Comme si nous étions dans un ÉTAT normal…

Six mois de résistance pour une existence digne ; six mois avec un lourd, très lourd bilan en nombre de morts, de mutilés à vie, de blessés, de familles gazées dont des bébés, de personnes tabassées, de citoyens -dont des enfants de 12 ans- agenouillés pour les humilier et combien d’autres personnes embastillées…

Six mois de mobilisations sur tous les fronts avec une détermination exemplaire qui impose le respect…
Six mois de mensonge d’État et d’une propagande nauséabonde encouragés par un silence assourdissant ; silence :

Face à cette médecine qu’on dégrade
Face à cet enseignement qu’on brade
Face à ce niveau de vie qu’on baisse
Face à cette dignité qu’on rabaisse
Face à ce … ( lire la suite ... )

Une note rappelle aux policiers qu’ils n’ont pas le droit d’interdire qu’on les filme

Accueil > Faits diversR.L.05 février 2018, 17h23 | MAJ : 05 février 2018, 17h33

Paris, le 17 octobre 2017. Une agent de la police nationale en service. LP/OLIVIER BOITET

Cette note datée du 1er février suscite la colère de certains syndicats policiers.

Régulièrement, des vidéos d’interpellations par des policiers circulent sur les réseaux sociaux. Régulièrement aussi, ces fonctionnaires tentent d’empêcher qu’on les filme. Or ils n’en ont pas le droit. Comme le rapporte Le Point, le nouveau directeur de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), Frédéric Dupuch, vient d’envoyer une note à tous les chefs de service pour leur rappeler que les policiers ne peuvent s’opposer à être filmés.

Dans une circulaire datée de ( lire la suite ... )

Analyse de légalité d’images de violence : un réquisitoire sans accusateur

Ce document vient du journal « Le Monde ». Le réquisitoire sur les excès policiers est édifiant. Il y a plus de 220 plaintes lancées à l’encontre des forces de l’ordre. Pas encore une seule n’a abouti ; la lenteur du traitement crée une justice à deux vitesses ; comparution immédiate pour les citoyens, de longs mois contre l’institution policière.

Tous les échelons de la dénonciation sont à peu près actifs. Mais notre gouvernement a des impératifs plus importants que la justice pour ses citoyens.

Ce que disent les tournures du discours de Macron qui ne veux pas nommer les gilets jaunes …

Une très interessante vidéo qui analyse les points de langage et l’absence de certains mots dans le bilan du grand débat fait par Macron … la politique c’EST du langage appliqué sur le réel en niant les humains et leurs souffrances réelles qui débordent …

Le filtre judiciaire qui tombe sur 3800 gilets jaunes – analyse Bastamag + dossier

Pour quels faits et à quelles peines de prison, des centaines de gilets jaunes ont-ils été condamnés ?

Voir l’article original

PAR ALEXANDRE LÉCHENETSIMON GOUIN 3 AVRIL 2019

Depuis quatre mois, 2000 « gilets jaunes » ont été condamnés par la justice et 1800 sont en attente de leur jugement. Au-delà de ces chiffres qui recouvrent autant d’histoires singulières, nous avons analysé plus de 400 condamnations à des peines d’emprisonnement ferme ou avec sursis, sur tout le territoire, pour savoir quels étaient les faits reprochés, quelle était la rapidité des procédures – et les questions que cela peut poser en terme de droits de la défense –, et le niveau de dureté des peines prononcées. … ( lire la suite ... )

Savez-vous bien comment se fait la construction européenne en ce moment ?

Depuis combien de temps n’aviez-vous pas eu de compte rendu sur le travail souterrain et quotidien de construction de l’Europe qui nous gouverne … écoutez 30 minutes et rendez-vous compte du degré de perversion des alliances, de la construction permanente d’influence de l’allemagne dans sa gouvernance?

Contre la répression, les luttes tissent un front commun

15 mai 2019 / Marie Astier (Reporterre)

Contre la répression, les luttes tissent un front commun

Les moyens de la répression s’étendent et ses cibles se multiplient, observent des militants des mouvements sociaux et des quartiers populaires. Lors d’une journée de rencontre le 11 mai dernier, ils ont caractérisé les multiples formes de ces atteintes aux libertés et ils ont ouvert des pistes de résistance. Reporterre vous fait le compte-rendu des discussions.

