Assange hospitalisé quasiment perdu la parole

Assange très affaibli, transféré à l’hôpital de sa prison de Belmarsh. Silence assourdissant des médias.

Accueil » Actualités du jour » Assange très affaibli, transféré à l’hôpital de sa prison de Belmarsh. Silence assourdissant des médias.Rate this item:0.501.001.502.002.503.003.504.004.505.00Submit RatingNote: 4.4/5. De 8 votes. Catégories: Actualités du jourGéopolitiqueInternationalRevue de presse Tags: LibérezAssange Publié le: 30/05/2019 Source: Le Media Pour Tous Commentaires: 3

L’état de santé de Julian Assange s’est fortement dégradé, au point qu’il aurait pratiquement perdu l’usage de la parole, selon son avocat Maître Per Samuelson :

« Il est impossible de mener avec lui une conversation normale ». ( lire la suite ... )

Procès suite à collectage et retour de lacrymos à la préfecture

Angélique et Geneviève poursuivies pour avoir rapporté les grenades lancées à Notre-Dame-des-Landes l’an dernier

Des centaines de grenades lacrymogènes déposées devant la préfecture de Loire-Atlantique à Nantes, le 19 avril 2018. / © DAMIEN TRIOMPHE / RADIO FRANCE
Des centaines de grenades lacrymogènes déposées devant la préfecture de Loire-Atlantique à Nantes, le 19 avril 2018. / © DAMIEN TRIOMPHE / RADIO FRANCE

Article FRANCE3

Deux militantes comparaissent, ce 3 juin, en appel à Rennes, pour avoir déposé, devant la préfecture de Loire-Atlantique, des grenades utilisées par les forces de l’ordre lors des opérations d’expulsion à Notre-Dame-des-Landes, au printemps 2018. Elles avaient été relaxées en première instance.

Par Myriam ThiébautPublié le 03/06/2019 à 11:32 Mis à jour le 03/06/2019 à 14:41Auprès des militants de Notre-Dame-des-Landes,  l’affaire a pris le nom de “retour à l’envoyeur”. Le 19 avril 2018, Angélique et Geneviève avaient déposé des centaines de grenades de désencerclement et d’autres types de grenade, devant la préfecture de Loire-Atlantique, à Nantes. A l’époque, la préfète Nicole Klein participait à la direction des opérations d’expulsion des résidents de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. ( lire la suite ... )

Comment intimider un journaliste ? Récit de 83 heures de procédure. Par Brice I

Si on ajoute comment sont traités les “migrants” dont des enfants et handicapés la France est devenue une honte qui rappelle de sombres périodes de l’Histoire! mais pas pour toutes celles et ceux qui roupillent devant la télé des merdias salivant devant leur “jeune Président” ou ses politiciens du même acabit qui lui disputent sa place pour leurs lendemains qui chantent…la violence des riches et nantis (ou qui croa l’être) ne dérange guère…nous sommes invités à regarder ailleurs au delà des mers où les apprentis dictateurs des “beaux quartiers” font la leçon… ( lire la suite ... )

CENSURE CONTRE L’UPR : François Asselineau exclu du débat du 23 mai 2019 sur BFMTV

LE DEBAT DE CLÔTURE DES EUROPEENNES SUR BFMTV DU JEUDI 23 MAI 2019 ET L’EXCLUSION DE L’UPR

Gilets jaunes, peu importe vos convictions ni ce que vous allez voter, en dehors d’En Marche évidemment. Voici un article qui montre à quel point le respect de la démocratie est bafouée dans notre pays, tout particulièrement ici en ce qui concerne la liberté d’expression. Cette exclusion est le signe d’une décadence affichée haut et fort qui comme le dit si bien l’auteur de l’article, déshonnore la profession de journaliste autant que le CSA. : ( lire la suite ... )

La france attaque la liberté de la presse à propos de ses ventes d’armes

Cette prise de position intervient après la convocation de trois journalistes par les services de renseignement français pour avoir détaillé l’usage d’armes françaises au Yémen.

Publié le 13 mai 2019 à 22h56

Temps deLecture 2 min.

