Manifestations : de nouvelles unités créées pour « passer à l’offensive »

Le photographe Nnomam Cadoret a filmé le passage à tabac d’un homme par des policiers portant des casques de moto, au cours de la première manifestation contre la réforme des retraites, en décembre dernier. Ces agents font partie d’une nouvelle brigade créée pour encadrer ces rassemblements.

franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le 10/02/2020 | 19:03
publié le 10/02/2020 | 19:03

Le 5 décembre dernier, boulevard Magenta, à Paris, des policiers avec des casques de moto frappent un homme à terre, avant de prendre la fuite. L’auteur de ces images est le photographe Nnomam Cadoret. Ce jour-là, il couvrait la première grande manifestation contre la réforme des retraites. « J’étais au milieu de la route, il y avait des gaz lacrymogènes un peu partout, on entendait des détonations derrière. C’est à ce moment-là que j’ai vu la scène, je me suis approché et j’ai commencé à filmer », raconte-t-il. ( lire la suite ... )

Appel à présence au tribunal

Lors d’une action gilets jaunes à Ussel en juin dernier où nous promenions notre « poussin » jaune, 7 camarades ont été après coup verbalisés, 135€ et 3 points pour 6 d’entre eux et 135€ pour la dernière.

Nous avons décidé collectivement de contester cette répression et nous serons défendus par deux avocats

Ils appellent à venir nombreux pour les soutenir.

L’audience aura lieu:
Vendredi 14 février à 9h00 au tribunal de police de Tulle

Si vous pouvez venir, organisons nous pour covoiturer… ( lire la suite ... )

La police dans les écoles : la barbarie est en marche

Chers camarades

La violence policière a désormais envahi nos écoles; nos enfants passent leurs examens avec un policier dans le dos, des dizaines de mineurs sont mis en garde à vue.

Dans les entreprises, les attaques se multiplient contre les militants syndicaux comme en Corrèze à La Poste, Leroy Merlin ou Tellis.

Depuis 2019, des centaines de manifestants ont été blessés et mutilés, la liberté de manifester est gravement mise à mal.

La police continue de traquer les populations des banlieues depuis des années allant jusqu’au décès non élucidé d’Adama Traoré parmi d’autres. ( lire la suite ... )

Cadeau de Castaner : arrêt grenade GLIF4 = remplacée par une 1,6 fois plus puissante

Article BASTAMAG

Une grenade aussi dangereuse va remplacer celle retirée par le ministère de l’Intérieur

PAR SOPHIE CHAPELLE 27 JANVIER 2020

« Un faux geste sans changement de stratégie »dénonce la Ligue des droits de l’Homme (LDH). Les raisons de ce scepticisme ? Christophe Castaner a annoncé, le 26 janvier, le retrait immédiat de la GLI-F4, une grenade explosive composée notamment de 26 grammes de TNT. Cette charge explosive a valu à un zadiste et, d’après le décompte du journaliste David Dufresne, à cinq gilets jaunes, de perdre leurs mains, arrachées par l’explosion. La France est le seul pays d’Europe à l’utiliser, selon un rapport commun de l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) et de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) publié en 2014. ( lire la suite ... )

Bon c’est dans le sud … ils en rajoutent toujours ! (lacrymos)

Les mots sont durs mais la vidéo parle d’elle même.

SOURIRE de Macron face aux éborgnés : réponse de Jérome Rodriguez

Ci dessous JUL dessinateur créateur de BD avec son dessin + teeshirt détournant le logo du festival d’angoulème pour en faire un acte militant dénonçant les éborgnements à répétition effectué sous ordre par la police nationale sans AUCUNE enquète qui aboutisse !!!

Écoutez ce qu’en dit Jérome Rodriguez ci-dessous en réponse à Macron qui dit que la violence c’est celle de l’époque en se dégageant de toute responsabilité alors qu’il est élu pour piloter ce pays, orienter, humaniser ou déshumaniser … dans une dictature, le dictateur LUI a les couilles et les mots pour assumer !!!!! ( lire la suite ... )

CENSURE POLICIERE SANS JUGE = CA Y EST / DICTATURE

Cavalier législatif imposé hier SAMEDI 25 JANVIER à 22h30 par le gouvernement

La #LoiHaine instaure l’État policier sur le Web au nom de l’anti-terro

Tout site Web doit censurer les contenus signalés par la police en tant que « terroristes », non plus en 24h mais en 1h

https://www.laquadrature.net/…/22/coup-detat-sur-la-loi-ha…/

La police concentre tous les pouvoirs :

  • elle décide quelle plateforme attaquer
  • elle qualifie un contenu comme illégal (sans juge)
  • elle met en œuvre les sanctions (blocage du site en France par les fournisseurs d’accès à Internet)

L’ensemble du Web français est à sa merci.

Ces dangers auraient nécessité des mois de débats.

Hier, il n’y en a eu aucun. L’amendement, déposé à la dernière minute, a été adopté en pleine nuit. ( lire la suite ... )

3 articles sur la violence policière seule méthode gouvernementale

Du sang craché au visage : la version policière (déjà) mise à mal par une vidéo

VIOLENCES POLICIÈRES

Très rapidement, pour justifier les violences policières, des grands médias ont repris la version policière du « syndicat » Alliance qui affirmait à France Info que « cet individu a craché du sang au visage » ou encore « dans la bouche ». Et surprise ! La version policière est déjà mise à mal par ce reportage par les images d’Adrien AdcaZZ pour QG. A préciser également que, quand bien même ce serait le cas, rien ne justifie ces violences policières.

mardi 21 janvier ( lire la suite ... )

VIOLENCES POLICIÈRES – CASTANER TENTE UN PETIT RAPPEL À L’ORDRE

VIOLENCES POLICIÈRES – CASTANER TENTE UN PETIT RAPPEL À L’ORDRE EN RÉACTIVANT LE MYTHE DE LA BONNE POLICE RÉPUBLICAINE

Alors que même le journal Le Monde vient de pointer les violences policières dans un édito récent, il fallait bien communiquer un petit peu en essayant d’apporter un petit supplément d’âme à la police française pour continuer à occulter ce que de plus en plus de monde découvre jour après jour. Il y a un problème avec la police française, mieux, elle est un problème. Ce problème ne réside pas dans le fait qu’il y a de nombreux pervers dans ses rangs. Ce problème ne relève pas d’une exception. La police est un problème parce que le gouvernement lui a laissé toute latitude tellement il avait besoin d’elle pour tenir. Et petit à petit la police s’autonomise et assume de plus en plus clairement son devenir fasciste. ( lire la suite ... )