Hôpital de Périgueux, Polémique covid 19, Colère des soignants, action GIBI

Ci-dessous les liens vous permettant une vision globale de la situation Covid 19 à l’hôpital de Périgueux et la polémique créée par la directrice de l’ARS Marie-Ange Perulli, mettant en cause le personnel de l’hôpital.

1/ Article qui déclenche la colère des soignants:
https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/coronavirus-point-situation-dordogne-1820084.html
2/ Article  colère des soignants:https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/perigueux/coronavirus-colere-soignants-hopital-perigueux-incrimines-ars-apres-contamination-service-1820446.html ( lire la suite ... )

Compte rendu de la soirée bilan des luttes en Corrèze

Compte rendu de l’article précédent

Une étape de concertation et de mise en commun sur le chemin des luttes, c’est toujours bon à prendre. La soirée du 7 à la salle Latreille à Tulle devait nous recharger en énergie militante.

Nous avons pu mettre des visages sur une dizaine de services publics qui résistent à la casse du gouvernement. (il manquait quand même les cheminots et d’autres … ) 

Une représentante des infirmières et personnels de santé en lutte nous a bien dit que les manifestations c’était même pas envisageable pour aucune d’entre elles, tant elles sont déjà sous pression, en sous effectif et en mode quasi réquisitionné afin d’apporter le minimum aux patients. ( lire la suite ... )

La CGT a bloqué l’accès à l’usine Blédina de Brive ce lundi 13 janvier

Réforme des retraites 

Publié le 13/01/2020 à 11h39

La CGT a bloqué l'accès à l'usine Blédina de Brive ce lundi 13 janvier 

Le blocage de l’usine Blédina de Brive, ce 13 janvier 2020. © Frédéric LHERPINIERE

Une cinquantaine de manifestants CGT ont bloqué l’accès à l’usine Blédina, à Brive (Corrèze) ce lundi 13 janvier. Ils continuent à réclamer le retrait pur et simple de la réforme des retraites. 

Dans le cadre du mouvement social contre la réforme des retraites, une cinquantaine de syndicalistes de l’Union locale de la CGT et quelques Gilets jaunes ont bloqué ce lundi 13 janvier, dès 4 heures du matin  l’accès à l’usine Blédina à Brive. ( lire la suite ... )

Assemblée RIC à Trelissac : 4 janvier de 9h30 à 17h30

Actualisation du 4 janvier au soir, retour de la séance de travail de Trelissac (JFB) :

Malgré une organisation impeccable et des conditions matérielles irréprochables, nous étions peu nombreux comme en témoigne la photo ci dessous …

Et pourtant le travail a été très instructif et fécond pour tout le monde

La méthode utilisée a permis à chacun.e de s’exprimer librement sur la question du jour : « COMMENT METTRE EN PLACE LE RIC DANS NOS INSTITUTIONS FRANCAISES » ; parmi les nombreuses idées abordées pour répondre à cette question, nous avons principalement échangé sur les modalités (notamment sur qui peut prendre l’initiative, à partir de quel âge et sur quel sujet) ; et sur la communication (notamment sur la nécessité d’établir des règles de communication, dont l’écoute et le respect, sur celle d’aller à la rencontre des gens directement, de développer le bouche à oreille, de faire pression sur le conseil constitutionnel via l’article 6 des droits de l’homme et du citoyen, de s’engager dans l’operatinarticle3.fr, etc.)

Que ce soit pour l’une (objectif-RIC.fr) comme pour l’autre (operationarticle3.fr) de ces initiatives, ce serait tellement vraiment simple si nous étions plus nombreux … (pour info, concernant operationarticle3, sur la circonscription de Tulle nous sommes une quinzaine sur les 40 personnes attendues pour constituer un groupe représentatif ; celui de Brive n’est pas complet également – Contacts sur le site operationarticle3.fr) ( lire la suite ... )

étendue de la grève du 17-12 (article la montagne)

voir original la montagne

Si le nombre d’écoles fermées, ce mardi 17 décembre en Corrèze, s’annonce moins important que lors de la journée d’action du 5 décembre, de nombreux secteurs restent mobilisés. À Ussel, à Pompadour, à Brive et à Tulle, les grévistes descendront à nouveau dans la rue. Et certains services publics en subiront les conséquences. On fait le point.

Les syndicats appelaient de leurs vœux à « un mardi noir », pour ce mardi 17 décembre. Alors que des rassemblements sont prévus dans toute la France, et à quatre endroits de la Corrèze, la mobilisation s’annonce suivie. Reste à savoir si la grève aura autant d’ampleur que le jeudi 5 décembre. On sait déjà que les enseignants du premier degrés sont moins fortement mobilisés. On fait le point, secteur par secteur. ( lire la suite ... )

La « bonne » manif à Brive / Tulle / Ussel !

Une vraie convergence dans laquelle toutes les organisations syndicales, mais aussi les gilets jaunes, les écolos, et plein d’autres personnes se sont retrouvées. Un parcours qui est passé par les petites rues au départ de façon à passer devant les deux plus grands lycées de Brive (ce qui a déçu et fait fuir certains manifestants) mais tout cela s’est fini dans un classique tour de ville (Rex / tribunal / sous-pref / commissariat / souterrain / et finit devant les cafés tendances face au théatre avec forum bien sonorisé et stand d’appel à signature pour demander un référendum pour décider de la vente ou non des aéroports de paris (rare exercice de démocratie) ( lire la suite ... )

Sauvons nos trains du quotidien ! Limoges 30-11

Bonjour à toutes et à tous,

le collectif de défense de la ligne, Le Syndicat de la Montagne limousine,
les Gilets jaunes du secteur appelle à mobilisation avec les autres
personnes et structures qui luttent pour la défense de nos lignes de
chemin de fer.

