Communiqué de la coordination #StopLoiSécuritéGlobale, dont la LDH est membre

48 heures après les Marches des libertés, qui ont réuni 200 000 personnes dans 88 mobilisations recensées par la coordination, un autre bilan doit être dressé. Celui de l’arbitraire policier et judiciaire.

Si l’écrasante majorité des cortèges a pu s’ébranler dans le calme et la détermination, Paris, Montpellier, Lyon, Limoges et Toulouse ont connu des entraves graves à la liberté de manifester.

À Paris, l’accès au cortège a été interdit à plusieurs véhicules sonorisés de l’Union des collectifs LGBTQ+, du Syndicat des Organisateurs Cultures Libres et Engagés, du Collectif des Sound Systems d’Ile-de-France et du Comité de Soutien IDF aux inculpé-e-s de la Maskarade. Ces camions visaient à porter nos discours revendicatifs avant même de jouer la moindre musique. D’abord dispersés dans les avenues adjacentes au point de rassemblement, les véhicules ont ensuite été saisis. Selon les déclarations de la préfecture de Police, l’interdiction avait pour « prétexte que le style de musique qui allait être joué ne correspondait au style habituel des manifestations. » Ainsi donc, non seulement la police souhaiterait décider qui peut filmer quoi, avec l’article 24 de la loi Sécurité globale, mais elle prétend désormais également jouer les arbitres des élégances musicales. Bientôt les slogans devront-ils être déposés avant les manifestation ? ( lire la suite ... )

« Leur » France sécuritaire !! : 1/2 million de flics (+50% en 2 ans)

650 000 agents des force de l’ordre en France, en cumulant, police nationale, municipale, gendarmes et agents privés.

Soit un « flic » ou assimilés pour 150 habitants, quand il n’y en avait qu’un pour 281 habitants en 2018 !!

LEUR FRANCE, UN DEMI MILLION DE FLICS !!

De très nombreux experts, professeurs, chercheurs s’inquiètent de voir la France devenir le pays le plus « policisé » d’Europe.

En additionnant les 350 000 policiers nationaux, 30 000 policiers municipaux, 170 000 agents de sociétés privées et 99 000 gendarmes, on obtient un flic pour 150 habitants (il n’y en avait qu’un pour 281 habitants en 2018 !!). ( lire la suite ... )

Élargissement du fichage : politique, religion, réseaux sociaux …

article LE MONDE

Trois fichiers, dans les mains de certains services de police et de gendarmerie, vont pouvoir recueillir de nouveaux types d’informations sur les individus considérés comme dangereux pour la « sécurité publique ».

Par Martin Untersinger
Publié hier à 16h14, mis à jour hier à 16h59
Temps deLecture 2 min.

Trois fichiers, à disposition notamment de certains services de renseignement, de police et de gendarmerie, ont été nettement élargis la semaine dernière, a relevé vendredi 4 décembre le site spécialisé NextInpact. ( lire la suite ... )

160 organisations contre la loi sécurité

Voir article la quadrature du net

160 organisations contre la « sécurité globale »
Posted on12 novembre 202023 novembre 2020

Nous signons aux côtés de 159 organisations la lettre ci-dessous pour nous opposer à la loi de sécurité globale. Si vous êtes une association partageant notre combat, écrivez-nous à contact@laquadrature.net pour signer la lettre (mettez « signature lettre sg » en objet). Si vous êtes un particulier, appelez les députés pour leur demander de rejeter ces dispositions. ( lire la suite ... )

Très lucide et argumentée lettre de démission de la police

Demande de rupture conventionnelle d’Alexandre Langlois

Monsieur le Ministre,
Lorsque je me suis engagé dans la Police nationale, j’avais à l’esprit deux maximes de Jean-Jacques Rousseau : « Il n’y a que la force de l’État qui fasse la liberté de ses membres » et d’autre part « que seule l’obéissance à la loi que l’on s’est prescrite est liberté ».

