Le principal but de la vaccination : traçage complet des individus

Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Il sera en effet permis que le contrôle de ses droits d’accès à différents lieux (restaurants, boutiques, gares etc.) se fasse de manière automatique, ce qui ouvrira un immense marché, celui des objets connectés, tellement savoureux qu’il est capable de transformer des informaticiens en virologues.
Cela permettra également l’introduction d’une monnaie numérique déjà préparée par la suppression progressive de l’argent liquide.
Il y a deux cas à considérer :
– Port d’identité numérique non intimement liée au corps : mobile, bracelet, montre, sac à main…
– Port d’identité numérique intimement liée au corps : bague, puce sous la peau, identification génique…
Dans le second cas il sera impossible, sauf opération chirurgicale, de se débarrasser de son identité.
Dans un premier temps, seul le premier cas est à considérer sérieusement. Ce n’est que lorsque l’usage d’une identité numérique sera normalisé par l’habitude (de vivre autrement) que le second cas s’imposera naturellement pour renforcer la sécurité de l’usage.
Aujourd’hui, ce port d’identité numérique est déjà réalisé via nos mobiles, mais aucun usage n’en est fait, sauf marginal comme dans le cas de l’application TousAntiCovid. Tout le monde a le droit d’entrer dans n’importe quelle boutique et de voyager sans être obligé d’avoir un portable. D’autre part, le traçage des déplacements permis par un mobile est très grossier, sa précision étant comprise entre 1 et 10 mètres. On peut considérer que pour l’instant, avoir un portable est inoffensif.
Tout cela pourrait changer avec le contrôle vaccinal automatisé et la généralisation des objets connectés via la 5G et même dès la 4G. En particulier le traçage ne serait plus réalisé par GPS, mais par analyse et triangulation de signaux via les objets alentours et sera à terme 100 à 1000 fois plus précis, à mesure que la technologie évoluera.
Le port non lié au corps d’identité numérique, dans un environnement peuplé d’objets connectés (maisons, voitures, routes, villes…) permettrait les recueils de données suivants par une I.A. :
– Vérification d’autorisation d’accès pour les vaccinés
– Contrôle de vitesse et stationnement (voiture connectée)
– Identification de toutes sortes d’infractions à la conduite
– Identification des personnes avec qui l’on déjeune
– Mémorisation de tous les déplacements
– Calcul de temps de travail ou temps de présence…
– Détection de déplacement inhabituel…
– Etc
Il convient de préciser qu’aucune loi ne pourrait empêcher l’implémentation des algorithmes correspondants, mais seulement en interdire l’usage.
Toutefois, il serait extrêmement difficile de détecter qu’un tel usage n’est pas effectué. Seule son exploitation pourrait être rendue visible, mais cela laisse une grande place à une exploitation inavouée, par exemple par une société d’assurance où le calcul des droits est déjà réalisé de façon informatique.
Considérons maintenant le deuxième cas, et allongeons la liste précédente :
– Maison intelligente (interactions, commandes, dialogues…)
– Analyse d’activités privées (dormir, lire, faire l’amour…)
– Surveillance de l’activité des enfants
– Analyse des interactions familiales
– Analyse de situation (repos, activité, chute…)
– Analyse de comportement (geste brusque, activité sportive…)
– Détection et mémorisation des habitudes
– Etc
J’en oublie certainement, sachant qu’il est difficile d’imaginer d’avance tout ce que la quatrième révolution industrielle pourrait nous inventer. Je ne parle ici que d’un transhumanisme très doux, presque acceptable, sans faire référence à quoi que ce soit d’intrusif comme une puce dans le cerveau, des nanorobots dans nos veines ou une vision artificielle et connectée. Mais il va de soi que l’acceptation de ces technologies intrusives est conditionnée à l’acceptation de l’usage d’identité numérique.
La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin.
Il est en effet peu probable que l’on oblige chaque citoyen à porter une identité numérique lors de ses déplacements si 50% de la population n’est pas vaccinée, car on ne va pas limiter à ce point la liberté de circulation. Par contre, si seulement 5% de la population n’est pas vaccinée, il est fort probable qu’on entrera dans ce nouveau monde.
La réalité sera évidemment bien plus complexe que cette simplification binaire, qui n’a d’autre but que d’éveiller aux véritables enjeux.
Donc, je le répète, nous ne sommes pas confrontés à un problème sanitaire avec le virus. Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place.
Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde.
Philippe Guillemant, le 24 novembre 2020 ( lire la suite ... )

Suite des décrochages de portraits Macron

https://www.facebook.com/876198132458513/posts/3588441951234104/?vh=e
0:39 / 0:56

26 décembre, 15:52 ·

[🔙 ACTIONS 2020 : DÉMASQUONS MACRON] 🎭

Le bilan de Macron est catastrophique. Juste avant les municipales, à deux pas de l’Elysée, Décrocheur-euses de portraits, scientifiques, expert·es, représentant·es d’organisation, ont dressé le véritable bilan de la politique climatique et sociale d’Emmanuel Macron et du gouvernement. ✊ Retrouve le vrai bilan sur https://decrochons-macron.fr/le-vrai-bilan/
🔜 En 2021, nos procès #DécrochonsMacron continuent – et sont autant d’occasions pour démasquer Macron. Les prochains sur la liste sont :
🔹Le 22 janvier 2021 à Bordeaux avec ANV Action Non-Violente COP 21 – Gironde
🔹Le 27 janvier 2021 à Lyon avec Alternatiba ANV Rhône
🔹Le 1er février 2021 à Saint-Étienne avec Alternatiba Saint-Etienne
🔹Le 16 février 2021 à Reims avec Anv-Cop21 Reims
🙋‍♀️ Rejoins-nous pour soutenir les prévenu·es et appuyer leur message ! Retrouve toutes les dates sur https://decrochons-macron.fr/les-proces/
Crédits vidéo : Detlev Boulanger, Benoît Party, Antoine Rault et Antoine Cuisnier
Merci à Zoé Bourdaud pour le montage. ( lire la suite ... )

Effets secondaires vaccin : 2,8% effets secondaires majeurs sous 5 jours

Voici un orateur pour lequel nous ne faisons pas de propagande.

