Loi Avia : une arme de censure massive

Chère Madame, cher Monsieur,

Si la loi Avia est définitivement adoptée, tout ce que vous pourrez lire, écrire et regarder sur les réseaux sociaux sera strictement contrôlé…

… et automatiquement censuré.

Le vote définitif de la loi Avia aura lieu le 13 mai 2020.

Il n’y a pas de temps à perdre.

Pour défendre votre liberté d’expression et d’information, s’il vous plaît, signez la pétition :

Contre la censure généralisée sur Internet !

La loi Avia obligera les réseaux sociaux à supprimer, en moins de 24 heures, tous les contenus « manifestement illicites »… ou supposés tels.

Et elle contient un mécanisme de « signalement » qui en fera une arme de censure massive : ( lire la suite ... )

Parents d’élèves, sachez-le, le bac Blanquer et ses E3C, c’est donc :

– Des sujets disponibles corrigés sur internet avant que les élèves ne composent (un peu partout) ;

– Des élèves de Première qui se retrouvent séquestrés dans leur établissement sous cadenas à composer sous la contrainte (Bordeaux) ;

– Des élèves de Seconde et Terminale jugés susceptibles de perturber la tenue des épreuves de Première qui sont séquestrés, enfermés à clé en salle d’étude, où une élève fait une crise d’angoisse sans qu’aucun secours ne lui soit porté (Aiguillon) ; ( lire la suite ... )

ATTAC : à propos des retraites

LE PROJET DE LOI VA BIEN OUVRIR LE SYSTÈME DES RETRAITES A LA FINANCE

C’est écrit noir sur blanc dans l’article 64 (voir passage souligné). En gros le projet est destiné à transformer le système des retraites en business pour les assurances et le secteur financier. Ce n’est pas une surprise, c’est le cœur même de la politique de Macron qui a terme veut que les entreprises assurent les services qu’assurent aujourd’hui l’Etat.

Avec cette réformes c’est tout le système des retraites qui serait petit à petit capté par les entreprises privées comme BlackRock. S’il était déjà impossible de faire confiance à l’Etat pour améliorer les choses, il en sera encore moins le cas avec le monde de la finance. ( lire la suite ... )

UN DÉCRET POUR CASSER LA GRÈVE

Voilà un décret du 17 décembre qui va permettre, voire contraindre (selon les pressions des employeurs) les chauffeurs de bus Macron à ne plus respecter les durées de temps de repos et de conduite.

Mettre les vies des voyageurs en danger en vue de casser la grève historique en cours ne semble pas poser de problème pour le gouvernement qui pourtant, toute l’année nous bassine avec la sécurité routière en imposant des radars partout.
Quand la rentabilité prime sur les vies…

L’arrêté s’appuie sur le caractère « urgent » de la situation et prévoit :
« – Dépassement de la durée maximale de conduite journalière dans la limite de deux heures ;
– Dépassement de la durée maximale de conduite hebdomadaire dans la limite de six heures ». ( lire la suite ... )

Démission de Delevoye : Réaction de François Asselineau, un appel à la destitution du président de la République

Indépendamment de toute publicité pour l’UPR, l’appel de François Asselineau pour la destitution du président de la République sera-t-il suivi ? Il y a pourtant ici largement de quoi faire bouger les lignes … on va voir de quoi les députés dits d’opposition sont capables … si l’assemblée nationale se faisait un peu plus l’écho de la rue, cela pourrait bien faire avancer le schmilblic ! Pour l’appel propremendit, aller directement à 14’44 ( lire la suite ... )

Revivez le procès des décrocheur.e.s de portraits dEmannuel Macron

Ils sont huit, huit décrocheurs à passer devant la 16e chambre du TGI (celle qui s’occupe également des affaires terroristes). Il s’appellent Pauline, Emma, Marion, Etienne, Thomas, Cécile, Vincent et Félix et seront jugés pour « vol en réunion ». Ils risquent jusqu’à 3 ans de prison et 45000 euros d’amendes (mais espèrent bien sûr la relaxe).

DROIT de manifester : Victoire juridique contre le contrôle préventif

A CEUX QUI CONTINUENT DE RESISTER , de dire NON…
C’est une victoire extraordinaire qui vient de se produire.

la 13 eme chambre correctionnelle de Paris vient d’annuler l’ensemble des réquisitions du procureur liées aux contrôles préventifs lors des manifestations.

