le film « H0LD-xP » + sa critique = 4 vidéos

Voir le documentaire hxld-xp

Le documentaire «Hold-Up», une parodie d’investigation

17 NOVEMBRE 2020 PAR LUCIE DELAPORTE

Le film de Pierre Barnérias, qui entend révéler le « plan caché » derrière la pandémie de Covid-19 – et a été vu près de trois millions de fois en une semaine –, mime le travail de l’investigation journalistique. Il en est pourtant le consternant contre-exemple.

Voir l’article mediapart

«Hold-Up»: les QAnon et l’extrême droite en embuscade

17 NOVEMBRE 2020 PAR LUCIE DELAPORTE

Le documentaire fait la part belle aux intervenants proches de l’extrême droite et en particulier à la nébuleuse QAnon, qui estime que Trump va sauver l’humanité des sombres visées d’un gouvernement mondial secret. Il reprend aussi – à la limite du plagiat – les thèses du film conspirationniste américain Plandemic. ( lire la suite ... )

Faux taux d’occupation des lits en Réa

Énorme supercherie découverte 3 h avant le discours de Macron ce soir !!

Le mensonge de Santé Public France sur les personnes soit disant en réanimations. Cette découverte est juste « incroyable » !! J’en suis sur le cul !!!

Liens ci-dessous pour preuve :

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/…/nombre-de…

https://www.lepoint.fr/…/epidemie-de-grippe-hopitaux…

Le taux d’incidence de la grippe en 2014 et 2015 était 2,5 fois plus élevé que celui du COVID

1,2 détectés dont seulement la moitié ne sont pas symptomatiques. ( lire la suite ... )

État d’urgence = avril 2021 /// une député DÉNONCE la gestion COVID

Covid911 – Prolongation de l’Etat d’urgence sanitaire jusqu’au… 1er avril 2021 !!! 👿🖕 Salle vide, mais UNE députée a osé l’ouvrir…
Dr Martine Wonner :
0’25 : Les hôpitaux à Marseille n’ont jamais été saturés. Il y a toujours eu des lits dans les services de réanimation et dans les services de soins intensifs… Les critères passent leur temps à changer.
1’00 : J’ai fait bon nombre d’années de réanimation avant de m’orienter vers la psychiatrie. Je peux vous dire qu’on n’a jamais vu mettre ce type de patients en réanimation (ayant seulement besoin de 2 ou 3 litres d’oxygène).
1’15 : J’aimerais aussi préciser que : oui le virus a muté… La vitesse de circulation du virus est évaluée par des modèles mathématiques totalement erronés depuis le début.
1’30 : Ces mutants viraux sont, aujourd’hui, nettement moins virulents et les tableaux cliniques n’ont absolument rien de semblable au début.
1’55 : La Belgique va réautoriser à partir de la semaine prochaine le traitement par azythromycine et hydroxychloroquine… arrêtons de dire qu’il n’y a pas de traitement.
[Je signale que, depuis le 11 juillet 2020, les médecins français ont le droit de prescrire de l’hydroxychloroquine et que les pharmaciens doivent honorer la prescription.]
2’25 : Le « Center of Desease Control » 😊 CDC), qui est l’équivalent du Conseil Scientifique et de la Haute Autorité de Santé réunis, vient de faire des excuses aux américains : le masque ne sert strictement à rien. Et il vient d’expliquer que le virus circule par manuportage et qu’il n’a jamais été prouvé qu’il soit aérien.
2’56 : J’ai pensé important de vous préciser tout cela pour stopper l’errance du gouvernement. ( lire la suite ... )