Gilets jaunes, familles de personnes tuées par la police dans les quartiers populaires, profs, lycéens, militants antinucléaires, décrocheurs de portrait d’Emmanuel Macron dans les mairies, association d’aide aux migrants, journalistes, syndicalistes, etc. Une grande diversité d’intervenants se sont succédé à la tribune de la salle de la Bourse du travail de Paris, samedi 11 mai dernier.

Cette … ( lire la suite ... )

La CGT démarre son congrès en plein doute

13 MAI 2019 PAR DAN ISRAEL

Adhésions en baisse, perte de sa place de numéro 1 au profit de la CFDT et succès des gilets jaunes qui se passent de son appui… Alors que son 52e congrès s’est ouvert à Dijon, le syndicat fait le compte de ses pertes d’influence. Et s’interroge sur les pistes pour sortir du marasme.

Le bilan est partagé à tous les niveaux de l’organisation : partout où se porte le regard, les nuages s’accumulent. Nombre d’adhérents, résultats aux élections professionnelles, empreinte sur le mouvement social, unité d’action ou de pensée… Sur tous ces terrains, la CGT est en difficulté.

Alors que le syndicat a lancé ce lundi 13 mai son 52… ( lire la suite ... )

« “Gilets jaunes” : le fossé, déjà profond, entre les Français et leur police ne cesse de se creuser »

Article LE MONDE.fr

Samedi après samedi, le bilan des violences policières lors des manifestations s’est alourdi. L’Etat a certes la responsabilité du maintien de l’ordre, mais pas à n’importe quel prix, estime le directeur adjoint de la rédaction du « Monde », Franck Johannès.
Analyse. Robert Badinter avait eu ce commentaire désabusé : « La France n’est pas la patrie des droits de l’homme, elle est la patrie de la déclaration des droits de l’homme. » Ce n’est même plus tout à fait certain, et le texte de 1789, que Pierre Joxe, ministre de l’intérieur, avait fait afficher en 1986 dans tous les commissariats, prend la poussière. Peut-on encore soutenir que « tout homme étant … ( lire la suite ... )

La Démocratie selon les règles du Nouveau Monde.

Avant, chacun devait bénéficier d’un temps de propagande relativement équitable. Ça, c’était avant… Les institutions se sentant acculées, tout a été fait pour maintenir le statut-quo, perpétuer une même politique et éviter que les voix de l’opposition arrivent dans les oreilles des citoyens.

Pour rappel, la règle du temps de propagande médiatique alloué a été modifiée en janvier 2018 par le gouvernement actuel (Macron/Philippe) officiellement pour « moderniser le système et assurer une meilleur équité » en vue des européennes. Enfin, le CSA pratique un calcul savant pour fixer les minutes allouées selon les partis. En pratique, il sera simplement question d’augmenter le temps de propagande politique de LREM qui sort grand gagnant de sa … ( lire la suite ... )

Première étape du RIP contre la vente des aéroports de paris : passée

… mais le référendum reste peu probable

Publié le : 

Jeudi 09 Mai 2019 – 18:13

Mise à jour : 

Jeudi 09 Mai 2019 – 18:48

Le Conseil constitutionnel a validé pour la première fois l’étape initiale d’un « référendum d’initiative partagée ».© Richard BOUHET / AFPPARTAGER :

La rédaction de France-Soir

Le Conseil constitutionnel a donné son feu vert pour la première étape du « référendum d’initiative partagée » voulu par l’opposition qui conteste la privatisation du groupe ADP. Il s’agit d’une première.

D’un point de vue légal, la décision est une première: le Conseil constitutionnel a validé ce 9 mai la proposition de loi déposée par 248 députés et sénateurs de plusieurs camps … ( lire la suite ... )

Pouvoir d’achat, transfert de pouvoir du travail vers le capital : explications

Une vidéo qui va permettre de bien comprendre la mesure du pouvoir d’achat et de la raison pour laquelle la banque centrale américaine baissant ses taux d’intérêt pour des raisons politiques (ne pas laisser penser aux terroristes qu’ils avaient gagné quoi que ce soit après le 11 septembre) a déséquilibré le pouvoir de la finance sur le travail, et pourquoi l’immobilier et les matières premières ont toutes augmenté en réaction … rendant encore plus pauvres tous les pauvres du monde …