Tribune de 35 médecins français : NON à LA PEUR

Cette tribune publiée dans le quotidien Le Parisien du 10 septembre est co-signée par 35 chercheurs, médecins ou universitaires:
« Nous, scientifiques et universitaires de toutes disciplines, et professionnels de santé, exerçant notre libre arbitre et notre liberté d’expression, disons que nous ne voulons plus être gouvernés par et dans la peur. La société française est actuellement en tension, beaucoup de citoyens s’affolent ou au contraire se moquent des consignes, et nombre de décideurs paniquent. Il est urgent de changer de cap.
Nous ne sommes pas en guerre mais confrontés à une épidémie qui a causé 30 décès le 9 septembre, contre 1438 le 14 avril. La situation n’est donc plus du tout la même qu’il y a 5 mois. Par ailleurs, si la guerre peut parfois justifier un état d’urgence et des restrictions exceptionnelles de l’Etat de droit et des libertés publiques qui fondent la démocratie et la République, ce n’est pas le cas d’une épidémie. Aujourd’hui comme hier, cette crise doit nous unir et nous responsabiliser, pas nous diviser ni nous soumettre.
C’est pourquoi nous appelons les autorités politiques et sanitaires françaises à cesser d’insuffler la peur à travers une communication anxiogène qui exagère systématiquement les dangers sans en expliquer les causes et les mécanismes. Il ne faut pas confondre la responsabilisation éclairée avec la culpabilisation moralisatrice, ni l’éducation citoyenne avec l’infantilisation. Nous appelons également l’ensemble des journalistes à ne plus relayer sans distance une communication qui est devenue contre-productive : la majorité de nos concitoyens ne fait plus confiance aux discours officiels, les complotismes en tous genres foisonnent sur les réseaux sociaux et les extrémismes en profitent.
Le confinement général, mesure inédite dans notre histoire, a eu des conséquences individuelles, économiques et sociales parfois terribles qui sont loin de s’être encore toutes manifestées et d’avoir été toutes évaluées. Laisser planer la menace de son renouvellement n’est pas responsable.
Il faut évidemment protéger les plus faibles. Mais de même que l’imposition du port du masque dans la rue, y compris dans les régions où le virus ne circule pas, l’efficacité du confinement n’est pas démontrée scientifiquement. Ces mesures générales et uniformes, imposées sous surveillance policière, relèvent davantage d’une volonté d’afficher une posture protectrice que d’une stratégie sanitaire précise. D’où leur grande volatilité depuis six mois. Beaucoup d’autres pays agissent avec plus de cohérence. Une coordination européenne serait nécessaire. ( lire la suite ... )

« La logique globale, c’est de vous faire peur. » Grand Oral du Pr PERONNE

Le Pr. Christian Perronne et l’avocat Charles Consigny, invités sur RMC, rappellent la réalité factuelle de la situation autour du virus.Ils pointent du doigt les mesures politiques « délirantes » et liberticides mises en place par le gouvernement.

Ils exposent aussi les études mensongères sur l’Hydroxychloroquine, et mentionnent celles qui prouvent son efficacité.Enfin, ils font le point sur la non-fiabilité de la cour de justice de la république, la responsabilité du laboratoire GILEAD, de Bill Gates, et des institutions qu’il finance, et les conflits d’intérêts non déclarés (notamment parmi les Professeurs membres du conseil). ( lire la suite ... )

Avec les personnels hospitaliers, tou·te·s mobilisé·e·s le mardi 16 juin ! (communiqué unitaire)

Brive: 14h00
Tulle: 13h00 suivi d’un forum citoyen-soignants à 18h00
Ussel: 13h00

Dans un communiqué unitaire, des organisations politiques appellent l’ensemble de la population à les rejoindre à l’occasion de la journée de mobilisation de la santé du mardi 16 juin, à participer aux différents rassemblements et manifestations. « Le “monde d’après” ne peut se construire qu’en nous mobilisant pour une alternative à un système, le capitalisme, qui broie nos vies comme il étouffe la planète.» ( lire la suite ... )

Revue de presse

Une nouvelle revue de presse Bonne lecture à tous.
1/ https://www.youtube.com/watch?time_continue=81&v=fIgmzQZIvuo&feature=emb_logo  violation du secret médical Un médecin s’exprime et sonne l’alerte …. 2mn 40

2/ https://www.marianne.net/economie/et-pendant-ce-temps-l-union-europeenne-conclut-un-accord-de-libre-echange-avec-le-mexique  l’Union européenne semble elle bien décidée à ne pas changer…

3/ https://www.youtube.com/watch?v=EdZBZUN2t-4&t=8s Quand les artistes s’en mêlent, la politique cesse d’être une rhétorique vide !Vincent Lindon
4/ https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/coronavirus-le-senat-a-t-il-vraiment-vote-une-amnistie-pour-proteger-les Le Sénat a t-il vraiment voté une amnistie pour protéger les responsables politiques? ( lire la suite ... )

Silence média imposé à tous les chefs d’établissement

Un mail du Rectorat a été envoyé à tous les chefs d’établissement pour leur indiquer qu’aucune interview ne doit être donnée concernant les modalités de la reprise du 11 mai. Une rentrée des classes souhaitée par le gouvernement néanmoins difficile à mettre en place vue les circonstances sanitaires et le manque de moyen matériel pour y faire face (gants, masques, gel).