Dix-sept organisations non gouvernementales (ONG) ont dénoncé, lundi 13 mai, les « menaces pesant sur la liberté de la presse » après la convocation par les services de renseignement français de trois journalistes ayant enquêté sur l’utilisation d’armes françaises au Yémen. Cette convocation « constitue une atteinte inacceptable à la liberté de la presse et la protection des sources journalistiques », soulignent, notamment, Amnesty international, la Fédération internationale des ligues droits de l’Homme (FIDH), Human Right Watch, Médecins du monde, Action contre la faim, le collectif Solidarité Yémen ou encore l’association Sherpa. ( lire la suite ... )

Ce que disent les tournures du discours de Macron qui ne veux pas nommer les gilets jaunes …

Une très interessante vidéo qui analyse les points de langage et l’absence de certains mots dans le bilan du grand débat fait par Macron … la politique c’EST du langage appliqué sur le réel en niant les humains et leurs souffrances réelles qui débordent …

La Démocratie selon les règles du Nouveau Monde.

Avant, chacun devait bénéficier d’un temps de propagande relativement équitable. Ça, c’était avant… Les institutions se sentant acculées, tout a été fait pour maintenir le statut-quo, perpétuer une même politique et éviter que les voix de l’opposition arrivent dans les oreilles des citoyens.

Pour rappel, la règle du temps de propagande médiatique alloué a été modifiée en janvier 2018 par le gouvernement actuel (Macron/Philippe) officiellement pour “moderniser le système et assurer une meilleur équité” en vue des européennes. Enfin, le CSA pratique un calcul savant pour fixer les minutes allouées selon les partis. En pratique, il sera simplement question d’augmenter le temps de propagande politique de LREM qui sort grand gagnant de sa propre réforme avec une augmentation de 155% du temps d’antenne (chiffres : Marianne). Simulacre de démocratie ? Il n’est désormais même plus question de faire semblant. Le vrai danger, c’est le RIC, disent-ils en boucle. ( lire la suite ... )

La Ligne Jaune propose une Charte Commune des Gilets Jaunes

Mettre une note
22 avril 20190 réaction 99 GJ MagPétitionsVos propositions

Voter pour le Préambule à la Charte commune des Gilets Jaunes, et accéder à la plateforme collaborative La Ligne Jaune

Face au traitement médiatique qui ne cesse de tenter de discréditer un mouvement populaire soutenu dans sa légitimité par une très large majorité de Français, Nous, Gilets Jaunes de France, entendonsproclamer nos valeurs et rappeler ce qui nous unit:

  • nous déplorons le dévoiement de nos institutions par des gouvernants qui ont abandonné la poursuite de l’intérêt général au profit de quelques intérêts particuliers privilégiés, pervertissant en toute impunité nos biens communs les plus précieux que sont la République et la Démocratie ;
  • nous proclamons le caractère fondamental de nos libertés publiques, en particulier la liberté de manifester, et dénonçons la dérive autoritaire d’un gouvernement qui, faute d’adhésion majoritaire à son idéologie politique, s’applique à étouffer la contestation populaire par la répression policière et judiciaire.
  • nous affirmons que l’économie doit se soumettre à la décision du politique, libérée des lobbys et avec la participation des citoyens, pour instaurer une répartition des richesses équitable, opérer l’urgente et impérieuse transition écologique, et redonner du sens aux valeurs humaines essentielles : la dignité, le respect, le partage et la solidarité ;
  • nous souhaitons vivre dans un monde plus juste avec tous les êtres humains, quelles que soient leurs histoires personnelles, leurs origines, leurs croyances et leurs différences ;

Nos revendications

  • Sur le plan institutionnel : introduire la possibilité d’intervention directe du peuple dans la démocratie via le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) en toutes matières.
  • Sur le fond : la politique doit servir les intérêts des 99% de la population et non plus seulement des 1% les plus riches. Liste non exhaustive : baisse de la fiscalité pour la classe moyenne et les PME, augmentation des salaires, ré-indexation des retraites et des allocations familiales sur l’inflation, revalorisation des petites retraites et de l’allocation adulte handicapé, dégel du point d’indice des fonctionnaires, suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, lutte contre l’évasion et la fraude fiscale, défense de nos services publics essentiels, arrêt des privatisations du patrimoine public, abolition des privilèges des ex-élus, etc…

