Gilets jaunes à Paris : plusieurs journalistes arrêtés, d’autres blessés

>Faits divers|A.R.|20 avril 2019, 18h06|MAJ : 20 avril 2019, 21h20|26

Gaspard Glanz a été interpellé ce samedi 20 avril à Paris alors qu’il couvrait l’acte 23 des Gilets jaunes. LP/Olivier Arandel

Plusieurs professionnels font état de violences ou d’interpellations lors de cet acte 23 des Gilets jaunes.

Alors que la situation continuait à être tendue ce samedi après-midi autour de la place de la République, plusieurs journalistes indépendants font état de violences policières à leur égard lors de l’acte 23 des Gilets jaunes.

Selon la préfecture de police, 189 personnes avaient été interpellées dans la capitale vers 16h30 tandis que les différentes manifestations en avaient réuni 9 000 à 18 heures (27 900 dans toute la France). Mais parmi les personnes arrêtées, tous ne seraient pas des manifestants ou des casseurs. Selon plusieurs journalistes indépendants, certains de leurs confrères ont fait l’objet d’interpellations malgré leur brassard presse, leur casque blanc ou encore leur matériel. ( lire la suite ... )

Révélations : voici la carte des armes françaises au Yémen, selon un rapport “confidentiel Défense”

par Benoît CollombatCellule investigation de Radio FranceDisclose publié le 15 avril 2019 à 6h00

Les révélations de Disclose, dont la cellule investigation de Radio France est partenaire, contredisent le discours officiel sur l’absence d’armes françaises dans la guerre au Yémen. Une note du renseignement français recense celles qui sont utilisées sur le terrain et leurs conséquences sur les populations civiles.

Des chars Leclerc fabriqués en France déployés près d'Aden (Yémen) le 3 août 2015, durant une opération militaire contre des rebelles chiites hutis et leurs alliés.
Des chars Leclerc fabriqués en France déployés près d’Aden (Yémen) le 3 août 2015, durant une opération militaire contre des rebelles chiites hutis et leurs alliés. © AFP / SALEH AL-OBEIDI

Je n’ai pas connaissance du fait que des armes [françaises] soient utilisées directement au Yémen, affirmait la ministre des Armées, Florence Parly le 20 janvier 2019, sur France Inter (à partir de la cinquantième minute). ( lire la suite ... )

Affaire Geneviève Legay: la commissaire chargée de l’enquête est la femme du policier mis en cause

 09/04/2019 à 08h43

Geneviève Legay, lors d'une manifestation des gilets jaunes à Nice, le 23 mars 2019.
Geneviève Legay, lors d’une manifestation des gilets jaunes à Nice, le 23 mars 2019. – Valery HACHE / AFP

Y-a-t-il un conflit d’intérêts dans l’enquête sur la blessure de Geneviève Legay, la militante d’Attac blessée à Nice le 23 mars dernier? C’est en tout cas la piste avancée par Mediapart, qui dévoile que la policière chargée de l’enquête n’est autre que la compagne du commissaire chargé des opérations lors de la manifestation des gilets jaunes.

Le procureur au courant

D’après le site d’investigation, la fonctionnaire en charge de faire la lumière sur l’origine des blessures de la manifestante est en couple avec Rabah Souchi, le commissaire chargé du maintien de l’ordre à Nice lors du rassemblement. Une information confirmée par le procureur de la République qui a déclaré au site “être tout à fait au courant” et qu’il “ne voit pas en quoi cela pose problème”. ( lire la suite ... )

Info : blocage en cours de Total et de la Société générale ce 19 avril

La lutte en jaune, c’est aussi les actions coups de points contre la machinerie capitaliste : ce matin du 19 mars, deux blocages en cours contre les sociétés Total et Société générale.

#RépubliqueDesPollueurs c’est parti, ici la tour Total est bloquée, des activistes pour le climat et l’environnement sont entrés. #LaDéfenseBloquée pic.twitter.com/WKLizy86xE ( lire la suite ... )

Juan Branco, toujours aussi pertinent, oui … pas toujours, ni sur tous les sujets !

