Communiqué de Presse des Gilets jaunes de Dordogne

Un an déjà…c’est long et si peu à la fois pour modifier un système établi depuis 40 ans!!!Seules notre ténacité et notre pugnacité sont importantes. N’oublions jamais et apprenons le à nos enfants que  « Le silence des pantoufles est plus dangereux que celui des bottes » alors courage à tous, nous sommes le nombre, nous sommes la détermination, alors agissons ensemble coûte que coûte et gagnons.

Communiqué de presse

A l’occasion des 1 an des Gilets Jaunes, partout en France la journée du 16 novembre va être l’objet de rassemblements et de manifestations des Gilets Jaunes qui communiquent largement auprès de la population pour que cet évènement puisse permettre à tous d’exprimer à nouveau leur colère
contre les politiques antisociales et antidémocratiques du gouvernement Macron.

En Dordogne ce samedi 16 novembre
GILETS JAUNES DE BERGERAC
Dès 9h au rond-point de Creysse et 14h30 devant le tribunal de Bergerac
GILETS JAUNES DE MARSAC-SUR-L’ISLE
Dès 9h30 au rond-point de l’Eléphant Bleu à Marsac-sur-L’Isle
GILETS JAUNES DE MUSSIDAN
Dès 9 h au rond-point Coget à Saint-Médard-de-Mussidan
GILETS JAUNES DU PERIGORD VERT
Dès 8h au rond-point Nord à Brantôme-en-Périgord.
GILETS JAUNES DE TERRASSON
Dès 9h place du marché de Terrasson
GILETS JAUNES DE TRELISSAC
Dès 9h devant le palais de justice de Périgueux, le programme de la journée sera donné sur place.

La colère est immense, le Président Macron est le Président des riches, pas le nôtre.

  • Depuis leur surgissement en novembre 2018, les Gilets jaunes n’ont obtenu que des mesurettes qui n’ont pas changé le quotidien difficile des retraités/retraitées, chômeurs/chômeuses, employés/employées, ouvriers/ouvrières, étudiants/étudiantes, entrepreneurs, petits indépendants, agriculteurs.
  • Les mesures de Macron reposent sur de nombreux mensonges et sur une hypocrisie totale.
  • Si la baisse de la CSG, la défiscalisation des primes accordées par certaines entreprises et des heures supplémentaires améliorent rapidement le pouvoir d’achat, ces mesures sont pour beaucoup financées par le budget de la sécurité sociale qui va devoir, pour compenser, réduire les pensions, indemnités et allocations.
  • Par ailleurs l’augmentation de la prime d’activité, présentée comme du salaire par Macron n’en est pas. C’est une allocation de l’Etat qui va être compensée par la baisse des budgets des services publics.
  • Les grands patrons, actionnaires, financiers, spéculateurs, banquiers s’en sortent indemnes. Ils captent la majorité des richesses et ne sont pas mis à contribution pour une augmentation des salaires, des
    cotisations sociales et le financement des services publics, protégés qu’ils sont par notre Président de la République.
  • Macron aura pendant cette année basé sa stratégie sur le fameux proverbe « la meilleure des défenses (des riches contre les pauvres) c’est l’attaque ».
    Attaque physique en premier lieu. Le mouvement social des Gilets jaunes, populaire et légitime aux yeux de la majorité de la population, celle qui paie le plus lourdement les conséquences de 40 années de
    néolibéralisme, fait l’objet d’une répression hors du commun. Cette attaque n’est pas proportionnée à la soit-disante violence des Gilets jaunes mais à l’affront inacceptable pour le Président des riches que
    représente cette mobilisation spontanée et massive.
    Attaque politique également. Le plus grand des mépris de Macron pendant cette année de mobilisation sociale est d’avoir amplifié les réformes contre les indemnités chômages et contre notre système de
    retraite, ainsi qu’en faveur de la privatisation d’ADP, de la française des jeux et d’EDF (projet Hercule).

Et pendant ce temps, les médias auront sans cesse tentés de discréditer les gilets jaunes, et pendant ce temps les prix (EDF 5.6%, Gaz 3% etc.) n’auront cessé d’augmenter, et pendant ce temps les affaires de corruptions se multiplient, et pendant ce temps les licenciements sans fondements se poursuivent, et pendant ce temps les dividendes augmentent, et pendant ce temps hôpitaux et pompiers sont asphyxiés, et pendant ce temps l’évasion fiscale des riches reste énorme, etc.

Rappelons quelques revendications de Gilets Jaunes et Citoyens parmi de nombreuses autres
-Référendum d’Initiative Citoyenne en toute matière (constituant, abrogatoire, révocatoire, législatif)
-SMIC à 1500€ net.
-Baisse de la TVA sur les produits de première nécessité.
-Indépendance financière des médias.
-Rétablissement de l’ISF.
-Arrêt de la privatisation des biens communs.
-Prise en compte du vote blanc.
-Contrôle sévère des usines type SEVESO.
-Suppression de l’accord de libre-échange CETA.
-Arrêt du remboursement des intérêts illégitimes de la dette.
-Création d’une Assemblée Citoyenne.
-Impôt sur le revenu plus progressif.
-Améliorer les allocations handicapées.
-Fin du travail détaché.
-Zéro SDF.
-etc.

Une réflexion sur « Communiqué de Presse des Gilets jaunes de Dordogne »

  1. bonjour
    Retraités , Artisans ,Fonctionnaires , Commercants , Agriculteurs , Mères de familles , Avocats , ext …….. ils étaient présents aux ronds points pour défendre les pouvoirs d achats , le chomage de masse , la misère , la précarité et dénoncaient les priviléges notamment des élus et certains de leurs entourages ext…… Aujourd hui cela fait 1 an que tout augmente ( l essence est revenue chére comme avant et ext.. ) . En CORREZE au rond point de cana USSAC grace à des G J méritants le mouvement perdure depuis 12 mois et si le 17 jour ANNIVERSAIRE vous vous sentez trompé et trahi (par exemple: vous qui travaillé et n y arrivez plus : )alors soutenez pacifiquement par votre présence la résistence LIMOUSINE JAUNE en BLEU BLANC ROUGE ! VIVE LA FRANCE et VIVE LA REPUBLIQUE . cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.