Et l’assurance chômage ne doit pas être la variable d’ajustement du budget de l’état !

Facebooktwittermail

Dans son projet de réforme des retraites l’état employeur n’abonderait plus les caisses de l’assurance chômage qu’à hauteur de 14 milliards au lieu des 56 milliards versés actuellement, soit une baisse de sa contribution de 42 milliards par an avec pour motif l’alignement du montant des cotisations employeur du public sur celle du privé .

On comprend mieux maintenant pourquoi ils veulent imposer une baisse du montant des pensions, un malus de 5 % et un allongement du temps de travail dans leur réforme des retraites. Le gouvernement après avoir supprimé des ressources (ISF, flat taxe , cotisations etc… ) ou dépensé sans retour sur investissement (CICE) va ponctionner les régimes sociaux pour essayer de rééquilibrer le budget de l’état. Non Les comptes sociaux qui sont le bien communs des Français ne peuvent servir de variable d’ajustement du budget de l’état !
Chiffres : info LCI samedi 15-02-2020 à 9h19S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.