Désyntox des AFFIRMATIONS RETRAITES du gouvernement

CE QUE DIT LE GOUVERNEMENT CE QUE CA VEUT DIRE EN REALITÉ
Le système par points est plus équitable : chacun cumule ses propres points
en fonction de sa carrière...
… Le système par points pénalise toutes les carrières, notamment les plus hachées : chômage, intérim, maladie, etc. Moins on gagne durant sa carrière, moins on cumule des points! Les salariés pauvres deviendraient des retraités miséreux !.
Les points se cumulent sur
toute la carrière…
et non plus sur les 25 meilleures années (privé) ou les 6 derniers mois ( public). Donc, une baisse générale des pensions (-30 % en moyenne)
L’âge d’équilibre est fixé à 64 ans… …avec un malus de 5 % par an pour ceux qui partiront dès 62 ans : on va être contraint de travailler plus longtemps où à partir avec une retraite amputée ( la moitié de ceux qui partent à la retraite ne sont plus en emploi). L’espérance moyenne de vie en bonne santé tourne autour de 64 ans.
Il n’y aura pas de retraite en
dessous de 1000 euros…
…soit 30 euros de plus que le minimum actuel (et encore si vous avez une carrière complète =43 annuités) : quel cadeau !.Sinon
ce minimum sera proratisé. Ce minimum de 85 % du SMIC net faisait l’objet de l’article 4 de la loi Fillon de 2003 et devait être effectif à partir de 2008. Il n’a jamais été appliqué.
Les femmes sont les grandes
gagnantes de la réforme…La p
maternité serait compensée à ..
100%dès le premier jour
d’arrêt sur la base du revenu
de l’année précédente…
Il y aurait des droits familiaux
dès le 1
er enfant(majoration de

5%par enfant au père ou à la
mère)…
Dans le système actuel, la période d’interruption familiale pour la maternité est déjà prise en compte entièrement.
Sur les droits familiaux, on attribue actuellement des majorations de durée d’assurance de 2 ans à la mère ( dont un attribuable au père) dans le régime privé et de 6 mois dans la FP et une majoration de 10 % au père ou à la mère à partir de 3 enfants. Donc, un système par points plus
défavorable.
La solidarité entre les générations est maintenue... …On aura pas la même retraite selon notre année de naissance:1975, 1985,2004:La retraite est un droit, pas une tombola !.
Les jeunes nés à partir de 2004 seront les plus
maltraités !. Où comment appauvrir des générations entières quand elles arriveront à l’âge de la retraite.
Nous maintenons la retraite par répartition. Il n’est pas
question de capitalisation…
La baisse générale des pensions va pousser ceux qui le peuvent à recourir à des produits d’épargne privée( Fonds de pension). Cela va encore accentuer les inégalités et remettre en cause la solidarité .

Ce qui précède correspond à l’analyse conjointe de l’intersyndicale CGT- FO-CFTC-FSU-SOLIDAIRES soutenue par les Gilets Jaunes.

Ajoutons que le géant américain de la Finance, le gigantesque gestionnaire d’actifs BLACK ROCK ( 7000 milliards de Placements) lorgne sur l’épargne hexagonale et attend que la loi PACTE et la réforme DELEVOYE lui ouvrent les portes de ce marché. Cette opération serait facilitée par l’accession d’Emmanuel MACRON à l’Elysée qui cultive ses relations avec le PDG de ce fonds, Larry FINK. N’oublions pas l’attribution scandaleuse de la légion d’honneur au PDG France de BLACK ROCH et la gestion calamiteuse du cas DELEVOYE par ceux qui se veulent «  les premiers de cordée ». ( lire la suite ... )

L’hôpital victime de « gens très bien » !

A l’heure ou les médecins désertent l’hôpital public, ou des personnalités diverses réclament un plan d’urgence pour l’hôpital,je publie un nouvel extrait de mon livre « L’hôpital disloqué ». Un hôpital disloqué par des gens très bien car, « lorsqu’un individu doté d’une vraie colonne vertébrale morale s’aventure dans un cadre maléfique, il n’est plus nécessaire d’être le diable pour le devenir »

« Lorsqu’un individu doté d’une vraie colonne vertébrale morale s’aventure dans un cadre maléfique, il n’est plus nécessaire d’être le diable pour le devenir. » (A Jardin-2010) ( lire la suite ... )

Retraites : le braquage à 72 milliards

Cette arnaque qui n’est pas directement liée à la réforme des Retraites mais à la Loi PACTE votée précédemment.

