« Mieux vivre, et si on en parlait ? »

Samedi 12 Septembre, de 9h30 à 12h00 à l’arbre de la Liberté, place André Maurois, Périgueux

Se tiendra un espace d’échanges et de réflexions entre Citoyennes et Citoyens responsables et éveillés qui souhaitent partager des idées, des propositions, des solutions sur différents thèmes autour de « tables communicantes » : RICDémocratie participativeEnvironnementJustice fiscale et socialeGestion des déchetsGestion de l’eauMonnaies localesMonnaies libres, et autres sujets.   ( lire la suite ... )

C’est juste …

– C’est juste un confinement pour votre sécurité.
– C’est juste pour 2 semaines.
– C’est juste se laver les mains.
– C’est juste un masque.
– C’est juste une file d’attente.
– C’est juste 2 mètres.
– C’est juste du purel.
– C’est juste le temps d’aplanir la courbe.
– C’est juste de payer par carte.
– C’est juste une application de traçage GPS.
– C’est juste 2 pétitions internet retirées.
– C’est juste isoler des personnes en fin de vie. – C’est juste demander a des personnes qui luttent contre un cancer ou une autre maladie, d’affronter seul leur traitements et les hôpitaux.
– C’est juste la miraculeuse Loi 61 pour relancer notre économie.
– C’est juste l’article 36 qui donne carte blanche pour changer les lois.
– C’est juste l’article 51 qui donne immunité juridique à tout le gouvernement.
– C’est juste les articles 3 et 50 sur la fin des appels d’offres publiques.
– C’est juste l’article 6 sur les expropriations non-contestables.
– C’est juste les articles 15 et 26 qui permettent de construire en zones protégées.
– C’est juste l’article 4 qui permet l’adoption d’un décret en moins d’une heure.
– C’est juste la prolongation de l’urgence sanitaire pour 24 mois.
– C’est juste l’annulation des élections.
– C’est juste un reconfinement.
– C’est juste pour votre sécurité.
– C’est juste un vaccin.
– C’est juste que tu comprends tu où j’veux en venir?
– C’est juste la fin de nos droits et libertés.
– C’est juste triste à voir…
– C’est juste de l’exagération.
– C’est juste assez. ( lire la suite ... )

La gestion politique des Droits de l’Homme par l’ONU

C‘est long (1h 20) mais ça vaut la peine, et avec le déroulé en minutage, on peut choisir ce qu’on veut écouter

Interview exclusive d’Alfred de Zayas, ex-secrétaire du Comité des Droits de l’Homme de l’ONU

Alfred de Zayas est directeur du bureau des requêtes au Haut Commissariat des Droits de l’Homme de l’ONU, et expert indépendant auprès des Nations Unies pour la promotion d’un ordre international démocratique et équitable.

Alfred de Zayas est avocat et professeur universitaire reconnu pour la rigueur de son travail.

Dans cet interview réalisé par Romain Migus, De Zayas décrit les avancées et les limites du système de protection des Droits de l’Homme de l’ONU et analyse les «  mesures coercitives unilatérales »  (les sanctions économiques et le blocus financier) que les États-Unis et leurs alliés, notamment l’Union européenne, déploient contre certains pays afin de renverser leurs gouvernants (Russie, Iran, Venezuela, Cuba…). Alfred de Zayas les qualifie de « crimes contre l’Humanité ». ( lire la suite ... )

Envie de manifester ? prévoyez 135 euros !

La dictature en marche…

Je rentre d’un rassemblement de soutien aux soignant.e.s devant l’hôpital de Valence.

Pendant 1h, on chante, on applaudit, à distance réglementaire, avec une majorité de gens masqués (on devait être une cinquantaine, Enseignant.e.s, Gilets jaunes, syndiqué.e.s, citoyen.ne.s dont certain.e.s se sont investi.e.s pour aider l’hôpital, fabriquer des masques, récolter du matos…) devant l’entrée de l’hôpital.

