Face aux colères, Macron oppose le relativisme permanent

Article Médiapart

22 NOVEMBRE 2019 PAR ELLEN SALVI

Un pays « trop négatif sur lui-même », des « Gaulois réfractaires au changement », un manque de « pédagogie », des situations bien pires ailleurs qu’en France… Depuis le début du quinquennat, le président de la République trouve toujours de bonnes raisons aux colères qui s’expriment. Mais elles le concernent rarement.

Jeudi 21 novembre au soir, en écoutant Emmanuel Macron expliquer à des étudiants que notre pays était « trop négatif sur lui-même », un souvenir a surgi : celui d’une femme racontant un jour que l’entreprise dans laquelle elle travaillait était à bout de souffle, que la plupart de ses collègues avaient fait des burn-out, qu’elle craignait que ce ne soit bientôt son tour, tant l’individualisme avait supplanté le collectif, sous l’œil d’un patron qui n’écoutait personne. ( lire la suite ... )

Lubrizol Rouen … sketch !

ROUEN : UN ANCIEN SALARIÉ DE LUBRIZOL TÉMOIGNE

« On travaillait avec du phénol, c’est un produit si toxique que si on en déverse 25 cm² sur votre corps, en moins de 2 ans vous développez un cancer et en mourrez. Tout ça a brûlé, s’est vaporisé, et on ne sait rien. […] C’est l’équivalent d’une marée noire, mais sur terre. »

Un ancien chimiste qui a travaillé pendant 3 ans à Lubrizol, l’usine partie en fumée à Rouen, témoigne sous couvert d’anonymat auprès du média Révolution Permanente. Pour lui, les produits qui ont été dispersés dans l’atmosphère sont très toxiques, et « la gestion de crise a été catastrophique ». « Ils n’étaient pas prêts à évacuer une ville de 100.000 personnes, connaissant la nature des produits, ça aurait du être fait, ne serait-ce que par principe de précaution ». Un témoignage édifiant qui dévoile les dessous d’un véritable scandale d’Etat. Voici l’interview complète : ( lire la suite ... )

Il s’appelle Richard Ferrand, c’est le Pdt de votre assemblée nationale, nous le payons … et regardez

Le truc qu’aucun adulte ne penserait faire, le président de l’assemblée nationale le fait face caméra, face à 50 députés qui lui doivent respect et déférence et ne savent comment se défendre …

Qui soutient Richard Ferrand à part MACRON ?

Une SCI, un assistant parlementaire, une compagne, une ex-femme… Les révélations autour de Richard Ferrand, brièvement ministre de la cohésion des territoires avant de quitter le gouvernement pour prendre la tête du groupe LRM à l’Assemblée nationale, comportent de multiples volets. Elles concernent notamment son rôle autour des Mutuelles de Bretagne, un organisme à but non lucratif qui regroupe 70 mutuelles du Finistère pour permettre l’accès et le remboursement des soins à ses sociétaires. ( lire la suite ... )

STEVE : MENSONGE D’ÉTAT, PRÉFET EN SURSIS, REMOUS DANS LA JUSTICE, IGPN QUI SABOTE L’ENQUÊTE …

L’article du Canard enchainé d’aujourd’hui, où l’on apprend :

– Que l’IGPN a menti pour couvrir l’exécutif : le téléphone de Steve était allumé et bornait au bord de la Loire jusqu’au moment exact de la charge ultra-violente des policiers.

– Que ce mensonge a été relayé immédiatement par le Premier Ministre avec sa célèbre et scandaleuse déclaration : «il n’y a pas de lien entre l’intervention de police et la disparition de Steve» ( lire la suite ... )

«Le petit chacal», sévèrement épinglé par Henri Guillemin

La véritable histoire de Napoléon pour mieux comprendre ce qui se passe aujourd’hui … le parallèle entre la prise de pouvoir ce « petit chacal » et celle du petit Macron est saisissant, l’un et l’autre sans état d’âme avec pour seule ambition celui de s’enrichir, à la solde des financiers dont il.s était-est le serviteur servile. Une série de conférence toutes aussi instructives les unes que les autres … C’est long, car très documenté et sérieux. Ci dessous l’intégrale : ( lire la suite ... )

Quand ils parlaient de Macron (avant d’en devenir ministre) !!!!

[Archives] Une compilation qui date de 2017 de propos tenus par certains futurs ministres à l’encontre d’Emmanuel Macron. Deux ans plus tard, la vidéo a encore plus de saveur. 

Mention spéciale pour « un homme sans projet et sans conviction » de Bruno Le Maire.

L’ancienne préfète de Nantes profitait d’un HLM à Paris !

– Elle avait mené une répression terrible à Nantes et sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes – 

Les scandales se succèdent dans la Cour de Macron. De Rugy s’offre des repas d’un luxe obscène dans son château. Ou fait des travaux hors de prix dans son logement avec l’argent public. On apprend à présent que sa directrice de cabinet a usurpé un Habitat social ! Nicole Klein, bras droit du ministre de l’écologie, profitait depuis quasiment 20 ans d’un appartement social au cœur de Paris, alors qu’elle n’y vivait plus. Nicole Klein est bien connue à Nantes, puisqu’elle a été préfète de la ville pendant plusieurs années. Et qu’elle s’est illustrée par une implacable répression. Portrait d’un sinistre personnage. ( lire la suite ... )