Ce démantèlement de la France est VOULUE PAR L’UE.
L’UPR en a fait l’analyse.
Ce détournement de pognon a aussi été expliqué par Jean-Luc Mélenchon lors le 18/12/2019 : https://www.youtube.com/watch?v=NPthZvy2bPs&feature=youtu.be&t=1388

Dans cette période de noël vous pouvez compter sur les médias officiels pour rien produire sur le lien entre la loi Notre et la réforme des retraites … ( lire la suite ... )

Aucun classement pour les armes de la police = illégales

Gaël GUILLERM Président du Bureau d’Études REDCORE, concepteur français de #LBD, alerte le public sur la gestion administrative française sur ce type d’#armes : « elle est arbitraire et de fait met en #danger les personnes ».

Certaines armes comme le #LBD40, ne disposeraient pas de classification officielle.

Sa pétition sur Change : http://tiny.cc/4vhuhz

Source : https://twitter.com/RTenfrancais/status/1207582965938692097

Article complet : https://francais.rt.com/…/68385-lbd-40-beauvau-change-de-fo… ( lire la suite ... )

Un gouvernement de conchieurs – Par Frédéric Lordon

Source : Le moment Potemkine – Les blogs du Diplo, Frédéric Lordon, 13-12-2019

Comment explose une mutinerie ? Comme tous les soulèvements : par l’abus de trop. Sur le cuirassé Potemkine, l’arrogance des officiers, leur mépris aristocratique et leur brutalité ne sont pas encore parvenus à dégoupiller les matelots. C’est la viande qui va s’en charger. Ou plutôt les vers. Car la viande en est tellement infestée qu’elle pourrait courir toute seule jusqu’au bastingage. On approche du « point de trop » — mais ça l’officier supérieur ne le sait pas encore. Il pense simplement pouvoir ramener l’ordre en aboyant comme d’habitude, en compagnie du médecin-major venu engager son autorité scientifique pour certifier que la viande est parfaite — et que tout retourne à la normale. Gros plan sur la viande : elle n’est que grouillement. Le major : « Ce ne sont pas des vers ». ( lire la suite ... )

Justice : outil de répression sociale aussi violent que la police


Régis de Castelnau
 :

VIOLENCE DE LA RÉPRESSION CONTRE LE MOUVEMENT SOCIAL : LA JUSTICE PREMIÈRE RESPONSABLE.

https://www.vududroit.com/…/violence-de-la-repression-cont…/

Policiers républicains ou dévoyés ?

La grande journée du 5 décembre dont personne à part quelques militants déguisés en journalistes, n’a pu nier qu’elle était un grand succès a pourtant encore été marquée par d’intolérables violences policières. Aux quatre coins de la France, des caméras nous ont montré des forces de l’ordre utiliser sans aucun complexe une violence parfois sans frein faisant rejaillir sur l’ensemble du corps de la police un déshonneur qui mettra très longtemps à se dissiper. ( lire la suite ... )

Construisons NOTRE système universel de retraites

Simultanément à la phase de contestation légitime qui perdure, notamment sur les retraites, il est important de (continuer à) proposer des solutions pour passer à autre chose. C’est le cas de cet article de Benoît Borrits sur le blog de Médiapart. Je vous laisse découvrir …

 » Une fois de plus, un gouvernement élu propose une « réforme » contre l’avis de l’opinion qui sera avalisée par un parlement à la botte. Et si, au lieu de subir, nous pouvions enfin être en mesure de définir notre propre système de retraites, un système qui répond à nos aspirations et qui constituera un véritable pacte social entre les générations ? «  ( lire la suite ... )

Direct censuré par youtube : le media analyse les annonces du gouvernement

YouTube et sa maison-mère Google, dont le patron @btabaka milite sur Twitter contre les grèves, empêche depuis ce soir la diffusion de MARCHE OU GREVE, la quotidienne reconductible du Média, seul JT non patronal ni gouvernemental. Quelqu’un au gouvernement ou chez Google a dû remarqué que l’émission atteint les 200 000 spectateurs depuis 4 jours.
En attendant l’ouverture de notre player autonome, on peut voir MARCHE OU GREVE #5, présenté par Tambou Tchagain, avec pour invité.e.s l’inspectrice du travail Agathe Leberder et l’économiste Christophe Ramaux, sur facebook  ( lire la suite ... )

