CHIFFRES COVID = manipulation, résistance

Bonjour à tous et toutes

La radio locale d’argentat ACX feule des spots de propagande d’Etat au
rythme de la demi-heure, entrecoupés de musique. On entend des
enregistrements du « Ministère des Solidarités et de la Santé ». Ils
disent : « Le virus est toujours là » ; « protégeons-nous »…

Mais c’est quoi « LE » virus ?
Anodinement, on se dit : « ah oui, LE virus, c’est covid-19 ».
Ça devient banal. Ils parlent de covid-19 comme si covid-19 de septembre
2020, c’était co-vid-19 de février 2020. Bien sûr que non.
Et après ils disent que c’est grave, qu’il faut porter des masques. ( lire la suite ... )

Pr Toussaint démonte la doctrine de la 2ème vague

Les médias qui relaient le discours du gouvernement sur la seconde vague ne prennent que le premier des 3 chiffres =

— augmentation du nombre de cas détectés (en effet, ce chiffre est en hausse puisqu’il y a forte hausse du nombre de personnes jeunes et en santé qui se font tester pour savoir si ils ont croisé et continuent de porter le virus.)

Mais il faut considérer les deux autres chiffres, ce que les médias occultent :

— le taux d’admission à l’hopital et en réanimation est quasi nul et totalement stable. ( lire la suite ... )

Tribune : Des hauts fonctionnaires du ministère dénoncent le projet réactionnaire de JM Blanquer

« Nous observons, consternés, un système éducatif détourné de ses fondements républicains et de ses valeurs et ne pouvons nous taire ». C’est un groupe d’une quinzaine de hauts fonctionnaires de ce même ministère (Dasen, inspecteurs généraux, cadres du ministère) qui nous a fait parvenir cette tribune. Les mentions de deux rapports internes non publiés de l’Inspection générale montre l’origine du texte. Ils dénoncent une « mise au pas » du ministère qui va des cadres aux enseignants de terrain astreints à suivre des guides pédagogiques. Plus que « l’aveuglement scientiste  » de ce dernier, ils démontent les politiques menées par JM Blanquer depuis 2017. D’abord sur l’enseignement professionnel, officiellement « réévalué », alors que s’applique en fait un véritable hold up sur l’avenir des jeunes des lycées professionnels à qui on ferme toute perspective de poursuite d’études. Même logique pour les autres lycéens, engagés avec les E3C dans une course perpétuelle à la performance qui élimine les faibles. La « priorité au primaire », proclamée par JM Blanquer, est en fait la « priorité aux maternelles privées », favorisées par la loi Blanquer. Ainsi dénoncent-ils le « double discours permanent » de JM Blanquer « nourrissant une rhétorique d’une duplicité chronique ». Pour les auteurs, attachés aux valeurs républicaines de l’École, la politique menée par JM Blanquer est profondément réactionnaire. Quelques jours après la tribune d’un haut fonctionnaire du ministère de l’Éducation nationale, ce nouveau texte témoigne du climat insupportable qui règne rue de Grenelle. ( lire la suite ... )

Ces lois « sanitaires » qui nous gâchent la vie

Fred Boutet 7 juin 2020

Jeudi 4 juin au marché d’Argentat : masque obligatoire ! Et les élus de
nous présenter la note du Préfet, lequel reprend la loi qui impose des
« mesures sanitaires ». Voudriez-vous une salle municipale pour
l’organisation de vos activités ? Possible mais : une seule activité par
jour, maximum dix personnes, salle désinfectée quotidiennement ! Entrez
dans n’importe quel bâtiment, vous êtes invités à vous frottez les mains
avec du « gel hydroalcoolique ». Ces mesures nous imposent une certaine
conception de la santé, comme un dogme. Nous devons résister à cette
croyance. ( lire la suite ... )

Lecture historique et politique de la pandémie

La violence, la durée et l’extension de la crise sanitaire confirment
le fait que nous ne sommes pas dans une parenthèse de « temps
suspendu » – un moment sans politique -où nous affronterions un
épisode sanitaire, l’épidémie du COVID19 et où, pendant ce temps,
le reste de la réalité nous attendrait sagement sur nos étagères.

