Une campagne d’affichage choc en l’honneur des Gilets jaunes mutilés

Article RT France

Une campagne d’affichage choc en l’honneur des Gilets jaunes mutilés (PHOTOS) 13 janv. 2019, 16:37 © Capture d’écran Twitter @libreactu_fr Des affiches choc représentant les membres du gouvernement blessés et mutilés par la police lors de manifestations de Gilets jaunes sont apparues, notamment à Bordeaux. Au moins 1 700 manifestants ont été blessés depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. Certains ont perdu un œil ou une main, sans bénéficier de mots de soutien de l’exécutif. Des affiches visant à alerter l’opinion sont apparues à Bordeaux. Emmanuel Macron la bouche ensanglantée, Christophe Castaner et Marlène Schiappa éborgnés, ou encore Edouard Philippe le visage rouge de sang : des affiches choc sont apparues, collées par-dessus des panneaux publicitaires, notamment à Bordeaux. L’objectif ? Sensibiliser l’opinion publique aux blessures, parfois lourdes, subies par des Gilets jaunes lors des manifestations qui se succèdent depuis plusieurs semaines aux quatre coins de la France. Si l’on ignore qui a lancé cette campagne d’affichage choc, des images de celle-ci ont été photographiées par un internaute qui couvrait l’acte 9 des Gilets jaunes à Bordeaux, le 12 janvier. Les visuels sont rapidement devenus viraux sur Twitter, où ils ont été abondamment partagés, et notamment repris par le journaliste de Libération Vincent Glad. Lire aussi : A Bordeaux, un Gilet jaune reçoit un projectile des forces de l’ordre et s’effondre (VIDEO CHOC) Sous les visages faussement mutilés des membres du gouvernement, des légendes dressent le parallèle avec des cas réels de manifestants blessés, notamment par des tirs de lanceurs de balle de défense (LBD40) de la police lors des différents actes du mouvement. «Fiorina, mutilée le 08/12/2018 par un tir de flashball», peut-on notamment lire en référence à une jeune étudiante picarde de 20 ans qui avait perdu l’usage de son œil gauche lors d’un rassemblement de Gilets jaunes à Paris.  ( lire la suite ... )

Incinérateur d’Ivry : les grévistes ont soudé les portes pour ne pas être délogés

BLOCAGE par les grévistes de l’incinérateur d’Ivry.
Bloqué par les grévistes, l’incinérateur d’Ivry traite les déchets d’1,5 million d’habitants.

L’incinérateur d’Ivry est bloqué depuis ce mardi matin par la CGT et une interprofessionnelle contre la réforme des retraites.

Rappelons qu’un grève de ramassage des ordures est la plus bloquante la plus handicapante pour une ville (et un gouvernement si cette ville c’est Paris)

Terreur d’état

La souricière organisée le 9 janvier à Paris

La place Saint-Augustin est intégralement bouclée, à l’exception d’un seul accès : venant de Saint-Lazare, l’étroite rue de la Pépinière, par laquelle les premiers manifestants qui précèdent le cortège syndical « officiel » arrivent dans un cul de sac totalement verrouillé, c’est là que la manifestation doit se terminer.
Tout va dégénérer en moins d’un quart d’heure et la violence va durer plus d’une heure sans interruption.

Le monde « enlève les guillemets » à « violences policières »…
On parle de plus de 1000 blessés, des gens mutilés à vies, des morts… Des manifestant.es, des lycéens, des infirmières, des enseignant.es, des médics, des journalistes…
Et Lemonde « ne s’encombre plus des guillemets »…………. ( lire la suite ... )

Ce qu’il faut retenir de l’interview d’Edouard Philippe au JT de France 2

« Il faut parfois utiliser la force pour ramener l’ordre et il ne faut pas en avoir peur.»
Des morts, des centaines de blessés, des mutilés.. « On assume » État fasciste!

« Il ne faut pas en avoir peur »… Comme une menace pour la suite du mouvement.

Et puis de quel genre « d’ordre » il parle. Quel genre d’ordre est plus important que la vie des gens? Quel genre d’ordre vaut plus que les yeux des manifestant.e.s?

Je suis écœuré, choqué, dégoutté par ces barbares…
L’histoire les jugera. ON CONTINUE, JUSQU’AU RETRAIT! ( lire la suite ... )

En Allemagne, la retraite à points a accru la pauvreté des personnes âgées

Article mediapart

Seuls 17% des allemands sont sereins

2 JANVIER 2020 PAR ROMARIC GODIN

Outre-Rhin, la question de la pauvreté des retraités est au cœur du débat politique et a conduit à la correction d’un système de retraite à points qui, combiné aux réformes néolibérales du marché du travail, est à l’origine du phénomène. Une leçon pour la France.

Ce tournant de l’année 2020 a également été marqué en Allemagne par un vif débat autour de la question des retraites. Mais la nature de ce débat est sensiblement différente de celui qui agite la France. L’enjeu est en effet de combattre un des phénomènes qui inquiète le plus la population allemande : la pauvreté des personnes âgées. Après d’intenses discussions, les membres de la grande coalition qui regroupe la CDU chrétienne-démocrate, les Bavarois de la CSU et le parti social-démocrate (SPD) sont parvenus à se mettre d’accord à la mi-décembre sur une « retraite de base » (« Grundrente ») destinée à réduire le risque de pauvreté des seniors et qui sera financée par un impôt sur les transactions financières. Ce compromis est loin d’être idéal et les nouvelles mesures, prévues pour 2021, ne sont pas finalisées. Mais cet intense débat, qui a duré toute l’année 2019, et l’insistance sur le sujet d’un SPD aux abois électoralement devraient amener à bien des réflexions sur les conséquences de la réforme envisagée de ce côté-ci du Rhin… ( lire la suite ... )

Jeunes qui soutiennent la grève : STREAM-RECONDUCTIBLE

Le stream reconductible c’est un collectif de jeunes youtubeurs, gamers, qui ont assuré un live pendant plus de deux semaines pour collecter des dons pour les grévistes. Le « stream reconductible » a versé 103 000 euros pour la caisse de grève.