19/04, complément d’infos sur le personnage, pas si blanc que ça le bougre, écoutez plutôt ! Comme quoi il vaut mieux être prudent “en toutes matières”, garder son esprit critique et sa raison surtout face aux “experts”

Article d’origine,
2ème partie de la conférence organisée par Les Amis du Monde Diplomatique et le Théatre Toursky à Marseille : réponses aux questions de la salle, notamment

  • sur les street médics et la convention de Genève (à 0’33) : “ne nous faisons pas d’illusion, les accords internationaux ou leurs recommandations, principes de bonne conduite, réglementation et autres, ils s’en tapent … seule la rue pourra maintenir la pression et faire céder ce gouvernement !”
  • sur la convergance des luttes (6’33 à 11’27 : on y arrivera !)
  • sur les vrais enjeux et la question électorale (13’41 à 22’40) : “ce n’est pas la question ; d’abord l’effondrement du système, après viendra la façon de s’organiser
  • sur la solution via des partis (22’45 à 27’11) : “inutile de s’accorcher à qui que ce soit, la priorité, faire tomber ce gouvernement”
  • sur le doute de cette réussite face à la violence de la répression (27’30 à 33’24) : “le doute est plutôt du côté des forces de l’ordre et surtout de l’armée
  • sur le Frexit : 33’25 à 35’06, alors là désolé, mais Juan déraille complètement en prétendant qu’il n’y a aucun parti ni force politique sérieuse défendant cette idée dans l’opinion … il parle sans problème de la France Insoumise dont il relève bien le flou artistique / ambiguité de sa position face à cette question, mais ne parle à aucun moment de l’UPR et de François Asselineau, à l’instar des médias qui font tout ce qu’ils peuvent pour ne pas en parler ou de minimiser cette option, voire la ridiculiser.
  • sur le vote et l’abstention à 41’40 : même ambiguité de la réponse, je donne mon avis … alors que précisémment la personne qui questionne demande à ce qu’il reste neutre sur cette question, et ce d’autant plus qu’il prétend que la question électorale n’a aucun ntérêt pour l’instant : alors qu’il n’en parle pas … ce “en même temps” est très gênant. Dommage parce que bon nombre de ses analyses sont rès justes et pertinentes
  • ( lire la suite ... )

    22 vidéos – Toulouse – répression policière – acte22

    Des CRS qui s’amusent à faire un cercle autour d’une trentaine de manifestants inoffensifs et à balancer en riant une grenade au milieu d’eux, pour matraquer au passage tous ceux qui vont essayer de s’en écarter en courant, paniqués.

    Telles étaient quelques-unes des gaîtés de l’escadron de CRS samedi après-midi à Toulouse.

    Les baqueux, eux, s’en sont donnés à coeur-joie en sautant littéralement sur tout ce qui se trouvait sur leur chemin, journalistes compris. Castaner avait visiblement donné carte blanche à ses troupes pour l’entrée en application de la loi anti-casseurs. ( lire la suite ... )

    Tu travailles, je te pique, je te prête ce que je t’ai piqué…

    “Tu travailles, je te pique, je te prête ce que je t’ai piqué, tu me le rembourses avec intérêts, je te loue un appart que j’achète avec tes loyers, je donne un peu de ce que je t’ai piqué, tu m’admires, tes impôts m’en remboursent une partie, je mets mon nom sur le bâtiment, que je privatiserai pour le marriage de ma fille, relaté dans le magazine people que je possède, que tu achètes et que tu finances par les aides à la presse. Je te prie enfin d’appeler tout cela “réussite”.” ( lire la suite ... )

    SAUVONS LA CATHÉDRALE DU CŒUR

    Pour un autre usage de Notre-Dame-de-Paris

    paru dans lundimatin#187, le 16 avril 2019APPEL À DONS

    Nous avons reçu ce texte émouvant rédigé par un curé de campagne de passage à Paris. Bouleversé, il appelle à ce que Notre-Dame-de-Paris soit laissée en l’état, c’est-à-dire arrachée aux mains des prédateurs par les flammes de l’incendie et enfin rendue au peuple et à son libre usage.

    Frères et soeurs,

    Hier, Notre-Dame de Paris a brûlé. En son temps, le Christ nous a donné l’exemple en chassant les marchands du temple. Tous les vrais chrétiens doivent, aujourd’hui, chasser les marchands de temples du temple de leur cœur. Sans quoi ils succomberont aux manoeuvres obscènes des spéculateurs en tout genre, politiciens, fraudeurs du fisc, grenouilles de bénitier, incultes en quête de racines, ou groupes pollueurs, hâtifs de tirer la couverture à eux. Qu’on rappelle aux mains qui ne deviennent généreuses qu’à la mesure de la gloire qu’elles en tirent, ces mots de vérité : “Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent” (Mt 6:24). ( lire la suite ... )

    Drame, choc, tragédie … mais de quoi parle-t-on ?

    Il semblerait que depuis hier ce soit un drame, un choc, une catastrophe, une tragédie.
    Mais de quoi parle t-on ?