Il faut donc analyser la façon dont l’évènement coronavirus
disloque la communauté humaine en passant d’un domaine à
l’autre des activités qui l’organisent. Pour étudier la trajectoire de
cette contamination j’ai utilisé les outils proposés par « la théorie
de l’ère du peuple »et la méthode du matérialisme historique. Puis
j’ai traité des formes d’entrée de notre action de militants
politiques dans ce contexte à la lumière du deuxième volet de
cette théorie, celle de « la révolution citoyenne » et de son moteur
essentiel, la revendication populaire spontanée d’auto-contrôle. ( lire la suite ... )

Point militant COVID par instit’ du 19

Voici mon 3ème envoi,
depuis… 2 mois;

juste avant le déconfinement… progressif :
étant instit, je me prépare pour la journée de pré-rentrée, qui va
servir à préparer la journée de rentrée des enfants « volontaires » du
mardi…
Je suis en maternelle jusqu’au jeudi, et nous nous préparons à…

En gros : on prépare quoi?
On se prépare psychologiquement à maltraiter les enfants,
adultes, nous allons être écartelé-es entre d’une part, le respect
strict des 60 pages d’un protocole sanitaire qui n’est absolument pas
adapté à des conditions de regroupement social, collectif en
établissement scolaire, cherchez-le et lisez…
et d’autre part l’accueil de jeunes enfants qui n’ont rien demandé…
qui sortent de deux mois à la maison… l’école de la confiance…
l’école de la bienveillance…
Le ministre parle d’un retour de tous les enfants d’ici fin mai… Ah…
dans quelles conditions? Il dit précisemment : tous les enfants auront
été au mois une fois dans leur école… hi hi hi nous sommes en train en
effet d’organiser des groupes, qui sont sensés ne pas venir en même
temps… sauf public prioritaire… le bin’s!!! ( lire la suite ... )

Par où on va, on va par où ?

Premier chat détecté porteur du SRAS-Cov-2 en France : la transmission de l’Homme au chat est rare mais la distanciation est recommandée –Source : site de l’ENVA – Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort »

L’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 24 juillet : ce qui va changer.

Des brigades locales, qu’Olivier Véran a qualifiée « d’anges-gardiens », vont venir épauler l’Assurance-maladie dans la recherche des cas contact au-delà de la cellule familiale. La loi va « permettre à ces gens qui ne sont pas des professionnels de santé d’avoir accès exceptionnellement à des données médicales ». ( lire la suite ... )

1/Nous vous laissons apprécier et critiquer de manière constructive cet entretien avec Youssef Hindi, historien des religions, géopolitologue.

Emission passionnante:

la première partie établi le parallèle entre religion et gouvernement mondial 

  • 37:30 il parle de revenu universel, effondrement et fin de la classe moyenne
  • 41:45 Les occidentaux vont-ils se laiser faire ou y aura t-il un sursaut qui a déjà commencé avec les GJ?
  • 42:20 Conséquences catastrophiques du confinement
  • 45:55 Détruire la classe moyenne pour empêcher la révolte ou une réforme des régimes politiques
  • 53:00 Policiers et militaires (actions réactions)

Sources : https://www.franceinter.fr/monde/quan…Quand le coronavirus booste le business des bunkers aux États-Unis
https://www.planet.fr/societe-ca-va-e…faut-il craindre de fortes hausses de prix après le 11 mai ?https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/…    Etat d’urgence et article 16 ( lire la suite ... )

GROSSE interview : guérir du coronavirus ou conflit d’intérêt ?

http://www.leparisien.fr/societe/didier-raoult-pour-traiter-le-covid-19-tout-le-monde-utilisera-la-chloroquine-22-03-2020-8285511.php?fbclid=IwAR3yrWN5jNa6AORoJTfUePYIp39Ev3VkjWHl9DHCmHL9hflf-rcA-36dNyg
>
>La totalité de l’interview est retranscrite ci-dessous : 
>

Le gouvernement a autorisé un essai clinique de grande ampleur pour tester l’effet de la chloroquine sur le coronavirus. C’est important pour vous d’avoir obtenu cela ?

DIDIER RAOULT. Non, je m’en fiche. Je pense qu’il y a des gens qui vivent sur la Lune et qui comparent les essais thérapeutiques du sida avec une maladie infectieuse émergente. Moi, comme n’importe quel docteur, à partir du moment où l’on a montré qu’un traitement était efficace, je trouve immoral de ne pas l’administrer. C’est aussi simple que ça. ( lire la suite ... )

Quelques liens partagés par l’une des notres …

Voici quelques liens Face book qui ont retenu mon attention, juste une sélection personnelle que je veux partager.