QUI SOMMES-NOUS ?

Nous sommes Le Stream Reconductible. Nous sommes un collectif autonome de streameuses, streameurs, artistes et plus généralement de personnes solidaires du mouvement social en cours et des mobilisations, qu’elles s’organisent sur les ronds-points, sur les lieux de travail ou dans la rue, avec ou sans les syndicats. ( lire la suite ... )

Témoignage d’une infirmière : « A toi qui va franchir la porte des urgences »

Article REVOLUTION PERMANENTE

Tu entends les soignants à la radio, à la télé, dans les journaux, parler de leurs conditions de travail.
Mais je t’assure que tu n’es pas prêt.
Parce que tant que tu ne l’as pas vu, tu ne sais pas.
Parce que toute expérience ne prend son sens qu’une fois vécue.

Tu te dis peut-être que les soignant sont dans la rue parce qu’ils sont mal payés ; comme toi, en fait.
Tu te dis peut-être qu’ils sont en grève parce qu’ils font trop d’heures supp. ; toi aussi, tu en fais.
Tu te dis peut-être que les problèmes d’effectifs pourraient se régler par une meilleure organisation, ça s’est déjà vu.
Jusqu’à ce que tu passes les portes des urgences, tout ce bruit autour de l’hôpital public a peut-être la valeur d’une fable moderne. ( lire la suite ... )

Retraites : une question qui mérite réponse …

Voir le lien

Et si la « réforme retraite » était un tour de passe-passe au profit de l’Etat ?

Si l’État et la CNRACL assument plus de 76 milliards de pensions pour ses retraités et verse 8 milliards pour les régimes spéciaux, soit une charge totale de 84 milliards d’euros, toutes ces charges seront transférées au régime universel qui devra absorber tous les déficits.

Faisons simple.

Dans le projet de Loi de finance 2019 on peut trouver un « Rapport sur les pensions de retraite de la fonction publique »

Son contenu est intéressant et nous allons tenté d’en extraire l’essentiel. ( lire la suite ... )

De quoi l’affaire Delevoye est le nom.

Au-delà des plaisanteries qu’elle ne peut pas manquer de susciter, l’affaire Delevoye est capitale pour comprendre précisément ce qu’est le macronisme et la raison pour laquelle celui-ci suscite désormais tant de haine et un rejet massif.

On apprend en effet que la situation illégale de cumul de rémunérations du Monsieur qui accuse courageusement sa femme était connue des services de Matignon, en l’occurrence du Secrétariat Général du Gouvernement.
Après que toute la macronie a donc plaidé lamentablement l’erreur de bonne foi, l’oubli malencontreux et la petite bêtise pas trop gravounette, on comprend donc qu’il s’agit en réalité d’une indifférence totale à la morale publique et au respect des lois érigée en système de gouvernance.
Et dans le fond qu’importe puisque l’affaire Benalla a révélé, comme nous le disions malgré les quelques imbéciles qui n’y voyaient qu’une affaire mineure, que ce mépris du Bien Public et des lois est au coeur du dispositif macronien. ( lire la suite ... )

La police charge les pompiers

Article Huffington

Place de la Nation, la police charge des pompiers

D’après des journalistes présents sur place, plusieurs soldats du feu ont été blessés, notamment par une grenade de désencerclement.

Place de la Nation, dans le XIIe arrondissement, la dispersion de la manifestation de ce 17 décembre...
Place de la Nation, dans le XIIe arrondissement, la dispersion de la manifestation de ce 17 décembre a donné lieu à des scènes inhabituelles, et notamment une charge policière contre des pompiers qui défilaient. 

MANIFESTATIONS – Une fin de journée sous tension. Ce mardi 17 décembre, la manifestation parisienne contre la réforme des retraites promise par le gouvernement s’est achevée place de la Nation, dans le XIIe arrondissement. Mais alors que la dispersion devait avoir lieu à 18h, de nombreux opposants n’avaient pas l’intention de quitter les lieux. 

Résultat: des tensions ont commencé à gronder entre forces de l’ordre et manifestants, poussant un groupe de pompiers à s’interposer entre les deux camps.  ( lire la suite ... )

Capitalisation en France, parce que celle des US meurt … faut de nouveaux pigeons …

Nicolas Janny :
La vérité sur l’accueil en grande pompe de ‘Black Rock’ à l’Elysée : derrière les attaques contre les systèmes de retraite par répartition, il y a les fonds de pension, et toute la pyramide du capital fictif américain. Et cette pyramide est sur le point de s’écrouler : on est dans un système de cavalerie, et par conséquent, il est urgentissime de trouver de nouveaux couillons pour cotiser.
Manu n’est qu’un intermédiaire et le colporteur de la plus grande couillonnade de l’histoire. ( = la retraite par capitalisation !) ( lire la suite ... )