Ecologistes non violents gazés et frappés à bout portant à Nantes, beauté du geste politique !

PARIS : DES ÉCOLOGISTES NON VIOLENTS GAZÉS ET FRAPPÉS

Chaque jour, on se demande où le cauchemar va s’arrêter en France. Chaque jour, la police repousse les limites de l’épouvantable.

La scène s’est déroulée tout à l’heure à Paris. Des militants pour le climat se sont assis par terre, sur un pont dans la capitale, pour alerter sur l’urgence climatique. Une action on ne peut plus non-violente et inoffensive, en pleine canicule.

Les CRS sont arrivés, et ont tout simplement asphyxié les militants assis en vidant leurs gazeuses sur eux. Comme s’il s’agissait de brumisateurs. Puis les ont molesté. La substance contenue dans ces gazeuses est un composé extrêmement concentré, très douloureux, qui peut gravement endommager la peau et les yeux.

Face à celles et ceux qui réclament de pouvoir vivre dignement, ou qui cherchent à préserver le vivant, une seule réponse du pouvoir : la violence. Encore et encore et encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.