Gilets jaunes BRIVE – sam 05-01 – article La Montagne

Facebooktwittermail

A l’appel d’un collectif de femmes, une marche a eu lieu ce samedi matin à Brive, pour l’acte VIII de la mobilisation des Gilets jaunes. Une autre action est annoncée en début d’après-midi devant le commissariat de police, avant une assemblée générale prévue ce soir, salle Chadourne.

Malgré le froid mordant, entre quarante et cinquante Gilets jaunes se sont retrouvés ce samedi matin en zone ouest de Brive, à l’appel d’un « collectif de femmes ». Objectif : ramasser les déchets, route de Bordeaux, entres Auchan et Carrefour, pour les déverser ensuite au rond-point de Cana en signe de protestation. « Nous avons été délogés de ce rond-point qui était notre camp de base, rappelle Josiane Brouchard, une des organisatrices de la marche. Ce n’est pas normal et c’est un moyen de dire notre colère. »

Tous nos articles sur le mouvement des Gilets jaunes

Cette marche avait aussi pour but d’apporter un soutien moral « à nos hommes qui ont souvent été à l’affrontement depuis le début du mouvement. Des Gilets jaunes corréziens sont montés à Paris, certains ont été blessés, gazés et d’autres ont été placés en garde à vue », affirme Josiane.

Vidéo intégrée

Tanguy Ollivier@TanguyOllivier

A l’appel d’un collectif de femmes Gilets jaunes de Brive une marche à lieu en ce moment entre les supermarchés Auchan et Carrefour4011:15 – 5 janv. 201945 personnes parlent à ce sujetInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

A 14 heures cet après-midi, un nouveau rassemblement est annoncé, cette fois dans le centre-ville de Brive. « Nous allons partir de la Guierle en direction du commissariat pour dénoncer les violences policières », annonce Josiane.

Ce soir, à 19 heures, une assemblée générale des Gilets jaunes est également programmée, salle Chadourne.

« Nous restons très mobilisés, poursuit Josiane Brouchard. Je pense que le mouvement est encore en train de prendre de l’ampleur. J’envisage d’aller rencontrer les infirmières et les aides-soignantes dans les hôpitaux pour qu’elles nous rejoignent. Pendant les fêtes, j’ai vu des mères de famille pleurer parce qu’elles ne pouvaient pas acheter un cadeau de Noël à 35 euros à leur enfant. Vous trouvez ça normal ? »

« Ce qu’on veut, c’est le RIC »

Josiane et les Gilets jaunes présents ce matin affirment qu’ils ne cesseront la mobilisation qu’une fois qu’ils auront obtenu satisfaction. « Ce qu’on veut, c’est la mise en place du RIC (Référendum d’initiative citoyenne, NDLR) afin que les citoyens puissent s’exprimer sur les décisions prises par le Gouvernenement. Vous avez vu ce qui a été annoncé pour les chômeurs ? Moi je suis au chômage et cela va encore me concerner directement. »

Gilets jaunes, acte 8 : le point sur les actions en Auvergne et dans le Limousin

Sans dévoiler davantage de détails, les Gilets jaunes annoncent également un « grand rassemblement à l’échelle départementale » le 27 janvier, en réponse à la manifestation de soutien à Emmanuel Macron prévue ce jour-là.

Tanguy Ollivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.