[Guerre] Je vous fais une lettre/ Que vous lirez peut-être/ Si vous avez le temps

« Je vous fais une lettre/ Que vous lirez peut-être/ Si vous avez le temps ». À vous qui êtes féru de littérature, cette entrée en matière évoque sans doute quelque chose. C’est le début de la chanson de Boris Vian Le déserteur, écrite en 1954, entre la guerre d’Indochine et celle d’Algérie.

Aujourd’hui, quoique vous le proclamiez, nous ne sommes pas en guerre, l’ennemi ici n’est pas humain, pas notre semblable, il n’a ni pensée ni volonté de nuire, ignore les frontières et les différences sociales, se reproduit à l’aveugle en sautant d’un individu à un autre. ( lire la suite ... )

Vidéos de l’assemblée des assemblées 5 à Toulouse

Le site web

A regarder

A partir de la 47ième minute sur la vidéo l’ensemble des annonces des
uns et des autres.

Le travail sur les 5 idées retenues est en cours de mise en forme, la
synthèse prendra un peu de temps donc patience.

Par contre des photos du travail effectué seront diffusées par nos soins
pour vous donner une vue sur ce qui a été partagé en groupe.

https://www.facebook.com/assembleedesassemblees/videos/141307900494769/

Bon visionnage sur le site facebook de l’ADA (il y a des interviews, des
témoignages …. ). N’hésitez pas à vous promenez sur cette page et dans
les vidéos filmées pour la plus part en live. ( lire la suite ... )

La classe moyenne n’existe pas.

« La classe moyenne n’existe pas.
Dans la phase moderne de domination réelle du Capital, il n’y a plus que deux classes:
– la classe capitaliste mondiale de l’anonyme despotisme impersonnel de la loi de la valeur marchande qui a balayé la vieille bourgeoisie vétuste;
– et le prolétariat en tant que classe universelle de tous les hommes dépossédés salarialement de leur existence et condamnés chaque jour à se vendre dans le mouvement autonome de la chosification.
Entre ces deux classes, il n’existe que des couches sociales, autrement dit des catégories intermédiaires, fluctuantes et non essentielles qui – en fonction du cours des évènements – sont amenées tantôt à défendre le système et plus tard à en contester l’arrangement selon que le poids des circonstances les mène ici ou là.
Or, plus le Capital se développe, plus le renforcement aux extrêmes se fait. ( lire la suite ... )

La phase finale

Nous sommes entrés dans la phase visible du chaos. Elle sera croissante. C’est le moment annoncé où tout va fortement se déstructurer pour trouver un nouvel équilibre auquel nous allons devoir individuellement nous harmoniser. Notre Terre elle-même ne sera pas en reste sur sa nécessité de changement et il nous faudra souvent nous ajuster et toujours accorder nos fréquences à son diapason.

En cet espace-temps, le chemin de la Conscience est et a été douloureux. S’il n’a pas semblé l’être, c’est peut-être que l’on se berce encore de beaucoup d’illusions. Et la phase de chaos va remuer s’il en reste la vase des souffrances encore enterrées au fond de chacun. ( lire la suite ... )

Libération immédiate Julian Assange! ✊🎈 PROCèS LUNDI 24-02

Spirit ZD‎ à Assange, l’Ultime Combat

🇦🇺 ✊ »Certains partisans sont arrivés à la conclusion que Julian sera libéré. J’espère qu’ils ont raison ; cependant, l’Amérique fait obstacle à sa liberté.
Les Etats-Unis dépensent des billions de dollars pour la guerre et ils voient Julian comme une menace pour leur politique belliciste débridée. La guerre fait partie intégrante de leur économie et quiconque ose se mettre sur leur chemin est L’ENNEMI.
Ne vous faites pas d’illusions, il s’agit d’une lutte désespérée contre la corruption mondiale et les dirigeants corrumpus. L’ennemi est énorme et nous aurons besoin que chaque partisan utilise tous les moyens à sa disposition pour gagner ce combat.
Chaque individu joue un rôle intégral et important. Réveillez-vous, braves gens! ( lire la suite ... )

Appel à présence au tribunal

Lors d’une action gilets jaunes à Ussel en juin dernier où nous promenions notre « poussin » jaune, 7 camarades ont été après coup verbalisés, 135€ et 3 points pour 6 d’entre eux et 135€ pour la dernière.