Samedi 30 novembre une action est organisée en lien des syndicats de
cheminots.

Pour ceux qui veulent prendre le train gratuitement à Ussel le départ est
prévu à 12h04 à la gare d’Ussel. Pour ceux qui monteront dans le train à
Eymoutiers le train partira à 13h01. ( lire la suite ... )

Un an : plateforme GJ du centre « les jours heureux »

Bonsoir chères toutes et chers tous,

Qui l’aurait cru ?
Que nous serions à ce point mobilisés, 365 jours après le 17 novembre 2018.
Après 53 actes, nous voici bel et bien gonflés à bloc pour attaquer la suite.
Et le programme est bien chargé, nourrissant, prometteur…
Nous y tenions coûte que coûte !
Parvenir à produire nos outils efficaces pour nous organiser, communiquer, penser les communs en commun.
Fourbir nos armes à la hauteur des enjeux et des batailles qui se profilent. ( lire la suite ... )

Urgences BRIVE : action de grève hors les murs

Soumis par Rédaction Corrèze le mer, 11/09/2019 – 18:59CorrèzeBrive-la-Gaillarde

© Droits réservés

Urgences

Les annonces de la ministre de la santé ne sont pas faites pour affaiblir le mouvement de grève qui avait gagné les Urgences du CH de Brive en juin dernier. Ces propositions ont au contraire eu un effet viral à large spectre ! Hier après-midi, une vingtaine d’agents hospitaliers de différents services brandissaient une banderole «Urgences en grève» au carrefour du Pont Cardinal de Brive avec pétition à signer en soutien à «leur lutte contre le désengagement des institutions publiques». ( lire la suite ... )

Journée Gilets Jaunes Auvergne et alentours

Bonjour,

À tous les groupes de gilets jaunes d’Auvergne et des environs.

Après 9 mois de lutte et de construction, le temps est venu de conjuguer nos réflexions et d’affiner ensemble des actions communes.

L’Assemblée des Assemblées Locales du Centre aura lieu le 6 octobre 2019 au Centre Hélitas, 68 Boulevard Louis Dauzier, à Aurillac.

Cette assemblée se propose de réunir tous les groupes de gilets jaunes d’Auvergne et les groupes voisins du Lot et de la Corrèze.

Pour préparer l’évènement, envoyez-nous votre contact mail sur collectif.assemblees.centre@protonmail.com et nous vous indiquerons la marche à suivre pour participer au travail préparatoire sur le groupe Discord dédié. ( lire la suite ... )

Célébration du 230ème anniversaire de l’abolition des privilèges (à Trelissac)

Il y a 230 années, dans la nuit du 4 août 1789, l’Assemblée nationale votait l’abolition des privilèges féodaux, jalon essentiel dans le cours de la Révolution qui, après la prise de la Bastille 3 semaines auparavant, allait connaître avancées et reculs au cours des mois, années et même décennies suivantes, puisque que les grandes lois républicaines de la fin du XIXème – début XXème siècle en sont un prolongement politique (lois du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, lois Jules Ferry sur l’instruction publique, loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État, etc …) . ( lire la suite ... )

Collectif Corrézien pour la tenue du RIP

Un collectif pour la tenue d’un Référendum d’Initiative Partagée sur la privatisation d’Aéroports de Paris s’est créé en Corrèze et s’est réuni le 17 juillet à Tulle. Nous essayons de contacter les organisations qui ont signé l’appel au niveau national pour qu’elles nous rejoignent. 

Nous pensons que les Gilets Jaunes de Corrèze auraient toute leur place dans notre collectif, et donc pour cela y aurait-il quelqu’un.e disposé à venir à notre prochaine réunion, mi-août ? Merci de contacter Georges Martel (Cap à Gauche) au 06 11 84 31 08 ou par mail (martel.georges@wanadoo.fr) pour que nous puissions vous informer de ce qui s’est dit à la première réunion qui s’est tenue hier, mercredi 17/07, et que vous puissiez venir à la prochaine.
( lire la suite ... )

Appel pour une grande caravane des gilets jaunes En route pour Paris !

Depuis plusieurs mois déjà, un appel national a été lancé pour le 14 juillet à Paris. Très relayé sur les réseaux sociaux, cet événement aurait vocation à retrouver l’ampleur et la force qui ont fait trembler la capitale semaine après semaine depuis novembre 2018. Pour autant, s’agit-il seulement de réitérer une énième manif, à l’image de celle du 1er mai, dont on pouvait déjà prévoir qu’elle ne serait qu’une nasse géante de plus ?

La visibilité des GJ a été mise à mal ces derniers mois, sur les ronds-points comme lors des manifestations hebdomadaires du samedi. Mais le mouvement est encore présent, bien plus que ce que les médias dominants disent, bien plus que ce que le pouvoir veut croire. Des GJ commencent à reprendre leurs ronds-points, le 22 juin a vu renaître les pratiques de blocage ou d’ouverture de péages, et certains groupes se sont d’ores et déjà dotés de cabanes mobiles, caravanes jaunes ou banalisées… Rester visibles mais imprévisibles : c’est l’une des forces de ce mouvement, dans sa durée et son inventivité. ( lire la suite ... )