Tribune de 35 médecins français : NON à LA PEUR

Cette tribune publiée dans le quotidien Le Parisien du 10 septembre est co-signée par 35 chercheurs, médecins ou universitaires:
« Nous, scientifiques et universitaires de toutes disciplines, et professionnels de santé, exerçant notre libre arbitre et notre liberté d’expression, disons que nous ne voulons plus être gouvernés par et dans la peur. La société française est actuellement en tension, beaucoup de citoyens s’affolent ou au contraire se moquent des consignes, et nombre de décideurs paniquent. Il est urgent de changer de cap.
Nous ne sommes pas en guerre mais confrontés à une épidémie qui a causé 30 décès le 9 septembre, contre 1438 le 14 avril. La situation n’est donc plus du tout la même qu’il y a 5 mois. Par ailleurs, si la guerre peut parfois justifier un état d’urgence et des restrictions exceptionnelles de l’Etat de droit et des libertés publiques qui fondent la démocratie et la République, ce n’est pas le cas d’une épidémie. Aujourd’hui comme hier, cette crise doit nous unir et nous responsabiliser, pas nous diviser ni nous soumettre.
C’est pourquoi nous appelons les autorités politiques et sanitaires françaises à cesser d’insuffler la peur à travers une communication anxiogène qui exagère systématiquement les dangers sans en expliquer les causes et les mécanismes. Il ne faut pas confondre la responsabilisation éclairée avec la culpabilisation moralisatrice, ni l’éducation citoyenne avec l’infantilisation. Nous appelons également l’ensemble des journalistes à ne plus relayer sans distance une communication qui est devenue contre-productive : la majorité de nos concitoyens ne fait plus confiance aux discours officiels, les complotismes en tous genres foisonnent sur les réseaux sociaux et les extrémismes en profitent.
Le confinement général, mesure inédite dans notre histoire, a eu des conséquences individuelles, économiques et sociales parfois terribles qui sont loin de s’être encore toutes manifestées et d’avoir été toutes évaluées. Laisser planer la menace de son renouvellement n’est pas responsable.
Il faut évidemment protéger les plus faibles. Mais de même que l’imposition du port du masque dans la rue, y compris dans les régions où le virus ne circule pas, l’efficacité du confinement n’est pas démontrée scientifiquement. Ces mesures générales et uniformes, imposées sous surveillance policière, relèvent davantage d’une volonté d’afficher une posture protectrice que d’une stratégie sanitaire précise. D’où leur grande volatilité depuis six mois. Beaucoup d’autres pays agissent avec plus de cohérence. Une coordination européenne serait nécessaire. ( lire la suite ... )

« La logique globale, c’est de vous faire peur. » Grand Oral du Pr PERONNE

Le Pr. Christian Perronne et l’avocat Charles Consigny, invités sur RMC, rappellent la réalité factuelle de la situation autour du virus.Ils pointent du doigt les mesures politiques « délirantes » et liberticides mises en place par le gouvernement.

Ils exposent aussi les études mensongères sur l’Hydroxychloroquine, et mentionnent celles qui prouvent son efficacité.Enfin, ils font le point sur la non-fiabilité de la cour de justice de la république, la responsabilité du laboratoire GILEAD, de Bill Gates, et des institutions qu’il finance, et les conflits d’intérêts non déclarés (notamment parmi les Professeurs membres du conseil). ( lire la suite ... )

Avec les personnels hospitaliers, tou·te·s mobilisé·e·s le mardi 16 juin ! (communiqué unitaire)

Brive: 14h00
Tulle: 13h00 suivi d’un forum citoyen-soignants à 18h00
Ussel: 13h00

Dans un communiqué unitaire, des organisations politiques appellent l’ensemble de la population à les rejoindre à l’occasion de la journée de mobilisation de la santé du mardi 16 juin, à participer aux différents rassemblements et manifestations. « Le “monde d’après” ne peut se construire qu’en nous mobilisant pour une alternative à un système, le capitalisme, qui broie nos vies comme il étouffe la planète.» ( lire la suite ... )

Revue de presse

Une nouvelle revue de presse Bonne lecture à tous.
1/ https://www.youtube.com/watch?time_continue=81&v=fIgmzQZIvuo&feature=emb_logo  violation du secret médical Un médecin s’exprime et sonne l’alerte …. 2mn 40

2/ https://www.marianne.net/economie/et-pendant-ce-temps-l-union-europeenne-conclut-un-accord-de-libre-echange-avec-le-mexique  l’Union européenne semble elle bien décidée à ne pas changer…

3/ https://www.youtube.com/watch?v=EdZBZUN2t-4&t=8s Quand les artistes s’en mêlent, la politique cesse d’être une rhétorique vide !Vincent Lindon
4/ https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/coronavirus-le-senat-a-t-il-vraiment-vote-une-amnistie-pour-proteger-les Le Sénat a t-il vraiment voté une amnistie pour protéger les responsables politiques? ( lire la suite ... )

Silence média imposé à tous les chefs d’établissement

Un mail du Rectorat a été envoyé à tous les chefs d’établissement pour leur indiquer qu’aucune interview ne doit être donnée concernant les modalités de la reprise du 11 mai. Une rentrée des classes souhaitée par le gouvernement néanmoins difficile à mettre en place vue les circonstances sanitaires et le manque de moyen matériel pour y faire face (gants, masques, gel).

Une méthode qui a fait réagir le syndicat Unsa.

Le président du conseil exécutif de la CTM Alfred Marie-Jeanne a d’ores et déjà signifié le 23 avril dernier que cette reprise ne se fera pas car les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour assurer la reprise des cours et empêcher la propagation du virus. Une décision prise avec l’ensemble des acteurs de l’éducation au niveau local. ( lire la suite ... )