Le 25 mai , plus de 7000 contrôles préventifs avaient été effectués sur les routes, les gares, et aux abords de la manifestation parisienne . 
L’ensemble de ces procédures a été déclarée illégale. ( lire la suite ... )

Premier RIP de l’histoire de France : participez !

Le site web des soutiens de personnalités publiques : nous-signons.org

Annie Dupérey, Claire Nouvian, Guillaume Meurice, Sébastien Jumel, Imhotep d’IAM, François Boulo, Marie Toussaint, Marie-George Buffet, Corinne Masiero… Ils sont artistes, intellectuels, écolos, associatifs, politiques, et ils disent : « Référendum ! Nous signons ! »

RIP : le soutien de Natacha POLONY

POURQUOI IL FAUT SIGNER LE RIP par Natacha Polony

On ne compte plus les doléances des citoyens qui disent que c’est la croix et la bannière pour signer le référendum d’initiative partagée. Le ministère de l’intérieur aurait voulu faire en sorte de décourager ceux qui veulent signer cette demande qu’il ne s’y serait pas pris autrement.

Il est vrai que c’est embêtant les référendums d’initiative partagée, ça ressemble tellement à l’exercice de la démocratie que véritablement le gouvernement ne peut que s’y plier de mauvaise grâce. ( lire la suite ... )

Le Formulaire RIP à remplir et déposer en Mairie

Référendum d’initiative partagée – Formulaire de soutien à une proposition de loi référendaire

Cerfa n° 15264*01 –  Ministère chargé de l’intérieur

Permet aux électeurs inscrits sur les listes électorales de se déclarer en faveur d’une proposition de loi référendaire initiée par au moins 1/5 des parlementaires.

Si 1/10 des électeurs apportent leur soutien, la proposition de loi est ensuite examinée par le Parlement ou soumise au référendum par le président de la République.

cerfa_15264-01Télécharger

Voir la page officielle ici (cliquez) = https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R39695 ( lire la suite ... )

La clef de la politique ou de son absence …

Vous voulez le RIC ? Vous voulez que le vote blanc soit reconnu ? Vous voulez obliger les élus à tenir leurs promesses ? Vous voulez qu’ils s’engagent réellement pour nous protéger de l’effondrement qui vient ?
Il faudra pour cela modifier la Constitution. Aujourd’hui, l’article 89 dit que seul le Président, par le gouvernement, peut modifier la Constitution ! S’il le veut bien, il peut nous consulter par référendum. Mais s’il se fiche de notre avis, il passe simplement par le parlement qui lui lèche les bottes en grande majorité… 
Bref, il faut réviser AVANT TOUT l’article 89 qui définit le processus constituant et c’est à NOUS de le faire. Nous allons engager une consultation pour proposer plusieurs versions de processus constituant comme, par exemple, une assemblée constituante élue ou tirée au sort. Le pouvoir se sert de l’élection pour se légitimer ? Utilisons la même méthode : nous allons proposer de voter au jugement majoritaire sur une plateforme sécurisée pour chaque proposition de processus constituant. Ça prendra le temps qu’il faudra, ça dépendra de nous tous  ( lire la suite ... )

Le jour où la france est mourue …

C’est ou bien trés calme et très pédagogique, ou bien insoutenable, vous vous ferez votre propre opinion :

Retour à Montesquieux = le contraire d’un ensemble géographique où les pouvoirs exécutif, législatifs et judiciaires sont indépendants, ça s’appelle comment déjà ? …

Revalorisation de l’AAH : en réalité, le gouvernement économise sur le handicap !

FacebookTwitter7.7k

article boulevard voltaire

Alors qu’un sondage, rendu public le 6 mai dernier par Le Parisien, montre que 89 % des personnes handicapées n’ont pas confiance en la politique du gouvernement, la secrétaire d’État en charge des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, tente de rassurer.

« Au 1er novembre 2019, l’AAH (allocation adulte handicapé) augmentera de 40 euros mensuels », déclare la secrétaire d’État. Après une première hausse en novembre dernier, cela fera donc 90 euros supplémentaires en un an, « une avancée énorme pour près de 1,1 million de personnes », se réjouit-elle. ( lire la suite ... )