Gilets jaunes de Caen : les secours citoyens interdits de « soigner » pendant les manifestations ?

Les secours citoyens intervenant pendant les manifestations de gilets jaunes ont été mis en garde ce samedi 29 juin 2019. Ils risquent eux aussi une amende et une garde à vue.

Publié le 29 Juin 19 à 14:10

Les secours citoyens étaient jusqu'à aujourd'hui reconnaissables à leur t-shirt blanc floqué d'une croix bleu, entourée d'un rond rouge.
Les secours citoyens étaient jusqu’à aujourd’hui reconnaissables à leur t-shirt blanc floqué d’une croix bleue, entourée d’un rond rouge. (©Jérémy Bonnet)

A Caen, les secours citoyens n’ont plus le droit de porter leur t-shirt et leur matériel de premiers secours pendant les manifestations des gilets jaunes. Neuf d’entre-eux rassemblés dans un bar près de la place du Théâtre en prévision d’un mouvement prévu ce samedi 29 juin 2019 à 10h, disent avoir été mis en garde par la police. 

A 9h30, nous nous sommes regroupés au Montecristo lorsque le commissaire divisionnaire est arrivé vers nous, explique Pierrick, l’un des secours citoyens de Caen. Il nous a dit que nous étions considérés comme des manifestants donc amendables. Nous ne sommes pas dans les manifestations mais à côté et nous restons neutres. D’ailleurs nous soignons n’importe qui, y compris les forces de l’ordre. 

Plus de t-shirt ni de matériel de secours

Identifiés grâce à leur t-shirt blanc floqué d’une croix bleue entourée d’un rond rouge et équipés de matériel de premiers secours, ceux qui viennent aux blessés des manifestations sont facilement reconnaissables. Et ce matin, ils étaient à la frontière de la zone interdite aux manifestations non déclarées par le préfet du Calvados. 

Pour nous, il est clair que la police ne veut plus voir de secours citoyens, lance Pierrick. C’est un nouveau moyen de casser le mouvement des gilets jaunes. Le commissaire nous a dit qu’il n’y avait pas besoin de nous puisqu’il y a les sapeurs-pompiers. 

Le cas de Caen ne serait pas isolé, des secours citoyens de Bordeaux auraient eux aussi été mis en garde par la police. Pour rappeler leur rôle, les secours citoyens de Caen ont publié sur Facebook le détail de leurs interventions. Ils n’avaient pas prévu de leur faire mais estiment qu’il est temps de les communiquer. Prise en charge, détails des blessures… tout y est. Sauf les identités des blessés. 

Manifestations encore interdites ce samedi

Ce samedi 29 juin 2019, le préfet du Calvados a encore pris un arrêté « d’interdiction de rassemblement et manifestations sur la voie publique dans le centre-ville est applicable le samedi 29 juin de 9h00 à 23h00 » dans un certain périmètre. 

Le périmètre où les rassemblements et manifestations sont interdites : Fossés Saint-Julien, rue de Geôle, place Saint-Pierre, rue Saint-Jean , rue neuve Saint-Jean, avenue du Six-Juin, rue de l’Oratoire, rue Marthe le Rochois, boulevard Maréchal Leclerc, place Gambetta, boulevard Bertrand, esplanade Guillouard, place Fontette, rue Bertauld, rue Saint-Manvieu, place Saint-Martin.

Les gilets jaunes ont toutefois prévu de se rassembler près du château de Caen à 14h. « Nous serons quand même là mais en civil. Mais nous risquons la garde-à-vue. »

Lire aussi : La manifestation des gilets jaunes de Caen et des soutiens du squat du Marais vite écourtée

Marjorie JanetaudLiberté Caen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.