6 réflexions sur « Elections européennes … »

  1. Oui tout à fait d’accord, j’approuve, persiste et signe : même si cela ne suffit pas et qu’il est nécessaire d’être toujours visible sur le terrain pour augmenter la pression, aller voter anti-Macron (et anti-RN) le 26 mai est indispensable pour afflaiblir le plus possible les listes de ces sempiternels « affreux jojo » données « en tête » comme d’habitude par les pseudo-sondages.

    Les arguments de Juan Branco, chantre de l’abstention, sont plus que douteux (voir cet article : https://giletsjaunes19.fr/juan-branco-le-meilleur-oui-pas-sur-tous-les-sujets/)
    Cordialement
    JFB

    1. Ceux de François Boulo aussi sont surprenants. Il est parfaitement d’accord , le dit et le répète qu’il faut sortir des traités européens. Il est aussi d’accord que les traités ne sont pas négociables.
      Mais il trouve que le mot FREXIT est mal choisi en terme de communication. Il porterait soit-disant l’idée d’un repli sur soi. C’est mal connaître le parti du FREXIT qui a des représentants dans 111 pays et dont la charte éthique est traduite en 16 langues.
      Pour un homme de loi il dénigre l’idée d’utiliser l’article de loi ? L’articlé 50 sous prétexte que le problème est bien plus vaste. Ceux qui prônent le FREXIT ne sont cependant pas idiots . Nous savons que le problème est plus vaste et que les pressions sont très fortes venant des maffias et des lobbys etc mais nous avons un « technicien hors pair » de toutes les failles du système euro en la personne de Vincent Brousseau. L’UPR avertit qu’il faut sortir des traités européens depuis 12 ans. François Boulo depuis quand?

      1. C’est étrange : à l’AdA il y avait un fort appel applaudit par tous pour que durant le mois de mai chaque gilet jaune se mobilise pour partager et diffuser de l’information concernant le fait que les institutions européennes et leur fonctionnement sont antidemocratiques. L’idée ģénérale était de ne pas laisser les citoyens seuls face aux fake news des médias mainstream et de donner des informations factuelles. Je m etonne de voir trés peu d articles sur toutes les questions qui permettraient aux citoyens d etre informés. Exemple : le financement de chacune des listes ? Pourquoi Castaner a augmenté le poids du papier de 10g pour les affiches et bulletins de vote ? Quel est le salaire annuel d’un deputé européen ? Quels sont ceux qui se sont engagés à reverser une partie de leur salaire à des causes justes ( soutien aux blessés des manifestations, causes écologiques ) par exemple. Les lois relatives à chaque revendication d’où viennent elles ?

        En fait il y a peu d articles et peu de commentaires sur ces questions et pourtant le 26 Mai approche à grand pas. ! Nos abstentions ou nos votes auront leurs conséquences. Si au moins nous pouvions choisir en étant informés. N’est ce pas à nous gilets jaunes de veiller à la transparence de l’information comme un des piliers majeurs de la démocratie ?

    2. Juste pour dire l’insondable gouffre qui nous sépare quant à l’idée de mettre un bulletin dans l’urne d’une élection européenne. Pourquoi pas élire un parlement mondial ?
      L’évolution des choses n’a rien à voir avec qui est dans les fauteuils grassement payés au parlement de l’UE.
      Les gilets jaunes ne doivent pas signifier participer aux élections.
      En haut, ils capitalisent : depuis Napoléon, en passant par la guerre d’Algérie, la gestion de « l’ennemi intérieur », ils savent faire. De plus en plus, pour ne pas avoir à être trop répressif dans la rue, ils interviennent tous les jours dans les écrans et dans les assiettes.
      Les manifestants, eux, ils redécouvrent tout le temps les mêmes choses, les mêmes pièges. Pour moi, l’élection est un piège. Y participer pose problème, quelle que soit la situation « politique ». Je rappelle que sous le Front Populaire, on faisait certes les congés payés pour son confort, mais on laissait faire Franco, aussi.
      C’est l’époque qui est fasciste, pas les étiquettes de gouvernements. Hiroshima et Auschwitz-Birkenau sont des crimes contre l’humanité qui témoignent d’une évolution cancéreuse vers l’abîme : la croissance économique. Votez pour n’importe qui aux élections européennes : tous sont pour la croissance économique, les emplois qui vont avec, etc. Faites ce que vous voulez, ce sera pas moi qui vait voter pour ça !
      bises et courage, FB

  2. ans la logique de l’appel de l’AdA pour une mobilisation en vue d’une information juste transparente et accessible à tous, je vais refaire un article de pure information. Selon l’appel de l’AdA ne donnent aucune consigne de participation, ou de non participation, ni de vote ou de non vote. Nous avons estimé lors des l’Assemblée de Saint Nazaire que parcontre la démocratie passe par la transparence et l’accessibilité de l’information . En ce sens nous sommes conviés à partager et diffuser les informations dont nous disposons.
    Les différents appels de l’AdA étaient consultatifs et ont ensuite été amendés et validés par tous les groupes locaux.. Aujourd’hui on peut donc considérer que les différents appels de l’AdA ont été validés. Il existe certes des groupes qui ne participent pas à l’AdA et qui ne se reconnaissent pas de cette éthique démocratique. Chacun reste libre et tous sont les bienvenus.

  3. 40 millions de bulletin de vote
    aujourd’hui certes nous ne sommes pas en démocratie car sinon la France déja ne serait pas dans l’UE
    Mais nous devons partir de la réalité
    Chaque abstentionniste, du fait que ni l’abstention, ni les votes blancs ou nuls ne sont compabilisés, ce que je regrette sincèrement donne de fait une partie de son pouvoir à chaque liste
    sur 100% du non vote un abstentionniste de fait donne 20% de son pouvoir à celui qui aura 20% des 16 millions de votants si il y a 60% d’abstention et 5% de son pouvoir à celui qui aura eu 5%. cela signifie que pour celui qui aura 20% avec 800 000 votes aura le pouvoir comme si 2 000 000 de personnes avaient voté pour lui.
    l’abstentionniste qui veut donc exprimer 100% de son choix n’a dans le système actuel que le pouvoir de voter pour  » le moins pire » et en tout cas si il est opposé aux partis actuellement majoritaires il ne peut exprimer son désir de démocratie qu’en donnant par son vote un droit de parole aux plus petits partis qui ne sont pas assez représentés afin que la démocratie puisse se développer.
    La démocratie réelle ne peut s’exercer que localement. A nous de la développer dans nos groupes en en apprenant les règles du jeu et en commençant à la pratiquer entre nous pour des décisions concrètes réelles qui notre façon de vivre ensemble au quotidien. En ce sens j’espère que tous les défenseurs de la démocratie seront nombreux le 7 Juin à Trelissac .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.