Travailler mon c**

Ne travaillez pas, vous serez traqués. Travaillez, vous serez floués. A l’heure de la « réforme » du chômage, tandis que la CAF me colle un procès parce qu’elle me réclame un papier qui n’existe pas, et que mon boulot salarié me rapporte à peine la moitié du smic, j’ai envie de dire un peu ce que je pense aux apologistes macroniens du travail-à-tout-prix et de la lutte-contre-l’assistanat.

Lire l’article au complet

Autour de moi, le silence

Ca fait plusieurs mois maintenant que je vois défiler les images de ces gueules cassées. Les larmes aux yeux, la boule au ventre, tandis qu’autour de moi, la vie continue, dans un silence assourdissant. Comme si rien n’avait changé. Comme si tout cela était normal. Un texte écrit en février, et toujours d’actualité. Autour de moi, c’est toujours le silence. Pour combien de temps encore ?

Un témoignage simple, émouvant et tellement vrai …

 © Bulles Jaunes

Paroles de Gilets Jaunes en bande dessinée

Sous le gilet jaune, il y a des gens. Ils s’appellent Brice, Gilles, Barbara, Dany, Benjamin, Alexandre et Vincent. Et leurs paroles s’expriment aujourd’hui en bande dessinée.

Le projet Bulles Jaunes est l’initiative d’une auteure de bande dessinée solidaire. Son but : faire témoigner en bande dessinée des personnes impliquées dans le mouvement des Gilets Jaunes. Pour apporter une autre vision des événements à tous ceux qui ne comprennent pas, ou qui ne savent plus quoi penser. Au final, une dizaine de personnes verront leurs paroles retranscrites en bande dessinée. Sept d’entre elles ont accepté de partager leur expérience et leurs réflexions dans ce billet commun.Parmi elles, il y a des personnes que je connaissais bien avant qu’elles enfilent leur gilet jaune. Et puis d’autres, que j’ai appris à connaître.Au-delà de leurs vécus souvent très différents, elles sont réunies et liées par ce gilet jaune, symbole de leur colère et de leurs espoirs en un monde plus juste, qui reste à dessiner. ( lire la suite ... )

Réflexions d’une gilet jaune au coeur de l’été

C’est la première fois que j’écris sur ce blog. C’est difficile! Comme la première manif, la première fois qu’on crie un slogan, la première fois qu’on dresse un panneau au dessus de sa tête!

A lire et à en prendre de la graine. Merci Brigitte Audibert pour ce témoignage qui relate tellement bien la réalité de ce que nous vivons. Bravo pour la conclusion.

Lire l’article complet sur Médiapart

La novlangue de George Orwell, un instrument de domination

70 ans après sa parution, « 1984 », l’un des récits les plus bouleversants du XXe siècle, est toujours autant d’actualité. Dans ce roman qui dépeint un régime totalitaire où le langage est modifié pour contrôler les masses, George Orwell montre comment les mots peuvent devenir un instrument de domination.

Biosphère ? rigolons !!

Si le paradigme en vigueur, officiel et de fait, est la trilogie libéralisme-capitalisme-profit, alors sauver la biosphère est IMPOSSIBLE.

Si le paradigme en vigueur, officiel et de fait, est la trilogie libéralisme-capitalisme-profit, alors sauver la biosphère est IMPOSSIBLE.

Si le paradigme en vigueur, officiel et de fait, est la trilogie libéralisme-capitalisme-profit, alors sauver la biosphère est IMPOSSIBLE.

Je tenais à le dire trois fois 🙂 🙂 🙂

Et c’est bien le cas : le paradigme actif et qui décide de tout, c’est bien celui de la compétition libre et non faussée, sans conscience.

Puisque le noyau dur de la décision politique est la défense de la liberté des voraces et des rapaces,
alors,
de la part des « autorités » actuelles,
prétendre avoir une vision large et sur le long terme, sage et humaniste, colorée de la philosophie et de la perception de l’unité et du tout, prétendre mettre cette vision au centre du projet collectif, cela est forcément mensonger, radicalement mensonger. ( lire la suite ... )

La politique de la « post-vérité » de l’État Macron-Philippe-Castaner

Il faut stopper Macron, Philippe et Castaner dans leur « en marche » précipité vers un « nouveau monde » saturé de violence, de mépris, de mensonge… (extrait de « Cœur de boxeur : le vrai combat de Christophe Dettinger » / Les Liens qui Libèrent, en librairie le 7 mai), chapitre 4 : « Têtes de mort ».

Manifestation du 1er mai 2019, à Paris © Antoine Peillon (Ishta)

Manifestation du 1er mai 2019, à Paris © Antoine Peillon (Ishta)

(extrait de Cœur de boxeur : le vrai combat de Christophe Dettinger / Les Liens qui Libèrent (en librairie le 7 mai 2019) ( lire la suite ... )

Lettre d’un gilet jaune depuis sa prison

Soupçonné d’avoir incendié la Porsche de Christian Etchebest ainsi qu’un véhicule Vigipirate lors de l’Acte XIII, Thomas P. revient sur son parcours et explique ses actes.

Le 9 février lors de l’acte XIII des Gilets Jaunes à Paris se transforme en une immense manifestation sauvage, des policiers en civil dissimulés dans le cortège remarquent un individu qu’ils décrivent comme « particulièrement hostile à la présence de fonctionnaires de police ». 4 heures durant, ils vont suivre et filmer discrètement Thomas P., 25 ans, avant de procéder à son interpellation. ( lire la suite ... )

Lettre ouverte au Président

Lettre ouverte au Président de la République de Matthieu Niango

Nous avons au pouvoir un Président qui, paradoxalement, ne sait pas ce qu’est la politique

Monsieur le Président de la République,

Vous qui aimez les titres, ça va vous plaire, je suis Normalien et agrégé de philosophie.

J’ai exercé des fonctions en cabinet ministériel au moment où vous étiez secrétaire général adjoint de l’Elysée puis Ministre de l’Economie.

Je ne me sens pas plus bête qu’un autre ni moins cultivé. Et « en même temps », je soutiens les Gilets Jaunes, dont je me définirais, si j’étais prétentieux, un compagnon de route. ( lire la suite ... )

Vous avez dit démocratie ?

En 2018, « Datagueule » diffusait ce film édifiant sur la démocratie, histoire de comprendre de quoi il est vraiment question

Cette vidéo est d’une grande intelligence; elle n’est pas partisane, elle constate, elle interroge, elle explore; elle nous place face au défi que nous avons à relever si nous voulons donner à ce mot terriblement banalisé et dévoyé un sens et surtout une réalité vivante qui nous offre la possibilité de reprendre le pouvoir sur notre destin.

CASSEURS (?)

Acte 15 à Lyon des casseurs démontent une banque , les flics sont à 100 mètres et ils ont les casseurs en plein visuel mais ne bougent pas le petit doigt . 2 autres banques font les frais des casseurs quelques minutes plus tard , toujours aucune réaction des flics .

Ne pleurons pas pour les banques , mais il est clair que les flics ont ordre de ne pas bouger quand il y a des dégradations . Chaque semaine ce sont les mêmes cagoulés , bons petits alibis des médias et du gouvernement qui cherchent par ces manoeuvres à discréditer les GJ. ( lire la suite ... )