Pour la démission de François De Rugy et le remboursement de ses dîners aux frais du contribuable

PETITION =

https://www.mesopinions.com/petition/politique/demission-francois-rugy-remboursement-diners-aux/70059

Pétition : Pour la démission de François De Rugy et le remboursement de ses dîners aux frais du contribuable

Par Frédéric Duval

Pétition adressée à Emmanuel Macron, Président de la République

Un article de Médiapart publié mercredi 10 juillet révèle que François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a organisé aux frais du contribuable de somptueux dîners réservés à l’élite lorsqu’il était président de l’Assemblée Nationale. [1]

Au programme : 

  • Bouteilles de vin des caves de l’Assemblée entre 100 et 1 000 €
  • Champagne à gogo
  • Homards géants servi par plateaux entiers 

Le tout est organisé dans le majestueux Hôtel de Lassay, servis par le personnel de fonctionnaires en livrée !
( lire la suite ... )

GJ magazine possède les instructions LREM pour le 14-07 !!

https://www.gj-magazine.com/gj/exclu-gj-mag-on-sest-procure-les-instructions-lrem-pour-le-14-juillet/

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite! 

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone ◀

L’ancienne préfète de Nantes profitait d’un HLM à Paris !

– Elle avait mené une répression terrible à Nantes et sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes – 

Les scandales se succèdent dans la Cour de Macron. De Rugy s’offre des repas d’un luxe obscène dans son château. Ou fait des travaux hors de prix dans son logement avec l’argent public. On apprend à présent que sa directrice de cabinet a usurpé un Habitat social ! Nicole Klein, bras droit du ministre de l’écologie, profitait depuis quasiment 20 ans d’un appartement social au cœur de Paris, alors qu’elle n’y vivait plus. Nicole Klein est bien connue à Nantes, puisqu’elle a été préfète de la ville pendant plusieurs années. Et qu’elle s’est illustrée par une implacable répression. Portrait d’un sinistre personnage. ( lire la suite ... )

Alstom, Macron, histoire d’une trahison

L’annonce est tombée mardi 28 mai, deux jours après les élections européennes : General Electric, la multinationale américaine qui a racheté Alstom énergie il y a 4 ans, s’apprête à supprimer 1055 emplois à Belfort [1]. Comment en est-on arrivé là ? L’histoire à peine croyable de la vente de la branche énergie d’Alstom à General Electric est digne d’un film d’espionnage. Un polar dans lequel on retrouve mêlés le FBI, la justice américaine, des histoires de pots de vin et de corruption… et qui remonte jusqu’au financement de la campagne d’Emmanuel Macron ! ( lire la suite ... )

Un saisissant panorama de la situation mondiale dans lequel les gilets jaunes ne sont pas délaissé.e.s

Pour écouter la partie directement afférente aux gilets jaunes aller à la 52ème minutes (sur 1h25 en tout), mais tout le reste est très instructif dans le sens où ce plaidoyer pour la lutte est une véritable leçon d’éducation-information populaire. Edwy Plenel n’a pas froid aux yeux !

La colère des gilets jaunes n’est que mise sous pression

Il a bien été mis en place une répression d’Etat. Vouloir empêcher la parole après avoir empêcher les manifestations, ça rend les gens fous. La colère est toujours dans les coeurs, c’est une erreur de parler des gilets jaunes au passé.

Article et vidéos de « le monde moderne« 

« Les Gilets jaunes demandent de reprendre la main »

Décidemment les émissions se succèdent avec autant de succès et d’intérêt (voir celle avec Maxime Nicolle, ou encore 7 mois de répression) sur le nouveau média lancé par Aude Lancelin « Quartier général » (je vous invite d’ailleurs à soutenir ce beau projet encouragé par d’autres médias libres comme Médiapart ) ; il y avait avant hier soir un débat fort passionnant : « Faut-il avoir peur de la politique ? » avec Emmanuel Todd, Philippe de Veulle, et Manon Le Bretton. C’est un peu long mais intéressant jusqu’au bout ! ( lire la suite ... )

Isère : un syndicat de pompiers appelle à manifester avec les gilets jaunes

Environ 300 pompiers avait enfilé un gilet jaune samedi dernier au péage d'Antibes. / © France 3 Côte-d'Azur.
Environ 300 pompiers avait enfilé un gilet jaune samedi dernier au péage d’Antibes. / © France 3 Côte-d’Azur.

