LE MONDE – ENQUÊTE SUR UN TIR DE LBD EN PLEINE TÊTE

Le 12 janvier 2019 à Bordeaux, Olivier beziade est gravement blessé à la tête par un tir de LBD lors d’une manifestation de gilet jaune. Les images avaient abondamment circulé sur le net. Plongé dans le coma artificiel par les pompiers, puis immobilisé par 90 jours d’ITT, il souffre toujours d’hémiplégie.

Dans une enquête poussée, le monde revient sur cette blessure et réussit à établir sans aucun doute possible que le manifestant ne présentait alors aucune menace. Des armes dangereuses comme le LBD ou une grenade de désencerclement ont été utilisées en dehors des principes de nécessité et de proportionnalité. Les forces de l’ordre n’ont pas respecté non plus les règles en matière d’assistance et de premiers secours. ( lire la suite ... )

Toulouse acte 48, encore des images de la police payée par nos impôts …

De 14h à 20h, les rues de la ville rose étaient remplies de gaz lacrymogènes, l’air était irrespirable par moment. Les forces de l’ordre bloquaient les manifestants dans une rue puis gazaient, sans laisser personne sortir. 
En précisant que plus grand monde n’avait de matériel de protection puisque l’ordre du jour était de prendre le matériel de tout le monde (journalistes et medics compris).

Malgré tout cela, les manifestants ont tenu les rues plusieurs heures, certains se sont même lancés dans une nocturne. ( lire la suite ... )

Acte 48 à Toulouse: «Taper les gens à terre, c’est les ordres?»

12 OCTOBRE 2019 PAR EMMANUEL RIONDÉ

À Toulouse, « capitale nationale » pour l’« acte 48 » des « gilets jaunes », la police a réprimé tout de suite et violemment. Gazages massifs, interpellations, saisie de matériel de protection… Après onze mois de mobilisation, les relations entre la population et les forces de l’ordre sont exécrables.

Toulouse, de notre correspondant.– « Le SDF, aidez-le, il va crever, miskin ! » Le sans-abri durement touché à l’œil, hagard et pris en charge par les medics en milieu d’après-midi dans la rue Bayard, au centre de Toulouse, sous une pluie de gaz lacrymogène, n’est pas mort. Mais comme nombre de manifestants, il aura passé une après-midi éprouvante. ( lire la suite ... )

La mort de Zineb Redouane

#France -Pays de droits de l’homme : Tir de grenade GLI F4 en plein visage…Zineb Redouane (80ans),fermait sa fenêtre lorsqu’elle a été visée par des policiers à Marseille…Le GLI F4 contient 10gr de dynamite.L’IGPN et les autorités françaises ont conclu qu’elle est morte d’un arrét cardiaque.
Une pensée à toutes les victimes de la barbarie Macronienne, dont Steve Maia Caniço le Nantais poussé par la police française dans un fleuve lors de la fête de la musique en juillet 2019. ( lire la suite ... )

Convocations policières : esquivez-les toutes !

CONVOQUÉS PAR LA POLICE ?
Visites domiciliaires, appels téléphoniques, lettres par la poste…
La police poursuit ses enquêtes cet été et fait tomber les convocations sur les Gilets Jaunes.

Quelques conseils de la Défense Collective pour passer un été pénard : (à lire jusqu’au bout !)

⚠ Avant de décider quoi que ce soit, contactez nous pour que nous puissions mutualiser l’information !

🛠 Ne prenez pas de décision seul, n’y allez pas tant que vous n’avez pas pris de décision avec les autres, même si la convoc est fixée pour le lendemain ! ( lire la suite ... )

Quartier Jaune – « Rio ne répond plus »

Maxime Nicolle faisait ses premiers pas de reporter pour QG le média libre, ce samedi 21 septembre à Paris. Une fois de plus, police partout et respect nulle part pour cet Acte 45 des Gilets jaunes et une marche Climat mouvementée.

Complément d’info, retour du 21 septembre sur « Là bas si j’y suis » :

Soyez gentils, pas de violences, Macron vous a compris, aidez-le, allez nettoyer les plages :

Acharnement judiciaire inouï contre un gilet jaune

Le cri du coeur d’un Gilet Jaune vendéen souffrant d’un acharnement judiciaire avec 174 heures passées au main des forces de l’ordre, … :

Je suis mobilisé depuis le 17 Novembre, comme beaucoup, sur les ronds points, car je ne supportais plus l’injustice. L’injustice que je subis, l’injustice dont je suis témoin, le recul de la démocratie dans notre pays, et le fait que toutes ces choses nous sont présentées comme normales.
On tente de nous faire accepter l’inacceptable. ( lire la suite ... )

STEVE : MENSONGE D’ÉTAT, PRÉFET EN SURSIS, REMOUS DANS LA JUSTICE, IGPN QUI SABOTE L’ENQUÊTE …

L’article du Canard enchainé d’aujourd’hui, où l’on apprend :

– Que l’IGPN a menti pour couvrir l’exécutif : le téléphone de Steve était allumé et bornait au bord de la Loire jusqu’au moment exact de la charge ultra-violente des policiers.

– Que ce mensonge a été relayé immédiatement par le Premier Ministre avec sa célèbre et scandaleuse déclaration : «il n’y a pas de lien entre l’intervention de police et la disparition de Steve» ( lire la suite ... )