Nous avons décidé collectivement de contester cette répression et nous serons défendus par deux avocats

Ils appellent à venir nombreux pour les soutenir.

L’audience aura lieu:
Vendredi 14 février à 9h00 au tribunal de police de Tulle

Si vous pouvez venir, organisons nous pour covoiturer… ( lire la suite ... )

La police dans les écoles : la barbarie est en marche

Chers camarades

La violence policière a désormais envahi nos écoles; nos enfants passent leurs examens avec un policier dans le dos, des dizaines de mineurs sont mis en garde à vue.

Dans les entreprises, les attaques se multiplient contre les militants syndicaux comme en Corrèze à La Poste, Leroy Merlin ou Tellis.

Depuis 2019, des centaines de manifestants ont été blessés et mutilés, la liberté de manifester est gravement mise à mal.

La police continue de traquer les populations des banlieues depuis des années allant jusqu’au décès non élucidé d’Adama Traoré parmi d’autres. ( lire la suite ... )

«Mieux vaut des poubelles dans nos rues que nos retraites à la poubelle»

6 FÉVRIER 2020 PAR KHEDIDJA ZEROUALI ARTICLE MEDIAPART

Malgré la réquisition des trois incinérateurs de Paris, les salariés du secteur restent mobilisés contre la réforme des retraites. À Saint-Ouen, l’usine est toujours à l’arrêt. Quelques heures avant la manifestation de ce mardi, Philippe Martinez est venu resserrer les rangs. 

La cheminée de l’incinérateur de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), ce matin, ne crache pas sa fumée habituelle. Depuis le 23 janvier, à l’appel de la CGT Énergie-Mines, l’usine est à l’arrêt. Devant les grilles de l’incinérateur, les salariés mobilisés contre la réforme des retraites grillent une clope, sirotent un café brûlant dans un gobelet en plastique et discutent avec une cinquantaine de soutiens venus en renfort malgré la fraîcheur matinale : des professeurs, un capitaine de bateau, des candidats aux élections municipales, le député du coin, l’Insoumis Éric Coquerel ou encore des salariés d’Alstom et de la compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU). « Ce matin, on est plus nombreux que d’habitude », s’étonne une habitante de Saint-Ouen. Et pour cause, la venue de Philippe Martinez est attendue pour la fin de matinée.  ( lire la suite ... )

Lettre d’info : Association pour une Constituante – Février 2020

ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE

Chère amie, cher ami,

Ce début d’année 2020 est évidemment marqué par le Brexit. Les critiques de l’Angleterre ont oscillé entre un discours qui niait la réalité, « Ce sont les mensonges qui ont créé cet évènement », et des commentaires du genre « Bon débarras ». Il serait temps de réfléchir un peu à la situation.

Brexit : de quoi a-t-on le droit de parler ?

Au secours la démocratie !
> Est-il possible d’avoir un débat serein lorsqu’on évoque l’Union européenne ? On peut en douter au vu des commentaires avant, pendant et après les élections au Royaume Uni. Je sais que ce texte ci-dessous n’aura aucun écho dans une presse qui, sur ces sujets, publie continument des banalités destinées à rassurer sur le bien-fondé d’une Union européenne pourtant en crise permanente. Il n’en est que plus important.
> C’est offenser la Raison, l’esprit critique, que de limiter le (…) ( lire la suite ... )

Parents d’élèves, sachez-le, le bac Blanquer et ses E3C, c’est donc :

– Des sujets disponibles corrigés sur internet avant que les élèves ne composent (un peu partout) ;

– Des élèves de Première qui se retrouvent séquestrés dans leur établissement sous cadenas à composer sous la contrainte (Bordeaux) ;

– Des élèves de Seconde et Terminale jugés susceptibles de perturber la tenue des épreuves de Première qui sont séquestrés, enfermés à clé en salle d’étude, où une élève fait une crise d’angoisse sans qu’aucun secours ne lui soit porté (Aiguillon) ; ( lire la suite ... )