PARTAGES

Des pompiers dans les rangs des gilets jaunes. Ce lundi 3 décembre 2018, la Fédération autonome des sapeurs-pompiers (SPP-PATS) de l’Isère appelle ses adhérents à rejoindre les manifestants lors de leurs prochaines actions. Une première…

Par Yann GononPublié le 03/12/2018 à 16:16 Mis à jour le 07/12/2018 à 18:14C’est un soutien de poids, si ce n’est en terme de nombre, du moins au niveau symbolique : les pompiers de l’Isère pourraient rejoindre les gilets jaunes ! La Fédération autonome des sapeurs-pompiers de l’Isère (pompiers et personnels administratifs) appelle ses adhérents, ce lundi 3 décembre 2018, à renforcer les rangs des manifestants dès samedi prochain. ( lire la suite ... )

« Lettre ouverte à Emmanuel Macron », par Geneviève Legay

jeudi 4 juillet 2019, par Geneviève Legay

Au détricoteur des services publics qui lui demandait d’être « sage », Geneviève Legay, talentueuse tricoteuse, lui retourne le compliment par une lettre ouverte accompagnée d’un petit gilet jaune et du drapeau « PAIX ».

La Trinité (06), le 27 juin 2019

Monsieur le Président de la République,

Je souhaite revenir sur vos déclarations du 23 mars 2019, lors de votre passage à Nice, concernant le fait que je serais tombée toute seule ! Vous avez osé affirmer qu’aucun policier ne m’avait touchée ! Espérons que la justice sera plus honnête, au regard de ce qu’ont avoué le procureur de Nice et un policier. Aussi, nous prouverons que ce n’est pas un accident, mais bien des policiers qui m’ont agressée. ( lire la suite ... )

Nantes 21 juin, les flics chargent et jettent les gens dans la loire

Les associations Freeform et Media’Son ont déposé une plainte collective au nom de 85 personnes qui se trouvaient quai Wilson, à Nantes, lors de la charge policière brutale de la Fête de la musique. Depuis, Steve Maia Caniço, un animateur périscolaire, est porté disparu. Les politiques locaux ne prennent pas position.

France : numéro 1 mondial de l’enrichissement

ARTICLE bfm tv

 01/07/2019 à 20h27

13418927-suisse-49-francais-parmi-les-300-habitants-les-plus-riches.jpg

Les 14 plus grandes fortunes françaises ont vu leur fortune cumulée augmenter de 78 milliards de dollars sur les six premiers mois de l’année. Cela place la France au premier rang mondial en la matière.

Les plus grandes fortunes de France se sont enrichies, au premier semestre 2019, bien plus vite que celles des autres pays. Selon le Bloomberg Billionaires Index, qui classe les 500 plus grandes fortunes mondiales, les 14 ressortissants français du classement ont vu leur fortune cumulée augmenter de 35% sur les six premiers mois de l’année. Cela les place au premier rang mondial des plus fortes progressions, devant les grandes fortunes de Thaïlande (+33%) et de Singapour (+31%). Viennent ensuite les riches Japonais et Danois (+24%). ( lire la suite ... )

En 2017 au second tour, nous avions le choix entre deux fascismes.

En 2017 au second tour, nous avions le choix entre deux fascismes.

Débattre pour dire lequel des deux est le pire serait stérile.

Ce qui compte, c’est de comprendre que l’anticonstitution de la cinquième antirépublique permet cela, permet d’imposer à l’électeur ce choix perdant-perdant.

Nous avons à faire comprendre au plus grand nombre que le peuple français doit se doter d’une vraie constitution, et que ce n’est pas à ses maîtres de l’écrire.

Y a du boulot … ( lire la suite ... )

Appel pour une grande caravane des gilets jaunes En route pour Paris !

Depuis plusieurs mois déjà, un appel national a été lancé pour le 14 juillet à Paris. Très relayé sur les réseaux sociaux, cet événement aurait vocation à retrouver l’ampleur et la force qui ont fait trembler la capitale semaine après semaine depuis novembre 2018. Pour autant, s’agit-il seulement de réitérer une énième manif, à l’image de celle du 1er mai, dont on pouvait déjà prévoir qu’elle ne serait qu’une nasse géante de plus ?

La visibilité des GJ a été mise à mal ces derniers mois, sur les ronds-points comme lors des manifestations hebdomadaires du samedi. Mais le mouvement est encore présent, bien plus que ce que les médias dominants disent, bien plus que ce que le pouvoir veut croire. Des GJ commencent à reprendre leurs ronds-points, le 22 juin a vu renaître les pratiques de blocage ou d’ouverture de péages, et certains groupes se sont d’ores et déjà dotés de cabanes mobiles, caravanes jaunes ou banalisées… Rester visibles mais imprévisibles : c’est l’une des forces de ce mouvement, dans sa durée et son inventivité. ( lire la suite ... )