Or aujourd’hui, je constate qu’il n’est plus question pour le peuple d’obéir aux lois auxquelles il a lui-même consenti et que le rôle de sa police n’est plus de protéger ses libertés, mais plutôt de toutes les annihiler, comme le ferait le plus vil des oppresseurs.
Qu’est devenue la Police nationale depuis 2014, elle qui se devait d’être la garante des libertés ?
Ne mérite-t-elle pas mieux que d’appliquer à la lettre des lois de plus en plus liberticides et autoritaires ?
En pareille situation, peut-on encore parler d’une police républicaine ou ne s’agit-il plus que d’une milice au service de votre autoritarisme ?
Mon engagement dans la Police nationale ne peut plus se maintenir dans un tel régime sans aucun espoir de réforme telles que vos prises de position récentes le laissent présager. ( lire la suite ... )

Franck Lepage – point global COVID

Pour se résumer :
L’épisode pandémique permet d’accélérer le programme de l’union européenne, de privatiser les deux énormes blocs publics qui subsistaient encore comme marchés potentiels: la santé et l’éducation. Les enseignants et leurs représentants peinent à réaliser le démantèlement pédagogique qu’introduit l’informatisation en distanciel, et l’ouverture à la marchandisation de la relation éducative…

« Que mille capitalismes s’épanouissent », la Chine montre le chemin d’un capitalisme autoritaire. Dans son sillage les pays de l’économie concurrentielle mondialisée ont à leur tour confiné leur population – fait radicalement nouveau – et les préparent à devenir un marché de la santé…(être vendues aux laboratoires). La fonction du confinement n’est pas sanitaire, elle est : ( lire la suite ... )

Arrestation d’un producteur (black) et déclarations mensongères de 4 flics

C’est quoi la loi qui a été votée vendredi 20 novembre ? … ah oui la loi sécurité globale [pour les flics] … tout le contraire de la sécurité pour les citoyens

À PARIS, DES SCÈNES DE VIOLENCES INDIGNES CONTRE DES PERSONNES RÉFUGIÉES ET MIGRANTES

Publié le 24.11.2020 | Mis à jour le 24.11.2020

Des scènes de chaos, du gaz lacrymogène, des grenades de désencerclement… Après l’évacuation d’un campement de personnes migrantes et réfugiées à Saint-Denis la semaine dernière, les forces de l’ordre ont à nouveau expulsé avec une grande brutalité, des centaines de personnes laissées à la rue, sans solution, installées dans des tentes place de la République à Paris hier soir.

La semaine dernière, des personnes migrantes et réfugiées étaient évacuées de leur campement dans des conditions chaotiques, près du Stade de France, à Saint-Denis. Plus de 3 000 personnes avaient été dirigées vers des centres d’accueil ou des gymnases en Ile-de-France. Non seulement des gymnases ne peuvent être considérés comme des solutions adaptées en temps de crise sanitaire comme l’a déjà dit le Conseil scientifique, mais environ 600 personnes se sont retrouvées à la rue, sans solution.   ( lire la suite ... )

Loi sécurité globale = le fascisme arrive en klaxonnant !

[#StopLoiSécuritéGlobale] ✊ Des milliers de personnes se sont mobilisées partout en France aujourd’hui contre la loi de sécurité globale qui entrave gravement nos libertés fondamentales, dont à Paris, Annecy ou encore Besançon ! 🖐

📢 Notre porte-parole Pauline Boyer au Trocadéro : « Décider des méthodes de maintien de l’ordre est un choix politique. Armer la police de LBD, de caméras, de gaz lacrymogènes et de grenades de dés-encerclement face à une population désarmée, c’est un choix politique. (…) Ne nous habituons pas à laisser couler des larmes de lacrymos. Ne nous habituons pas à pleurer nos morts. Ne nous habituons pas à regretter nos libertés fondamentales. Gardons les yeux ouverts. Luttons ensemble pour le retrait de la loi sécurité globale. Avec force et courage. » ( lire la suite ... )