Après avoir tué le livret A, ils vont tuer les plans d’épargne logement et CEL : merci qui ?

Article original de Laurent Mauduit sur Médiapart

Il s’appelle François Villeroy de Galhau. C’est l’ancien patron de BNP que Francoé Vollande a placé où ??? mais à la tête de la banque de France en septembre 2015 pardi !

Qui mettre comme arbitre des banques ?

le patron de la moins éthique de toutes : « mon ennemi c’est la finance » criait bien péremptoirement notre super-historitragique élu Corrézoin !!! entre francoins faut s’entrepatouiller !

François Villeroy de Galhau a joué un rôle majeur, puisqu’il a accéléré un mouvement spectaculaire de baisse du taux de rémunération, en faisant constamment pression en ce sens sur les ministres successifs des finances pour que la rémunération des livrets A soit la plus faible possible. ( lire la suite ... )

Macron recentralise tout sur le ministère de l’intérieur et les prefêts : comme au 16ème siècle

Un décret, pris au cœur de l’été, a modifié radicalement la façon d’administrer le pays. Désormais, tout ce qui organise la vie sociale locale (urbanisme, biodiversité, éducation…) est devenu le fait du ministère du «maintien de l’ordre». La mise en œuvre de l’état d’urgence l’illustre déjà, explique l’auteur de cette tribune.

Dans une discrétion totale, au cœur de l’été, le gouvernement a modifié l’organisation des services déconcentrés de l’État dans les départements. Par un décret du 14 août 2020, les Directions départementales interministérielles (DDI), sous la responsabilité du Premier ministre depuis leur création, en décembre 2009, deviennent «des services déconcentrés de l’État relevant du ministre de l’Intérieur. Elles sont placées sous l’autorité du préfet de département». ( lire la suite ... )

Les chiffres ultra FAUX de VERAN

J aime bien les maths 😁

Je pose ça là 😊😊 Ce qu’il dit donne ça 👇« « 1 malade toutes les 2 secondes

= 30 malades par minutes
= 1800 malades de l heure
= 43 200 malades en 24h
= 1 296 000 malades par mois

1 hospitalisation toutes les 30 secondes ( lire la suite ... )

Gouvernement remplacé par un comité de défense = la GROSSE ASTUCE juridique

Jean-Luc Mélenchon a critiqué, mardi 3 novembre, le Conseil de défense, « comité secret » réuni autour d’Emmanuel Macron dans la gestion de l’épidémie de Covid-19. Pour le député et patron de la France insoumise, c’est « une situation constitutionelle tout à fait inouïe » qui permet au président de la République de prendre des décisions et de « se protéger judiciairement » grâce au secret défense.

Alors que la France, sous confinement, subit la deuxième vague du nouveau coronavirus, Jean-Luc Mélenchon a fait part de sa répprobation à propos du Conseil de défense, cette instance de crise à l’oeuvre autour d’Emmanuel Macron dans cette crise sanitaire. Ce conseil de défense et de sécurité nationale est qualifié de « comité secret » par le député des Bouches-du-Rhône, qui y voit un « problème grave ». ( lire la suite ... )

Greve de la faim pour imposer la taxation du boursicotage !!!!

Parce que l’enjeu est essentiel et qu’il est dur de se faire entendre, l’eurodéputé Pierre Larrouturou a décidé de se mettre en danger : il a entamé une grève de la faim pour qu’une taxe sur les transactions financières soit enfin imposée à l’échelle européenne. 

Cette grève a démarré le 28 octobre dernier. Objectif ? Convaincre les partenaires européens de prélever 0,1 % sur le montant de chaque transaction financière.

Dit comme ça, ça peut sembler peu de choses. Pourtant, ce tout petit dixième de point de pourcentage permettrait, souligne Ouest France, de dégager chaque année 50 milliards d’euros de ressources supplémentaires pour l’Union Européenne. ( lire la suite ... )

Les MENSONGES pour imposer le confinement

Pourquoi n’y a t il pas eu de seconde vague en extrème orient ?

Pourquoi la diminution des lits d’hopital public continue ?

Pourquoi le test utilisé a une tel degré d’amplification qu’il génère autant de faux positifs ? et qu’on les classe tous en COVID

Pourquoi on rémunère les médecins 30 euros pour chaque partient qu’il étiquettent COVID

Pourquoi les hopitaux reçoivent 4500 euros à chaque fois qu’ils étiquettent un patient dans la classe COVID ( lire la suite ... )

300 médecins et scientifiques dénoncent la MANIPULATION Covid

Une tribune regroupant 300 universitaires, scientifiques, professionnels de la santé, du droit, de l’éducation et du social, a été publiée il y a trois jours sur le site internet Regards.fr.

AUCUN grand média n’a évoqué cette tribune.

Texte publié le vendredi 29 octobre 2020 :

Près de 300 universitaires, scientifiques, professionnels de la santé, du droit, de l’éducation et du social, ainsi que des artistes, se déclarent « atterrés » par des discours officiels qui dramatisent indûment la réalité afin de justifier des mesures de confinement. ( lire la suite ... )

COVID, erreur ou mensonge : une vision extraordairement juste totalement méconnue.

Une vidéo à écouter attentivement ; des propos pleins de sagesse, exposés sur un ton calme et à l’appui d’arguments irréfutables que partage, entres autres, une grande partie de la communuauté internationale de médecins et chercheurs indépendants non inféodés à Big Pharma (comme l’Alliance par exemple).

2 sites à propos du COVID

Agir-ensemble.eu : action juridique anti mesures liberticides sur le prétexte du Covid

Voir le site https://agir-ensemble.eu/

Vidéo de l’alliance mondiale des médecins contre les confinements et la manipulation des peuples sur le prétexte du Covid

https://odysee.com/@Health:77/alliance_mondiale_des_medecins:9

Quand Blanquer falsifie Jaurès

Quand un ministre de l’éducation demande aux enseignants de diffuser un texte préalablement tronqué pour qu’il ne contredise pas son idéologie, n’est-il pas plutôt ministre de la propagande? La propagande n’ayant pas de ministère dédié, ne doit-il pas démissionner? Lire ce message, d’un professeur de SVT dans l’Académie de Nice.

“Bonsoir à tous,

Plus aucun enseignant français n’ignore que le ministère nous demande de lire aux élèves la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs et aux institutrices. ( lire la suite ... )