La CGT a bloqué l’accès à l’usine Blédina de Brive ce lundi 13 janvier

Réforme des retraites 

Publié le 13/01/2020 à 11h39

La CGT a bloqué l'accès à l'usine Blédina de Brive ce lundi 13 janvier 

Le blocage de l’usine Blédina de Brive, ce 13 janvier 2020. © Frédéric LHERPINIERE

Une cinquantaine de manifestants CGT ont bloqué l’accès à l’usine Blédina, à Brive (Corrèze) ce lundi 13 janvier. Ils continuent à réclamer le retrait pur et simple de la réforme des retraites. 

Dans le cadre du mouvement social contre la réforme des retraites, une cinquantaine de syndicalistes de l’Union locale de la CGT et quelques Gilets jaunes ont bloqué ce lundi 13 janvier, dès 4 heures du matin  l’accès à l’usine Blédina à Brive. ( lire la suite ... )

VIOLENCES POLICIÈRES – CASTANER TENTE UN PETIT RAPPEL À L’ORDRE

VIOLENCES POLICIÈRES – CASTANER TENTE UN PETIT RAPPEL À L’ORDRE EN RÉACTIVANT LE MYTHE DE LA BONNE POLICE RÉPUBLICAINE

Alors que même le journal Le Monde vient de pointer les violences policières dans un édito récent, il fallait bien communiquer un petit peu en essayant d’apporter un petit supplément d’âme à la police française pour continuer à occulter ce que de plus en plus de monde découvre jour après jour. Il y a un problème avec la police française, mieux, elle est un problème. Ce problème ne réside pas dans le fait qu’il y a de nombreux pervers dans ses rangs. Ce problème ne relève pas d’une exception. La police est un problème parce que le gouvernement lui a laissé toute latitude tellement il avait besoin d’elle pour tenir. Et petit à petit la police s’autonomise et assume de plus en plus clairement son devenir fasciste. ( lire la suite ... )

Appel à tous les Gilets jaunes pour un Acte national à Paris LE 18 JANVIER 2020 !

Appel de l’Assemblée des Gilets jaunes de Belleville (11 janvier 2020)

Avec les grévistes, dégageons Macron, ses réformes et amis !

On l’a vu depuis le 5 décembre, la lutte contre Macron et son monde a pris un nouveau souffle. Nous nous y attendions. Eux ne parlent que de notre essoufflement, n’attendent que ça, le préfabriquent. Nous, nous ne cessons de retrouver un souffle.

Nous, Gilets jaunes, le savions avant même que la presse ne daigne l’envisager : nos assemblées et notre envie d’être ensemble témoignent, depuis le 17 novembre 2018, d’une volonté de changement radical. Nous le savions même avant le début de la grève appelée par la base syndicale (bien plus que par leurs « directions ») : la grande fête d’anniversaire du mouvement a ouvert le bal et a mené aux journées des 5 et 17 décembre et du 9 et du 11 janvier, à la plus vaste grève de ces dernières années. Nous le savions parce que nous combattons depuis plus d’un an un gouvernement injuste, mortifère et corrompu.
( lire la suite ... )

Actions CGT Gilets Jaunes Brive 9 au 13 janvier

Un départ symbolique depuis une grande surface menacée de fermeture à Brive (Corrèze) pour la manifestation contre la réforme des retraites

ARTICLE LA MONTAGNE du 11/01/2020 à 13h56

Un départ symbolique depuis une grande surface menacée de fermeture à Brive (Corrèze) pour la manifestation contre la réforme des retraites

Environ 200 personnes ont manifesté en zone ouest de Brive contre la réforme des retraites ce samedi 11 janvier. © Frédéric LHERPINIERE

Samedi 11 janvier 2020, environ 200 manifestants se sont rassemblés devant l’enseigne Mr Bricolage, en zone ouest de Brive, en réaction à l’annonce de la fermeture du magasin. Le cortège a défilé tout au long de la matinée jusqu’au rond-point de Carrefour, contre la réforme des retraites.

