Comme si nous étions dans un ÉTAT normal…

Six mois de résistance pour une existence digne ; six mois avec un lourd, très lourd bilan en nombre de morts, de mutilés à vie, de blessés, de familles gazées dont des bébés, de personnes tabassées, de citoyens -dont des enfants de 12 ans- agenouillés pour les humilier et combien d’autres personnes embastillées…

Six mois de mobilisations sur tous les fronts avec une détermination exemplaire qui impose le respect…
Six mois de mensonge d’État et d’une propagande nauséabonde encouragés par un silence assourdissant ; silence :

Face à cette médecine qu’on dégrade
Face à cet enseignement qu’on brade
Face à ce niveau de vie qu’on baisse
Face à cette dignité qu’on rabaisse
Face à ce … ( lire la suite ... )

Paris brûle-t-il ? Par Michel Onfray

Source : Michel Onfray

On l’aura désormais bien compris, en matière de crise des gilets-jaunes, Macron joue la pourriture… C’est bien sûr une option éminemment dangereuse. C’est celle de la ville dont le prince est un enfant… Elle peut sembler rentable à cet enfant-roi qui sait que, dans la logique binaire installée par ses grands prédécesseurs, tout a été fait pour qu’aux présidentielles le choix final oppose un candidat maastrichien et un autre qui ne l’est pas -le premier présentant le second comme le chaos fasciste. De ce fait, pareille logique contraint à porter au pouvoir n’importe quel homme lige de l’Europe maastrichienne. Il est l’un des serviteurs de ce pouvoir-là et s’en sait fort. … ( lire la suite ... )

La « non-sous-indexation » des retraites : salade Macron

Indexation des retraites: comment Macron travestit la réalité à son avantage

LE SCAN ÉCO – En promettant que les petites pensions seront réindexées sur l’inflation au 1er janvier et que toutes le seront à partir de 2021, le chef de l’Etat ne dit pas toute la vérité aux Français et fait surtout preuve de communication. Mais attention au retour de boomerang qui pourrait être violent.

La politique, on le sait, c’est de la communication et Emmanuel Macron ne manque pas de talent en la matière. Un peu trop même pourrait-on dire sur le sujet des retraites après sa prestation télévisée de jeudi soir en sortie du grand débat … ( lire la suite ... )

Tu travailles, je te pique, je te prête ce que je t’ai piqué…

« Tu travailles, je te pique, je te prête ce que je t’ai piqué, tu me le rembourses avec intérêts, je te loue un appart que j’achète avec tes loyers, je donne un peu de ce que je t’ai piqué, tu m’admires, tes impôts m’en remboursent une partie, je mets mon nom sur le bâtiment, que je privatiserai pour le marriage de ma fille, relaté dans le magazine people que je possède, que tu achètes et que tu finances par les aides à la presse. Je te prie enfin d’appeler tout cela « réussite ». »

Couches successives d’explications … 2 supers vidéos …

Pourquoi on a pas à s’inquiéter quelles vont être nos séquences politiques à venir … le pouvoir va nous les donner ;

En particulier, ils passent de l’intimidation physique à l’intimidation judiciaire. En plus d’atteindre au droit démocratique de manifester, ils vont passer à la mise en place de menaces judiciaires …

  • Tous les projets de réformes accentuent l’ultra libéralisme au détriment des précaires de la société
  • L’exercice de 8h de cours de Macron face à 65 « intellectuels »
  • La vie d’un privilégié est artificielle et en vase clos, sans aucun risque
  • L’exemple de Anne Lauvergeon et ses 3000 licenciements après une disparition de 1,4 à 4 milliards chez Areva et Edf, polytechnicienne et
( lire la suite ... )

Grand débat versus réalité, un exemple

Résultat du grand débat = 10% des français souhaitent le rétablissement de l’ISF

Sondage représentatif de la population française hors grand débat janvier 2019 = 77% des français souhaitent le rétablissement de l’ISF

( sans commentaire )

80% des français souhaitent le RIC

Ils sont 82% à se dire favorables à la réduction d’un tiers du nombre de parlementaires, 80% à vouloir la prise en compte du vote blanc dans les résultats des élections et 80% pour l’instauration d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC), l’une des principales revendications des gilets jaunes.

Et même 61% des adhérents LREM pour l’ISF …

Concernant le rétablissement de l’ISF, également réclamé dans toutes les manifestations, 77% des sondés disent y … ( lire la suite ... )

APPEL à toutes les gauches ! grand bilan sur le mouvement …

Qualité exceptionnelle de lucidité et de simplicité politique. C’était le moment de faire ce bilan et François Boulot fait des annonces très significatives qui vont aider le mouvement des gilets jaunes …

Annonce de la publication du préambule à la charte des gilets jaunes

(à partir de 27 minutes)

32 minutes : parrallèle avec la commune

Les révolutions sont la locomotive de l’Histoire » = les gilets jaunes sont une incarnation de l’inattendu … comme la commune incomprise même par Zola, Sand, Anatole France … il faut rester capable de penser contre nous même … Walter Benyamin corrige Marx : « les passagers du train en tirant le signal d’alarme pour arréter le train qui … ( lire la suite ... )

Frexit : débat

Vol de démocratie : privatisations impératives de nos services publics, disparition de l’impôt sur la fortune, démantèlement des services publics, ligne politique générale austéritaire, tout ceci ne sont pas des décisions du gouvernement, mais des mesures imposées par la commission européenne.

« L’évaporation fiscale ». Il ne manque pas 100 milliards, il manque bien plus !

Mika Cla nous demande de l’aide : Aidez moi à chiffrer « l’évaporation fiscale ». Il ne manque pas 100 milliards, il manque bien plus !

Je vous invite à lire cet article extrait du blog d’Etienne Chouard. Pour faire court, je me suis « amusé  » à faire le compte de l’évaporation fiscale suivant les calculs d’Etienne, et donc ce que l’Etat nous vole directement ou en laissant faire ses complices : au bas mot (et c’est loin du compte car tout ne peut être chiffré – voyez l’article), il s’agit de…930 milliards …

A Outreau des commerçants affichent leur ras-le-bol face aux charges

À Outreau, Mathilde et Yann Malet, les gérants du Café de la Place dans le quartier de Manihen ont décidé de montrer leur ras-le-bol face aux charges qu’ils jugent trop importantes en installant une affiche de près de 3 mètres sur leur café.

Une affiche qui vise à interpeller les passants, clients, et surtout les pouvoirs publics

Dessus, le couple, pose nu avec des pancartes recouvrant ce qu’on ne saurait voir et avec comme slogan : baisser son pantalon pour ne pas baisser le rideau..Jusqu’à quand ?

Leur commerce se porte bien (+35% d’activités en 2018) mais les charges d’environ 50% les étouffent. Depuis plusieurs années déjà, le couple alerte les élus, politiques, les agglomérations … ( lire la suite ... )

Etienne Chouard de plus en plus convainquant

Etienne Chouard (s’)explique à l’invitation d’un journaliste qui pour une fois ne tire pas à boulet rouge, essaye au contraire de comprendre, donne la parole, écoute : un vrai débat où les interlocuteurs se retrouvent sur l’essentiel des deux principaux thèmes abordées : indexation des retraites sur l’inflation/remboursement de la dette, et le RIC dans la constitution