NOS MOYENS D’ACTION

  • nous entendons mener un rapport de force politique pacifique afin qu’aboutissent nos revendications ;
  • nous affirmons notre volonté de continuer à nous structurer de manière démocratique afin de poursuivre le processus constituant initié au sein du mouvement permettant à terme de rénover nos institutions ;
  • nous refusons catégoriquement de nous présenter aux élections européennes, que ce soit au sein d’une liste « Gilets Jaunes » ou au sein d’un parti ou mouvement politique existant.

À signer sur charte.lalignejaune.fr si vous être d’accord, à lire en intégralité en cliquant ici. ( lire la suite ... )

Acte 26 : GJ Magazine dépasse les 500.000 lecteurs

Avec 2361 articles parus et 5525 abonnés, le média internet participatif qui fait le même travail que Giletjaunes19.fr et giletsjaunes24.fr passe la barre des 500000 lecteurs ce samedi 11 mai.

11 mai 20190 commentaireGJ MagVos propositions
Mis à jour le 11 mai 2019 à 12 h 52 min

💪

Coïncidence du calendrier, c’est le jour de l’Acte 26 que votre magazine vient de dépasser le cap des 500.000 lecteurs 

Cette nouvelle peut paraître anodine mais le chiffre est énorme et ce magazine permet de faire passer les idées de tous les gilets jaunes mais aussi de sensibiliser l’opinion à notre juste cause et convertir des citoyens/lecteurs en GJ ( lire la suite ... )

Les policiers, désemparés, demandent le floutage de leurs visages sur les vidéos

11 mai 20191 commentaireGJ MagSociété

De nombreuses vidéos de violences policières supposées ont entraîné l’ouverture d’enquêtes judiciaires. Les policiers, désemparés, demandent le floutage de leurs visages sur ces extraits.

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, impossible d’échapper à ces images. Régulièrement tournées par des journalistes indépendants, elles sont aussi le fait de non-professionnels – manifestants ou témoins occasionnels. Sous la forme de séquences courtes, sans montage ou mise en scène journalistique, elles donnent à voir une action violente dont le contexte est plus ou moins étayé. Elles deviennent ensuite virales sur les réseaux sociaux, notamment via le compte Twitter du documentariste David Dufresne, connu pour son travail contre les violences policières. ( lire la suite ... )

Réponse des gilets jaunes aux 1400 artistes signataires de “nous ne sommes pas dupes”

Artistes, nous avons lu avec attention et espoir votre appel “Nous ne sommes pas dupes”.  Si certains ne manquent pas de rappeler qu’il est un peu tard pour se réveiller, 25 semaines après le début du mouvement, nous pensons que la situation est trop grave pour se permettre ce genre de critique. Toutes les bonnes volontés sont aujourd’hui précieuses pour éviter de perdre cette bataille.

Car votre constat est le bon : aussi bien sur les revendications des GJ que sur les méthodes abjectes et mortifères employées par le pouvoir. Votre texte se termine par le fait que vous continuerez à vous indigner et à utiliser votre pouvoir, celui des mots, de la musique et de l’art, pour soutenir le mouvement des Gilets Jaunes. ( lire la suite ... )

Salpétrière : François Boulo – avocat – Porte parole des gilets jaunes de Rouen

FB : on atteint un degré de mensonge et de manipulation de l’opinion jamais vu en France … le ministre de l ‘intérieur montre qu’il n’est pas en capacité de remplir sa fonction et doit démissionner

Gilets Jaunes : la colère ne faiblit pas (conférence de presse “Salpétrière”)

Vous pouvez passer sur les 10 premières mn de la vidéo (mise en place de la conférence), vous remarquerez qu’il manque pas mal de micro. des médias baveux-bavards…(en cas de pb allez sur le site “commun-commune”)

Les citoyens du Pays de la déclaration des “droits de l’homme” vont-ils tolérer encore longtemps cette escalade?

L'”abolition des privilèges”: du passé? les marées humaines vues dans les rues en Algérie montrent la voie…
( lire la suite ... )