Franck Lepage – point global COVID

Facebooktwittermail

Pour se résumer :
L’épisode pandémique permet d’accélérer le programme de l’union européenne, de privatiser les deux énormes blocs publics qui subsistaient encore comme marchés potentiels: la santé et l’éducation. Les enseignants et leurs représentants peinent à réaliser le démantèlement pédagogique qu’introduit l’informatisation en distanciel, et l’ouverture à la marchandisation de la relation éducative…

“Que mille capitalismes s’épanouissent”, la Chine montre le chemin d’un capitalisme autoritaire. Dans son sillage les pays de l’économie concurrentielle mondialisée ont à leur tour confiné leur population – fait radicalement nouveau – et les préparent à devenir un marché de la santé…(être vendues aux laboratoires). La fonction du confinement n’est pas sanitaire, elle est :

  • commerciale : faire accepter la vaccination massive de populations (sous peine de ne pas déconfiner), voire obligatoire.
  • politique : anéantir toute forme de contestation, en pulvérisant la gauche institutionnelle, et en récusant la critique alternative sous l’accusation de complotisme.

Préparer les opinions publiques nécessite pour les media gouvernementaux de développer une paranoïa propice à tout accepter. La responsabilité des media dans la dramatisation et l’hystérisation de cette épidémie se manifeste dans le fait de relayer des chiffres sans contexte. Par exemple 50.000 morts n’est pas un chiffre important. Il est même banal car il prend sa place à l’intérieur des 650.000 morts annuels, ou des 2.000 morts quotidiens parmi lesquels ceux avec le covid.

Bill Gates milite publiquement pour la vaccination obligatoire et le contrôle total des populations. En tant que principal financeur de l’OMS il a conduit à assouplir les règles permettant de déclarer une pandémie. . Seule une pandémie offre l’alibi sanitaire à de nouveaux contrôles des populations, à la fermeture des lieux de sociabilité, à la soumission à des règles arbitraires humiliantes, inutiles et dévastatrices comme le port du masque dès six ans, et en introduisant des états d’urgence, d’amoindrir encore le droit du travail et les freins à l’extension du profit, de liquider les systèmes de retraite et les protections.

Dans sa terreur d’être assimilée aux classes populaires, la petite bourgeoisie intellectuelle conformément à sa représentation d’un peuple toujours raciste, toujours d’extrême droite, et toujours perméable aux fake news, sera résolument anti-complotiste ! De même qu’elle était anti-gilets jaunes, elle dénoncera toute résistance au masque, au confinement, ou à la vaccination comme complotiste et d’extrême droite.

Le pouvoir est tranquille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.