Reconnaissons qu’il fait EXCELLEMMENT le travail des journalistes.

3124 patients impactés par un effet médical grave et imprévu sur 10000 vaccinations.

Comme le dit ce porte parole, combien et quels effets dans 10 jours, 3 semaines et 10 ou 15 ans ?

Imaginez un vaccin tellement sûr que l’on doit vous menacer pour le prendre, et ce, contre une maladie tellement mortelle que vous devez être testé pour savoir si vous l’avez. »
Professeur Denis Rancourt. ( lire la suite ... )

🛑LE PATRIMOINE DES CHÔMEURS BIENTÔT CONTRÔLÉ POUR DÉTECTER D’ÉVENTUELS FRAUDEURS 🛑


Une annonce faite sur BFMTV à 7h23 du matin ce 22 décembre 2020.
En effet pôle Emploi va bientôt pouvoir contrôler le train de vie des chômeurs.
Un amendement ayant été voté début décembre dans le projet de loi des finances 2021.
Comme l’URSSAF ou les assurances maladie, Pôle Emploi pourra consulter le compte bancaire, le relevé d’électricité , les factures de téléphone où autres sans que le bénéficiaire de la prestation chômage ne le sache .
Ceci a pour objectif de permettre d’avoir plus d’informations afin de détecter d’éventuels fraudeurs .
Ce dispositif pourra être étendu aux bénéficiaires du RSA et toutes autres aides sociales.
Nouveau flicage mis en place par le gouvernement sur une catégorie de personnes qui avec les confinements successifs et la destruction de plus de 700 000 emplois ça englober une grande partie de la population. ( lire la suite ... )

Croissance de l’ORDRE NOUVEAU

Du docteur Frédéric Badel, psychiatre.
La population est désormais scindée en deux groupes.
Le premier, hétérogène, est composé des personnes favorables au vaccin. Il réunit celles qui, par conviction ou par lassitude, sont prêtes à s’y soumettre pour sortir de la crise. Il abrite ainsi les personnes qu’il a été possible de sensibiliser, qui croient sans hésitation au message relayé par les ondes. Celles-là resteront réceptives à tous les messages de danger et agréeront la méthode de sortie de crise, fût-elle assortie de privations pérennes de leurs droits.
On trouve aussi dans ce groupe les personnes qui se sont coupées de toute information depuis longtemps, pour se protéger, et qui sont devenues indifférentes à tout discours. Pour elles, l’essentiel est de ne plus entendre parler du sujet. Elles ont disqualifié tous les avis pour les neutraliser. Ainsi le leurre des tests conduisant à une épidémie de cas, sans morts ni malades, ne parvient plus à leur entendement, comme si leur cerveau avait été débranché. Leur priorité est de mettre un terme à la maltraitance qui leur est infligée en se coupant de toute nuisance. ( lire la suite ... )

“Plus de morts par suicide depuis le 1er janvier sur la tranche 20/60 ans que de morts du Covid.”

article original

Beaucoup de Français souffrent moralement de la crise du Covid-19, après de longs mois de restrictions. Samedi sur Europe 1, le psychiatre Serge Hefez s’alarme du fait que “20% de la population française commence à basculer dans la psychiatrie”. Le spécialiste invite les autorités à préparer les conséquences de la crise sur le long terme.

Traitements efficaces contre le COVID

Vous trouverez ci-dessous les preuves qu’on guérit de la covid-19 facilement en trois jours à tous stades à tous âges avec un simple vermifuge.

Aucun média de masse n’en parle bien entendu. Au contraire, à partir de janvier 2021, twitter va censurer toutes les publications qui contestent l’intérêt des vaccins contre la covid-19 (https://twitter.com/PeterbobBaze/status/1340090717599895564)

En contre-partie, diffusez au maximum cette information. Imprimez, diffusez aux médecins. Version imprimable : http://www.p-plum.fr/spip.php?page=article&id_article=405 ( lire la suite ... )

Bilan COVID – Dr Fouché

Le docteur Louis Fouché, anesthésiste et réanimateur à Marseille, aborde de front et en profondeur la question du Covid-19. En tant que médecin, bien sûr.
« Actuellement, ce n’est pas une deuxième vague, c’est une deuxième épidémie à un variant 4 du SARS-CoV-2. C’est très différent, parce que si on dit que c’est un variant 4 du SARS-CoV-2 qui est suffisamment différent pour ne pas générer d’immunité et faire une deuxième épidémie, le corollaire, c’est que la vaccination, ça sert à rien du tout ! Macron nous a dit dans son discours “de toute manière, ça s’arrêtera en juin 2021 quand vous aurez le vaccin” ; c’est pas vrai. » ( lire la suite ... )