Témoignage d’un gilet jaune de Périgueux à propos de l’acte 22

L’équipe des Gilets Jaunes de Trélissac

Mais je voulais parler de la polémique des propos anti flics que nos médias et les caliméros de la police font cette semaine…

Je fais manifestations sur manifestations Bordeaux Paris une fois par mois, Toulouse j’essaye de suivre les appels nationaux, avec mon arme (mon appareil photo….).

Samedi,  avec des camarades Périgourdins, nous sommes arrivés place du Bataillon du Pacific à Bercy  ( manifestation déclarée et cortége autorisé jusqu’à place de la république à 18h00 , aprés c’était un rassemblement statique autorisé jusqu’à 22h00 ).Déjà  vers 11h00 du matin  des journalistes se sont fait interpeller gare du nord …. ( lire la suite ... )

Emprisonnement des étrangers qui viennent aider les gilets jaunes

La France pays des droits de l’homme ….. Témoignage à lire (Jacqueline Jeanroy ) ………. Après-midi passé devant le TGI de Paris, à attendre la libération de Gaspard Glanz. Très instructif!

Entre autres: croisé, sortant de 48h de garde à vue, un photographe d’une chaîne you tube des gilets jaunes, qui venait de Lorraine, et qui ne pourra plus venir aux manifs parisiennes.

Et surtout, un jeune belge arrêté samedi vers le pont de Sully, donc loin de la manif, qui avait un masque à gaz dans son sac. Il venait, sur ordre du préfet semble-t-il, de passer 48h au centre de rétention de Vincennes! (Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le centre où sont retenus les étrangers extra-communautaires en instance d’explusion). Un belge! ( lire la suite ... )

Fichage des manifestants blessés :

l’AP-HP reconnaît la violation du secret médical

Depuis le mois de janvier, la direction des hôpitaux d’Île-de-France démentait tout problème dans l’utilisation pendant les manifestations de gilets jaunes du dispositif SI-VIC, qui permet de suivre les blessés lors d’événements graves. Mais ce 24 avril, Le Canard enchaîné a révélé que les noms et les blessures de certains manifestants avaient été liés sur certaines fiches.

La direction des hôpitaux d’Île-de-France a finalement reconnu, ce mercredi 24 avril, les dérapages occasionnés par l’activation du dispositif de fichage des blessés SI-VIC lors des manifestations des gilets jaunes. ( lire la suite ... )

Julian Assange et Juan Branco, une vision différente et instructive

28/04 – Complément d’article à propos de Juan Branco : droit de réponse

Vu l’importance qu’a pris le personnage dans le mouvement de révolte actuelle au plan national et des gilets jaunes en particulier, il m’apparait intéressant de faire le point sur la polémique engendrée.

Juan Branco, sujet de polémique

Ce jeune homme qui fait la une des plateaux télé et autre web TV depuis plusieurs mois, a fait récemment l’objet d’attaques , parfois virulantes, notamment en raison de cette facilité à être invité partout, l’étonnant succès de son livre, à s’auto-proclamer défenseur des gilets jaunes ou en raison des liens qu’il aurait avec la franc-maçonnerie et l’affreux jojo Jacques Attali. J’avoue avoir moi-même fortement douté du personnage et donné crédit à certaines critiques mesurées (voir article d’origine ci-dessous) . Avec le ton qui va bien et son air attendrissant, je laisse donc à votre appréciation sa défense. La parole à “l’accusé” : ( lire la suite ... )

A savoir sur Notre Dame de Paris

JFB / 24 avril / Complément d’article / Je rajoute en bas de cet article une nouvelle source (n°8) tendant à accréditer la thèse de « vous avez dit bizarre ? » ….