Les forces de l’ordre sont présentes à distance (Flashball de sortie quand même…), tout se passe bien… Jusqu’à ce qu’on décide de quitter les lieux et que des voitures de policiers surgissent pour nous contrôler et nous verbaliser dans les rues proches de l’hôpital. Au moins 10 pv de 135 euros….J’en suis… ( lire la suite ... )

Décorticage des étapes de l’ultralibéralisme planifié (mondialisation)

Les politiques néolibérales ont commencé à s’appliquer à grande échelle en France dès le plan Barre de 1976

Les politiques néolibérales ont pris leur véritable envol en 1982-1983

Le libéralisme classique / Les politiques keynésiennes

Des phénomènes exceptionnels vont bouleverser les conceptions du libéralisme classique et y mettre un terme

L’État doit augmenter ses dépenses publiques pour corriger les déséquilibres provoqués par le marché

L’affaiblissement des politiques keynésiennes

La création du marché des eurodollars, en 1957, est une des innovations monétaires les plus importantes de l’après-guerre ( lire la suite ... )

CENSURE POLICIERE SANS JUGE = CA Y EST / DICTATURE

Cavalier législatif imposé hier SAMEDI 25 JANVIER à 22h30 par le gouvernement

La #LoiHaine instaure l’État policier sur le Web au nom de l’anti-terro

Tout site Web doit censurer les contenus signalés par la police en tant que « terroristes », non plus en 24h mais en 1h

https://www.laquadrature.net/…/22/coup-detat-sur-la-loi-ha…/

La police concentre tous les pouvoirs :

  • elle décide quelle plateforme attaquer
  • elle qualifie un contenu comme illégal (sans juge)
  • elle met en œuvre les sanctions (blocage du site en France par les fournisseurs d’accès à Internet)

L’ensemble du Web français est à sa merci.

Ces dangers auraient nécessité des mois de débats.

Hier, il n’y en a eu aucun. L’amendement, déposé à la dernière minute, a été adopté en pleine nuit. ( lire la suite ... )

3 articles sur la violence policière seule méthode gouvernementale

POURQUOI IL FAUT REFUSER LA « PRISE EN COMPTE DE LA PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL » :

Ce texte est long, mais il donne un éclairage très intéressant sur la question.Frustration MagazineJ’aime la Page7 janvier, 08:43 · 

POURQUOI IL FAUT REFUSER LA « PRISE EN COMPTE DE LA PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL » :

Aujourd’hui, alors que le projet de loi est « rédigé à 95% » et déjà envoyé pour relecture au Conseil d’Etat, les syndicats sont reçus au ministère du travail pour « négocier ». Et une petite carotte a été agitée sous leur nez par le gouvernement : « prendre en compte la pénibilité pour partir plus tôt à la retraite », quelle bonne idée, sociale et de bon sens ! Ce serait la « clef pour sortir du conflit » nous dit-on. La CFDT applaudit, plusieurs syndicats approuvent, les grands journalistes attendent que les grévistes rentrent chez eux. ( lire la suite ... )

1100 médecins démissionnent de leur fonction administrative dans les hôpitaux publics

Économies faites sur l’hopital = 10 milliards en 10 ans

+15% de productivité en 10 ans pour 2% d’augmentation de salaire

les salaires d’ infirmières en france sont au 28ème rang sur les 32 pays de l’Ocde

La proposition du premier ministre = 200 millions par an pendant 3 ans (sur un budget de plus de 80 milliards)

Ces 1100 médecins démissionneront le 26 janvier si la réponse du gouvernement n’est pas satisfaisante.

Il y a 400 postes d’infirmiers vacants rien qu’à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris », où 900 lits ont été fermés faute de personnel ( lire la suite ... )

Quelquefois la justice : le beau verbe du verdict du procès Orange

Le proces france telecom s achève sur un jugement historique et exemplaire

Rarement critique du néo-management tel qu’il se pratique dans les entreprises, de la violence individuelle et collective qu’il concentre, n’a été faite de manière aussi précise, en si peu de mots. Voici un extrait des 345 pages de compte rendu de verdict du procès ORANGE :

Oui, il existe bien un harcèlement moral institutionnalisé. « Loin de se réduire à un conflit individuel, le harcèlement moral peut avoir ses racines profondes dans l’organisation du travail et dans les formes de management », a-t-il rappelé. ( lire la suite ... )

Que serait la « Cité en commun » ? Communs, communalisme et anticapitalisme

Depuis une dizaine d’années, les pratiques et les concepts liés aux « communs » et au « communalisme » (ou « municipalisme») se sont beaucoup développés. Ce qui est en leur cœur est une nouvelle conception de l’agir social qui repose essentiellement sur l’autogouvernement et le partage. Pierre Sauvêtre nous explique le potentiel révolutionnaire de ces approches qui donnent la prééminence à la solidarité et instituent le pouvoir de chacun de décider des règles qui organisent ses lieux de vie, son travail, sa commune, et finalement la société tout entière. Lire l’article ( lire la suite ... )