Une méthode qui a fait réagir le syndicat Unsa.

Le président du conseil exécutif de la CTM Alfred Marie-Jeanne a d’ores et déjà signifié le 23 avril dernier que cette reprise ne se fera pas car les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour assurer la reprise des cours et empêcher la propagation du virus. Une décision prise avec l’ensemble des acteurs de l’éducation au niveau local. ( lire la suite ... )

Confinement : pourquoi le «jour d’après» inquiète les services de renseignement

Selon des notes confidentielles que nous avons pu consulter, le service central du renseignement territorial redoute une radicalisation de la contestation sociale à l’issue du confinement.

Ils ont baptisé leur collectif « Refusons le retour à la normale ». Depuis le 4 avril, ces militants de la mouvance contestataire rennaise préparent des actions chocs à coups de slogans et invitations Facebook à des rassemblements… dont l’heure est connue (11 heures) mais pas le jour. Épidémie de coronavirus oblige. « Notre colère ne sera pas confinée. Retrouvons-nous dans la rue dès la fin du confinement! scandent-ils sur les réseaux sociaux. Mettons le pouvoir en quarantaine! » ( lire la suite ... )

Ca y est le CoronaMEDEF attaque !

Pour ne rien changer, bien au contraire, et augmenter leurs profits par rapport au monde d’avant, le MEDEF prend les devants….

https://www.lefigaro.fr/societes/geoffroy-roux-de-bezieux-la-reprise-c-est-maintenant-20200410

Geoffroy Roux de Bézieux: «Il faudra se poser la question des RTT et des congés payés» ( lire la suite ... )

GJ de la Montagne Limousine / texte : le vrai nom de l’antropocène

Beaucoup, beaucoup de textes en ce moment…

Celui en pièce jointe est de Jérôme Baschet, historien médiéviste et compagnon de route des zapatistes que nous avions invité l’été dernier à Tarnac pour des rencontres sur l’histoire. C’est la « version longue » d’une tribune parue dans le Monde daté d’hier.

« Nous voici de plain-pied dans le XXIe siècle. La véritable guerre qui va se jouer n’a pas le coronavirus pour ennemi, mais verra s’affronter deux options opposées : d’un côté, la poursuite d’un monde où le fanatisme de la marchandise règne en maître et où le productivisme compulsif ne peut que mener à l’approfondissement de la dévastation en cours ; de l’autre, l’invention, qui déjà tâtonne en mille lieux, de nouvelles manières d’exister qui rompraient avec l’impératif catégorique de l’économie, afin de privilégier une vie bonne pour toutes et tous. » ( lire la suite ... )

Concours de slogans : Gilets jaunes de Trelissac

Proposition de faire un concours de slogans pour la réalisation d’une banderole que nous pourrions comme précédemment attachée sur un pont  à Périgueux après le confinement.
 
Le jeu s’arrêtera le 4 avril 2020, à gagner : 2 bouteilles de Champagne
 
Les slogans doivent être écrits en fonction de la fin du confinement  
 
Voici quelques exemples :
 
L’austérité jusqu’à l’os.
Le manque de masque a été démasqué
Faillait-il masquer la pénurie de masques
L’incompétence démasquée.
Gel de la distribution des dividendes
 
Il n’est pas forcément indispensable de faire des jeux de mots mais en règle générale cela fait sourire quoi que :
L’absence de masque a-t-elle cachée quelque chose ?
 
Essayez dans la mesure du possible d’être court il faut penser à ceux qui réaliseront, ne proposez pas « Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes ».
 
Pouvez-vous proposer d’autres sujets qui puissent nous mobiliser TOUS ENSEMBLE. ?  
 
Un conseil humoristique dont les noms seront tenus secret afin de préserver les conflits d’intérêts se réunira pour déterminer le gagnant (qui d’ailleurs pourra faire partie du conseil humoristique, conflit d’intérêts oblige).
 
Sérieusement toutes les propositions seront connues de tous et un vote déterminera le gagnant, Essayez la dictature et vous verrez. ( lire la suite ... )