Bizarrement, les architectes, experts, n’ont pas le droit aux interviews.
Bizarrement l’ancien architecte en chef dit que ce n’est pas normal.
Bizarrement, le système électrique était neuf.
Bizarrement, les travaux n’avaient pas commencé, l’échaffaudage devaient être livré pour Juillet 2019.
Bizarrement, les tours étaient fermé plus tôt.
Bizarrement deux agents spécial pour les incendies n’ont pas agit après deux alarmes incendie.
Bizarrement, l’incendie avait à peine commencé, que la piste accidentelle était déjà assuré.
Bizarrement ce fut au même moment que le discours tant attendu de ce « Président ».
Bizarrement les enquêteurs n’ont pas le droit d’entrée dans la cathédrale, alors que d’autres, si.
Bizarrement l’enquête est dirigé par Rémy Heitz (procureur élu par Macron malgré la séparations des pouvoirs)
Bizarrement les mécènes, tant critiqués en ce moment pour leurs fraudes à répétition, ce font passer pour des sauveurs. 
Vous avez dit bizarre ? ( lire la suite ... )

Gilets jaunes : 62 signalements de violences policières contre les journalistes, selon David Dufresne

Liberté d’information —- Article Télérama

Manifestation des gilets jaune, à Toulouse, le 14 avril 2019.

SUR LE MÊME THÈME

David Dufresne recense, manifestation après manifestation, tous ceux qui sont blessés par les forces de l’ordre. A l’occasion du dévoilement du rapport 2019 de Reporters sans frontières, celui-ci révèle à quel point, en France, les journalistes sont particulièrement visés. Glaçant.

Présent lors de la présentation le 18 avril du classement mondial de la liberté de la presse 2019 de Reporters sans frontières, qui s’est tenue à la BNF, le journaliste David Dufresne a dévoilé ses travaux sur les violences policières à l’encontre des journalistes au cours des manifestations des gilets jaunes. « J’ai comptabilisé 62 cas, révèle celui qui, depuis le début du mouvement, recense avec « Allô place Beauvau » sur son compte Twitter, les violences policières sur les manifestants (1). Mais c’est forcément en deçà de la vérité puisque je ne signale que ce qui est documenté avec photos, vidéos et/ou plaintes. Les journalistes portent peu ces affaires en justice, un photographe ne fait pas tellement de selfies de ses blessures, il montre plutôt celles des autres. » Flanqué de son ordinateur portable, il déroule ainsi une série de clichés qui montrent diverses blessures : à la tête, aux membres supérieurs ou inférieurs. Une journaliste d’agence de presse a par exemple été victime d’un tir de LBD (lanceur de balle de défense) à l’épaule. « Normalement, le LBD est utilisé pour se défendre. Or, depuis le mois de décembre, il est utilisé comme une arme d’attaque sur les manifestants et les journalistes, décrypte-t-il (2). Un documentariste, Florent Marcie, habitué à couvrir les zones de guerre, été gravement blessé à la joue. » Les actes les plus particulièrement violents ont été ceux du 1er et du 8 décembre, où beaucoup de journalistes ont été touchés. 22 photoreporters avaient d’ailleurs déposé une plainte collective, s’estimant sciemment visés par la police.  ( lire la suite ... )

Natacha Polony démonte les arguments de la secrétaire d’état M. Schiappa

La secrétaire d’état essaie de justifier le démantèlement du patrimoine industriel de la france (ventes de barrages, aéroports de paris, française des jeux … ). Autant de scandales énormes et insupportables à tous les français, à tous les partis politiques français, sauf au gouvernement et aux groupes qui ont aidé l’élection du président Macron …

émission : les policiers sont-ils au dessus des lois ?

Il n’est pas insignifiant de constater que même sur France Culture on aborde la question du devoir de respect des lois à propos de la police.

Nous sommes dans un moment historique et la seule réponse du pouvoir est la répression policière.

