il se fiche de notre avis, il passe simplement par le parlement qui lui lèche les bottes en grande majorité… 
Bref, il faut réviser AVANT TOUT l’article 89 qui définit le processus constituant et c’est à NOUS de le faire. Nous allons engager une consultation pour proposer plusieurs versions de processus constituant comme, par exemple, une assemblée constituante élue ou tirée au sort. Le pouvoir se sert de l’élection pour se légitimer ? Utilisons la même méthode : nous allons proposer de voter au jugement majoritaire sur une plateforme sécurisée pour chaque proposition de processus constituant. Ça prendra le temps qu’il faudra, ça dépendra de nous tous 

😉
—–
Article 89

L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier ministre et aux membres du Parlement.

Le projet ou la proposition de révision doit être examiné dans les conditions de délai fixées au troisième alinéa de l’article 42 et voté par les deux assemblées en termes identiques. La révision est définitive après avoir été approuvée par référendum.

Toutefois, le projet de révision n’est pas présenté au référendum lorsque le Président de la République décide de le soumettre au Parlement convoqué en Congrès ; dans ce cas, le projet de révision n’est approuvé que s’il réunit la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Le bureau du Congrès est celui de l’Assemblée nationale.

Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.

La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l’objet d’une révision.
—–

A nous, VOTATION pour notre PROCESSUS CONSTITUANT :
=> ici : https://bit.ly/2Vd1vMI
#VotationProcessusConstituant

Dessin par Alx Roane (merci 

😉 )

Une réflexion sur « La clef de la politique ou de son absence … »

  1. Excellent article, le vôtre pas le 89 !, merci de rappeler que ce dernier est un obstacle majeur à la démocratie en instituant notre impuissance politique.
    Pour y remédier nous avançons sur la réécriture de la constitution (pas seulement cet article, il faut presque tout changer). C’est à Champagnac la Prune. La 5ème rencontre aura lieu le mardi 18 juin (voir l’affichette : https://jardindedenjfm.fr/wp-content/uploads/2019/05/V%C3%A9rit%C3%A9s-de-campagne-1-1024×577.jpg).
    Avis aux amateur.e.s !
    Cordialement
    Jfb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.