A propos de paté et de foie gras …

« Une maladie fréquente touche les animaux en gavage : la candidose. Cette pathologie profite d’une moindre lésion pour s’installer et proliférer. De plus, dès qu’elle est enclenchée, elle arrive très rapidement à affecter tous les oiseaux par le biais de l’embuc qui passe d’oiseau en oiseau pendant le gavage. Alors pour contrer la candidose au mieux, du premier au dernier repas le gaveur rajoute aux pâtées ni plus ni moins du sulfate de cuivre qui fait parti des métaux lourds et toxiques. Cela est sans parler des antibiotiques nécessaires pour des oiseaux que les gaveurs reçoivent très souvent malades et qu’ils doivent soigner en cours de gavage. Toutes les molécules de ces produits se retrouvent dans tout ce qui constitue l’animal.
Les 4 à 5 derniers jours de gavage sont les plus à craindre. C’est dans cette période que l’hécatombe commence sérieusement et s’amplifie d’heure en heure. Pendant les fortes chaleurs, ce sont des milliers d’oiseaux morts jetés à la poubelle, qui avant cela, ont eu tout le temps de vivre leur lente agonie due à l’excès de chaleur et le manque d’air, en plus de la graisse et des blocages digestifs qui doucement étreignaient peu à peu et inexorablement leurs organes vitaux jusqu’au trépas.
Une pathologie se déclare en raison de l’excès d’alimentation : la stéatose hépatique nutritionnelle. Elle se caractérise par la présence d’acides gras stockés dans les cellules du foie. Ce stockage résulte d’une saturation des capacités d’exportation des acides gras.
Suite au choc du gavage, l’animal est immédiatement pris de diarrhées et de halètements. En outre, les dimensions de son foie hypertrophié qui atteindra presque 10 fois son volume normal en fin de gavage, rendent sa respiration difficile, et ses déplacements pénibles. Les sacs pulmonaires sont compressés, le centre de gravité de l’animal est déplacé. »
-Cargocollective ( lire la suite ... )

pour que les jeunes se réconcilient avec la contestation, évitez leurs l’étape « syndicat » bourrée d’ « égos » et d’arrivisme

Le dégoût de la politique n’est pas une fatalité. Mais pour le combattre, il faut cesser de se répéter, comme on le lit continuellement sur les forums et les commentaires d’articles et comme on l’entend dans n’importe quelle discussion, que c’est parce que « les gens sont individualistes et ne pensent qu’à leur gueule ». Ce que la plupart de nos partis et syndicats sont devenus, des machines à carrière pour des dirigeants effectivement individualistes, est/joue pour beaucoup dans ce désintérêt politique de tous. Charge à tous ceux qui croient dans la nécessité de l’action collective de tourner le dos aux machines à démobiliser et de promouvoir les organisations ouvertes, motivantes et respectueuses de leurs membres. ( lire la suite ... )

Et cette réserve de 150 milliards qui équilibre déjà les retraites ?

On a un total de réserve de 150 milliards (…) C’est comme si vous aviez 100 euros de découvert à la fin du mois, que vous aviez 15.000 euros d’épargne et que vous paniquiez parce que vous n’allez pas pouvoir finir le mois ». – Gilles Raveaud

Pour financer la lutte dessinée…
▶️ https://fr.tipeee.com/allan-barte 😘

▶️ Source: http://www.regards.fr/la-midinale/article/gilles-raveaud-la-reponse-au-deficit-du-regime-des-retraites-c-est-l-emploi-il
Ou en résumé, rapidos: https://www.facebook.com/watch/?v=2532029650406948 ( lire la suite ... )

Grandes perdantes de la future loi retraite = les femmes, les mères

Retraites : les mères de famille grandes perdantes de la réforme ?BOURSORAMA AVEC AFP SERVICES•26/11/2019 à 18:18

Selon une étude de l’Institut de la protection sociale (IPS), les mères de famille pourraient être pénalisées par le futur système universel par points présenté par le gouvernement. 

Le haut-commissair aux retraites Jean-Paul Delevoye le 25 novembre 2019 à Paris.  ( AFP / ERIC FEFERBERG )

Le haut-commissair aux retraites Jean-Paul Delevoye le 25 novembre 2019 à Paris. ( AFP / ERIC FEFERBERG )PUBLICITÉ

Le gouvernement martèle que le système universel par points sera plus juste pour les mères de famille. Elles seraient au contraire nombreuses à être pénalisées par cette réforme des retraites , selon une étude de l’Institut de la protection sociale (IPS) dévoilée mardi 26 novembre et dont Le Figaro se fait l’écho. « Le gouvernement avait reconnu que les familles de trois enfants seraient perdantes, mais nos simulations montrent que le nouveau dispositif est aussi défavorable aux mères d’un et deux enfants » , a affirmé auprès du quotidien Bruno Chrétien, président de l’IPS.  ( lire la suite ... )