EMISSION FRANCE CULTURE.fr

On a très peu de données et c’est une partie du problème. Cela dit, on a une enquête intéressante qui a été conduite par l’Association des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, l’ACAT, en 2015. Ce qu’a fait l’ACAT, c’est qu’elle a pris 89 cas de violences policières alléguées sur la période 2005-2015. Sur ces 89 cas, uniquement sept d’entre eux ont fait l’objet de condamnations. Prenons d’autres données : les sanctions administratives. Il peut y avoir des signalements et vous avez même une plateforme de l’Inspection Générale de la Police Nationale où vous pouvez, si vous êtes victime de mauvais comportements de la police, vous pouvez signaler ça. Ce que montrent bien les données, c’est que pour 2017 vous avez 4 800 manquements, signalés sur cette plateforme ou signalés par téléphone, et uniquement 8 % ont fait l’objet d’investigations de l’Inspection Générale de la Police Nationale et 58 policiers ont soit fait l’objet d’un rappel à la règle, soit ont été sanctionnés. Dans chacun des cas, ce que l’on voit, c’est l’écart très important entre les manquements signalés et les sanctions véritablement prises par l’institution. » ( lire la suite ... )

Liberté d’expression ou plus exactement liberté d’informer …

Gaspard Glanz : « Je couvrirai les manifestations malgré les interdictions, parce que je suis journaliste »

Gaspard Glanz ne « lâche rien ». Au sortir du Palais de justice, après avoir passé plus de 48 heures en détention, le journaliste a décrit les circonstances de son arrestation, et assuré qu’il exercerait son métier d’informer dès samedi prochain, malgré la décision de justice. Reporterre était là et a enregistré ses paroles.

Soutien de Gaspard Glanz, et au delà le droit à l’information, témoignage

Pourquoi soutenez-vous Gaspard Glanz<small class="fine"> </small>? »/></a></figure>



<p><strong>Voir également sur ce sujet, les articles concernant <a rel=l’arrestation de Julian Assanges sur Citoicitoylien ( lire la suite ... )

Interviews radio des gilets jaunes d’Ussel et de la montagne limousine

( podcasts RADIO VASSIVIERE )

Cette interview concerne les réunions inter ronds-points — rencontres entre groupes de gilets jaunes du nord de la corrèze —
La cinquantaine de Gilets Jaunes d’Ussel étaient hébergés dans le batiment du camping municipal prété par la Mairie en vertu d’une convention signée cet hiver et la solution de remplacement promise semble être plus difficile que prévue à obtenir

Les «gilets jaunes» réclament encore et toujours le RIC,

Macron prêt à faire un geste?

  • Par   Clémentine Maligorne 
  • Mis à jour le 21/04/2019 à 13:33 
  • Publié le 20/04/2019 à 18:37

«On veut le RIC», a-t-on encore entendu samedi 20 avril dans les cortèges des «gilets jaunes». Emmanuel Macron y serait favorable, mais seulement limités à des sujets locaux. Il pourrait en détailler les contours jeudi prochain lors de sa conférence de presse.

C’est l’une des principales revendications des «gilets jaunes»: l’instauration de référendums d’initiative citoyenne. Au fil des manifestations, le RIC est brandi de manière significative. Ce samedi 20 avril encore, XXIIIe journée de mobilisation» qui a été émaillée d’incidents à Paris, cette forme de consultation populaire est revenue dans les bouches des manifestants. «Macron tarde à nous annoncer ses mesures. Tant qu’il n’aura pas répondu à une majorité de nos revendications, comme le RIC, nous serons là», a assuré Yolande Rodrigues, une sans-emploi de 47 ans qui défilait à Paris. ( lire la suite ... )

Direct Action – Bloquons la république des pollueurs | Le J-Terre Avril 2019

Les jeunes se mobilisent et s’organisent (peut être des idées à retenir pour nous gilets jaunes) : première étape d’une action choc, plutôt réussie et dans le calme. Ici le thème retenu est le combat contre la pollution de la planète, sujet majeur pour tout le monde – l’argent ne se mange pas, les produits de la terre oui !