Pour cette nouvelle manifestation contre la réforme des retraites, le lieu semblait évident. Mr Bricolage, en zone ouest de Brive. Environ 200 personnes, se sont rejoints, samedi 11 janvier 2020, devant cette grande surface qui doit fermer ses portes dans le courant de l’année 2020. ( lire la suite ... )

Anarchie : point d’histoire

Soudain, le silence se fit, et je pris la parole :

« Vous tous, hommes et femmes, ne voyez-vous pas que l’État est votre pire ennemi ? C’est une machine qui vous broie pour préserver la classe dominante, vos maîtres. Comme des enfants naïfs, vous vous fiez à vos dirigeants politiques. Ils abusent de votre confiance pour vous vendre aussitôt au premier venu. Mais même en dehors de ces trahisons directes, vos responsables politiques font cause commune avec vos ennemis pour vous tenir en laisse, pour vous empêcher toute action directe. L’État est le pilier du capitalisme, et il est ridicule de compter sur lui pour un quelconque secours.(…)
Non seulement vos voisins vous ont dépouillés de votre pain, mais ils sucent aussi votre sang. Et ils continueront à vous voler, vous, vos enfants et les enfants de vos enfants tant que vous ne vous réveillerez pas, tant que vous n’aurez pas le courage de revendiquer vos droits. Alors, allez manifester devant les palais des riches, exigez du travail. S’ils ne vous en donnent pas, exigez du pain. S’ils vous refusent les deux, prenez le pain. C’est votre droit le plus sacré ! » ( lire la suite ... )

Municipales : comment ils vont MASQUER leur défaite !!!

LE FIGARO

 Pour l annonce des résultats seul les mairies de plus de 9000 habitants seront comptabilisées par le ministère de l’intérieur. Donc ça exclu de fait une grande partie des communes rurales. Sachant que les grandes communes urbaines sont plus favorables à la majorité, cette façon de comptabiliser sera de fait favorable à lrem et minimisera les résultats des autres partis. Quant aux nombres de mairies remportées. ‼️‼️ La source : Manipulation de com pour pas dire que lrem prend une déculottée aux élections. En campagne les gens sont majoritairement pour d autres partis que lrem donc en ne comptabilisons pas le résultat de ces votes au niveau annonce ça minimise une défaite annoncée de lrem ‼️. Je rajoute l explication de Jean Claude Bourret ( lire la suite ... )

Des syndicats belges soutiendront financièrement les grèves en France

La CNE, la centrale CSC des employés, tout comme la FGTB, ont décidé d’aller au-delà des motions de soutien aux syndicats français qui mènent depuis plus d’un mois une grève contre les projets de réforme des retraites du président Macron. Les deux syndicats mettront la main à la poche et participeront au financement des caisses de grève des syndicats français.Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.OK

Une solidarité pour un combat qui dépasse les frontières de la France

Ce geste n’est pas une première. Les syndicats belges ont par exemple dans le passé déjà soutenu les mineurs en grève en Grande Bretagne sous l’ère Thatcher. Pour Felipe Van Keirsbilck, secrétaire général de la CNE, ce soutien est essentiel et s’inscrit dans une tradition internationaliste du syndicalisme : « Les syndicats français ont un mode d’organisation différent du nôtre. Il y a, dans certains secteurs, des travailleurs en grève depuis le 5 décembre et qui perdent un mois de salaires entièrement. Les syndicats français ne sont pas en mesure de compenser aussi bien qu’on le fait en Belgique les pertes liées à la grève. Et on sait que les syndicats français ont besoin de tenir. Donc là, on est dans le meilleur de la tradition internationaliste du syndicalisme. Le combat des travailleurs français est une affaire européenne. Une victoire en France serait essentielle pour tous les travailleurs en Europe. » ( lire la suite ... )

Caisse de soutien aux grévistes

POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE
https://www.lepotcommun.fr/pot/solidarite-financiere

Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette « réforme » a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions !

Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se battent pour l’intérêt de tous les salariés. ( lire la suite ... )