    Du fait qu’un enfant meure toutes les 5 secondes dans le monde à cause de la malnutrition ?
    De centaines de migrants qui meurent noyés en mer ?
    Des dizaines de personnes, dont des enfants, qui meurent chaque année dans les rues de France ?
    De la mort de la bio diversité, et nous avec, pour que l’agrochimie puissent continuer à faire des bénéfices ?
    De ces personnes qui vivent au quotidien dans la terreur et l’effroi dans un pays en guerre pour que l’on puisse après y mettre un nouveau despote favorable aux intérêts de l’occident ?
    De ces bébés qui meurent avant d’avoir atteint la maternité pour naitre parce qu’on ferme les hôpitaux un par un ? ( lire la suite ... )

    Acte 22: à Toulouse, la répression policière monte d’un cran

    13 AVRIL 2019 PAR EMMANUEL RIONDÉ

    Un appel à converger massivement sur Toulouse avait été lancé pour cet acte XXII des « gilets jaunes ». Mais les manifestants se sont heurtés toute la journée à des forces de l’ordre massivement déployées dans tout le centre-ville. Nassages, gazages, interpellations : ce premier épisode après l’adoption de la loi anti-casseurs a donné lieu à une véritable débauche répressive.

    Toulouse, correspondance.-  La foule n’était pas haineuse aujourd’hui à Toulouse, mais il sera bien difficile, encore plus que d’habitude, de mesurer jusqu’à quel point elle était nombreuse. Anticipant la venue de manifestants de la France entière qui répondait à un appel à converger vers la capitale occitane lancé depuis plusieurs semaines et largement relayé, la préfecture a activé son « centre opérationnel » dès 11 h 30. ( lire la suite ... )

    Samedi 4 mai = anniv’ des 2 ans de MAC-RONDs

    Grand banquet : reprenons les rond-points pour les 2 ans de Mac-ronds

    Appel à manifestation

    Gilets jaunes de Caen, Rungis, Béarn, Bois de Lius …

    ( incomplet – merci de commenter )

    On fait la révolution d’abord parce que c’est une fête … (Henri Lefèvre)

    Voir aussi = diffusion gratuite du film en ligne “j’veux du soleil” (voir article)

    Ils pensent ré-astiquer leur blason avec les biftons qu’ils nous doivent.

    Demandons solennellement aux milliardaires qui se la jouent généreux
    qui pour réparer leur déplorable image de sangsues
    vont financer de Notre Dame la réparation ardue,
    engrangeant ainsi au passage, n’est ce pas …
    quelques droits supplémentaires à l’exonération fiscale
    pardi
    demandons leur d’aussi financer
    la sécu, les hôpitaux, 
    d’offrir aux SDF dignité salubre, et logement
    de rendre à la nation le fruit du travail des modestes

    eux qui se disent créateurs d’emplois,
    demandons leur de réparer leur malheureux échec
    de secourir donc les chômeurs
    d’assumer le coût des grandes missions de l’État 
    État par eux endetté
    donc exsangue
    assigné à obéissance servile ( lire la suite ... )

    NOTRE-DAME : Le mécénat, alibi en or pour riches fraudeurs !

    (par Michel Taupin)

    Il y a quelque chose d’indécent et même d’insolent dans la précipitation qu’ont les milliardaires de France, à annoncer fièrement leur participation financière à coups de centaines de millions, à la reconstruction de Notre-Dame.

    En dehors de l’effet de générosité que ces annonces peuvent procurer sur l’ensemble des français qui comptent à l’euro près, les sommes avancées ne représentent qu’une part infime des fortunes de ces escrocs. Alors qu’ils crachent au bassinet est la moindre des choses ! ( lire la suite ... )

    Ils ne sont pas corrompus, ils sont …

    Le Crépuscule de la médiacratie
          vociférante selon Juan Branco

    Le Crépuscule de la médiacratie vociférante selon Juan Branco

    S’ils font silence pesant sur Crépuscule, l’ouvrage de Juan Branco démontant les sordides manœuvres du clan des oligarques, les médiacrates ne se privent pas de fondre sur l’auteur, coupable de menacer leur piédestal.

    Problème : Juan Branco n’est pas décidé à s’en laisser conter et cogne à bras raccourci, dans un long texte au vitriol, sur la cour médiatique vociférante :

    « De Geoffroy de Lagasnerie à Alain Soral, d’Ariane Chemin à Daniel Schneidermann, de Panamza à Claude Askolovitch, de Bruno Jeudy à Sylvain Courage, d’Olivier Truchot à Pascal Riché, de Marc-Olivier Fogiel à Pierre Haski, un immense front s’est levé contre moi en quelques heures. » ( lire la suite ... )