Bonne lecture

A bientôt

Le point complet sur l'épidémie de coronavirus

🗣 "On a 9 patients suspects de coronavirus qui nécessitaient une hospitalisation dont un de 23 ans et un de 24 ans"Philippe Juvin, chef des Urgences à l'Hôpital Georges Pompidou, fait le point complet sur la situation de l'épidémie de coronavirus.

Publiée par Yahoo Actualités sur Vendredi 13 mars 2020

Un grand merci à la gendarmerie nationale de nous avoir protégé et de nous avoir éviter de se faire massacrer gratuitement par la BAC et la brave

Publiée par Cyril Vigneron sur Samedi 14 mars 2020
Le Krach est là | Ce qui va suivre sera pire, sauf si…

Le Krach boursier est en cours : Ce matin, le CAC40 s'effondre de 9% autour de 3.750 points après avoir perdu 20% la semaine dernière, personne n'a de solutions pour calmer les marchés. Le coronavirus est le détonateur d’une panique financière sans précédent. Dans cette vidéo, j’explique les causes, mais surtout les conséquences très concrètes de cette crise qui ne fait que commencer et qui s’annonce bien pire que celle de 2008.Dans une seconde vidéo, j'analyse les risques bien réels d'une faillite bancaire en Europe : https://www.facebook.com/watch/?v=232865234529530 ► Abonnez-vous à Partager C'est Sympa pour être tenu au courant de ce qui va suivre.

Publiée par Partager C'est Sympa sur Vendredi 13 mars 2020

LES UBUS AU POUVOIR

« Logiquement le leader populiste semble se complaire dans les critiques qu’il suscite de la part des élites. Son objectif est tout simplement de se faire mépriser par celles-ci, de sorte à ce que le peuple, à travers lui, se sente également méprisé et s’identifie donc à lui. En outre, mentir, instiller la crainte et la colère, ne peut que donner l’impression d’une confiance en soi à toute épreuve, délivrant le message qu’on a bien à faire à l’homme de la situation. C’est la thèse développée par Lou Safra, de SciencesPpo, Nicolas Baumard et Coralie Chevallier, de l’Ecole Normale Supérieure. Selon eux dans un contexte où l’hostilité et le danger sont perçus comme prédominants, les groupes sociaux se tournent vers des leaders susceptibles de régler le problème à eux tous seuls. Et par une faille cognitive bien humaine, nous aurions tendance à préférer des indicateurs tels que le succès et les accomplissements personnels ainsi que la confiance en soi et l’authenticité apparentes, aux capacités réelles de coopération et de leadership.
Finalement, l’avènement d’Ubu nous pose une question : comment se fait-il que de si nombreuses personnes soient déçues de la démocratie, au point de préférer n’importe quel leader affligeant, dès l’instant où il s’en dissocie? » ( lire la suite ... )

Etienne Chouard – Monnaie, Union Européenne et Démocratie – 4 février 2020

Etienne Chouard, l’infatiguable pourfendeur de notre impuissance politique, réexplique avec une clarté renouvelée les deux piliers du changement de société auxquels nous sommes toutes et tous convié.e.s en y apportant notre contribution* :

  • écrire nous mêmes la constitution et
  • nous réapproprier la création monétaire. (*participer à des ateliers constituants, diffuser l’information, semer les graines, etc.)



Point constitutionnel

Par Paul Allies

« Une obscénité.

L’article 49 alinéa 3 est l’emblème du coup d’Etat permanent qu’est cette Constitution. Il est la partie émergée de l’iceberg a-démocratique qu’elle représente contre les transformations sociales et culturelles du pays.

Il est utilisé aujourd’hui pour couvrir l’incompétence d’un pouvoir à mener à bien une réforme qui lui a attiré les objections du Conseil d’Etat, de la Cour des Comptes, bientôt sans doute celles du Conseil Constitutionnel. Autant d’institutions habituellement peu enclines à entraver l’action de l’Exécutif de la V° République. Elles confirment en l’espèce que nous avons à faire à un pouvoir incapable de mobiliser sa majorité parlementaire et la batterie des dispositifs règlementaires à sa disposition pour affronter une délibération publique et contradictoire sur son projet. Sans doute parce que celui-ci est inachevé, incohérent, lacunaire, injuste et finalement dangereux. ( lire la suite ... )