Désyntox des AFFIRMATIONS RETRAITES du gouvernement

CE QUE DIT LE GOUVERNEMENT CE QUE CA VEUT DIRE EN REALITÉ
Le système par points est plus équitable : chacun cumule ses propres points
en fonction de sa carrière...
… Le système par points pénalise toutes les carrières, notamment les plus hachées : chômage, intérim, maladie, etc. Moins on gagne durant sa carrière, moins on cumule des points! Les salariés pauvres deviendraient des retraités miséreux !.
Les points se cumulent sur
toute la carrière…
et non plus sur les 25 meilleures années (privé) ou les 6 derniers mois ( public). Donc, une baisse générale des pensions (-30 % en moyenne)
L’âge d’équilibre est fixé à 64 ans… …avec un malus de 5 % par an pour ceux qui partiront dès 62 ans : on va être contraint de travailler plus longtemps où à partir avec une retraite amputée ( la moitié de ceux qui partent à la retraite ne sont plus en emploi). L’espérance moyenne de vie en bonne santé tourne autour de 64 ans.
Il n’y aura pas de retraite en
dessous de 1000 euros…
…soit 30 euros de plus que le minimum actuel (et encore si vous avez une carrière complète =43 annuités) : quel cadeau !.Sinon
ce minimum sera proratisé. Ce minimum de 85 % du SMIC net faisait l’objet de l’article 4 de la loi Fillon de 2003 et devait être effectif à partir de 2008. Il n’a jamais été appliqué.
Les femmes sont les grandes
gagnantes de la réforme…La p
maternité serait compensée à ..
100%dès le premier jour
d’arrêt sur la base du revenu
de l’année précédente…
Il y aurait des droits familiaux
dès le 1
er enfant(majoration de

5%par enfant au père ou à la
mère)…
Dans le système actuel, la période d’interruption familiale pour la maternité est déjà prise en compte entièrement.
Sur les droits familiaux, on attribue actuellement des majorations de durée d’assurance de 2 ans à la mère ( dont un attribuable au père) dans le régime privé et de 6 mois dans la FP et une majoration de 10 % au père ou à la mère à partir de 3 enfants. Donc, un système par points plus
défavorable.
La solidarité entre les générations est maintenue... …On aura pas la même retraite selon notre année de naissance:1975, 1985,2004:La retraite est un droit, pas une tombola !.
Les jeunes nés à partir de 2004 seront les plus
maltraités !. Où comment appauvrir des générations entières quand elles arriveront à l’âge de la retraite.
Nous maintenons la retraite par répartition. Il n’est pas
question de capitalisation…
La baisse générale des pensions va pousser ceux qui le peuvent à recourir à des produits d’épargne privée( Fonds de pension). Cela va encore accentuer les inégalités et remettre en cause la solidarité .

Ce qui précède correspond à l’analyse conjointe de l’intersyndicale CGT- FO-CFTC-FSU-SOLIDAIRES soutenue par les Gilets Jaunes.

Ajoutons que le géant américain de la Finance, le gigantesque gestionnaire d’actifs BLACK ROCK ( 7000 milliards de Placements) lorgne sur l’épargne hexagonale et attend que la loi PACTE et la réforme DELEVOYE lui ouvrent les portes de ce marché. Cette opération serait facilitée par l’accession d’Emmanuel MACRON à l’Elysée qui cultive ses relations avec le PDG de ce fonds, Larry FINK. N’oublions pas l’attribution scandaleuse de la légion d’honneur au PDG France de BLACK ROCH et la gestion calamiteuse du cas DELEVOYE par ceux qui se veulent «  les premiers de cordée ». ( lire la suite ... )

Insee : le comité de mobilisation produit une « analyse retraites » qui démolit le projet gouvernemental

VU SUR LE SITE DU NPA

Nous relayons un article paru sur le site du NPA où un correspondant de l’INSEE revient sur la production d’un document qui démonte le discours gouvernemental sur les retraites.

mardi 31 décembre 2019

Crédit photos : Photo Loic Venance. AFP

Article paru le 24 décembre sur le site du NPA.

Le 9 décembre, nous avons organisé une AG à la direction générale de l’Insee (Paris) où un peu plus de 1 000 agentEs travaillent, en invitant des grévistes de la RATP Montrouge, de la SNCF Châtillon et des enseignantEs. Un camarade de la RATP nous a alors suggéré de produire des documents pour combattre les fake news du gouvernement. ( lire la suite ... )

Nouveaux soutiens BIGARD / MILLER / cinéastes

Pour financer les caisses de grèves, des réalisateurs mettent leurs films à disposition

Tout le monde met la main à la pâte. Alors que certains ont choisi de soutenir le mouvement social contre la réforme des retraites en s’y rendant ou en créant des cagnottes, des cinéastes ont décidé de mettre à disposition certains de leurs films.

Les Mutins de Pangée a proposé, à qui le veut, de pouvoir utiliser une partie de sa programmation. Des documentaires abordant d’ailleurs souvent la question des luttes sociales comme #LaSociale#LesJoursHeureux ou #JveuxDuSoleil, réalisé par François Ruffin et Gilles Perret. ( lire la suite ... )