Allocution de Macron : tout ça pour ça ? par les Pinçon-Charlot

Par Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, sociologues, anciens directeurs de recherche au CNRS — 26 avril 2019 à 18:09

A l'Elysée, jeudi.
A l’Elysée, jeudi. Photo Ludovic Marin. AFP 

Le couple de sociologues réagit aux annonces faites par le chef de l’Etat jeudi soir. Spoiler : ils n’ont pas apprécié.

  •   Allocution de Macron : tout ça pour ça ? par les Pinçon-Charlot

Tribune. Lors de sa conférence de presse à l’Elysée le 25 avril, Emmanuel Macron a dit avoir «beaucoup appris» du grand débat national. Et de déclarer : «Est-ce que pour autant, il faudrait tout arrêter, tout ce que qui a été fait depuis deux ans ? Je crois tout le contraire. Il faut continuer les transformations. Les orientations ( lire la suite ... )

La « non-sous-indexation » des retraites : salade Macron

Indexation des retraites: comment Macron travestit la réalité à son avantage

LE SCAN ÉCO – En promettant que les petites pensions seront réindexées sur l’inflation au 1er janvier et que toutes le seront à partir de 2021, le chef de l’Etat ne dit pas toute la vérité aux Français et fait surtout preuve de communication. Mais attention au retour de boomerang qui pourrait être violent.

La politique, on le sait, c’est de la communication et Emmanuel Macron ne manque pas de talent en la matière. Un peu trop même pourrait-on dire sur le sujet des retraites après sa prestation télévisée de jeudi soir en sortie du grand débat … ( lire la suite ... )

Intervention de Macron: 80% des Français pensent que le mouvement des Gilets jaunes va se poursuivre

26 avr. 2019, 14:26

Intervention de Macron: 80% des Français pensent que le mouvement des Gilets jaunes va se poursuivre

© ludovic MARIN Source: AFPEmmanuel Macron à l’Elysée, le 25 avril (image d’illustration).

Selon une enquête Harris Interactive/agence Epoka, les deux tiers des personnes interrogées n’ont pas trouvé Emmanuel Macron convaincant lors de sa conférence de presse, jugeant qu’il n’a pas répondu à leurs attentes.

Pas de référendum d’initiative citoyenne en toutes matières, pas de reconnaissance du vote blanc, une introduction très limitée de la proportionnelle : censé répondre à la crise démocratique que traverse le pays et qui s’exprime à travers les Gilets jaunes, Emmanuel Macron n’a pas convaincu lors de sa conférence de presse le 25 avril.Lire aussi

Dans les rues de Nantes, le 29 décembre 2018, un manifestant brandit un panneau en faveur du RIC (image d'illustration).

Emmanuel Macron rejette le RIC mais veut faciliter le référendum d’initiative … ( lire la suite ... )

RIPOSTE GÉNÉRALE ! Manifestation à PARIS samedi 27 avril 2019 de Montparnasse à Place d’Italie

SIGNATAIRES DE L’APPEL :

Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT, Fédération des Commerces et Services CGT, UD CGT 94, UD CGT 04, UD CGT 59, UD CGT 41, UD CGT 66, UD CGT 95, UD CGT 18, UD CGT 13, ANC, Gilets Roses, La France Insoumise, PRCF, Association Renaissance universelle, Association LESA, Association sociocratie populaire française, Bruno DRWESKI CGT FERC SUP, Michel ETIEVENT historien écrivain, Loic Caudron (Gilet Jaune « Wesson Leboeuf), Rassemblement Communiste, Sud Education 91, Bulletin Militant, MARSEILLE EN COLÈRE.

Avec le soutien, sur la base de leur propre appel, du PCF, du NPA, de la Fédération CGT des Services publics, de la Fédération des Organismes sociaux CGT, UD CGT 82, d’Aude LANCELIN, de Priscillia … ( lire la suite ... )

Face à la presse, Macron promet qu’il ne changera rien (article mediapart)

26 AVRIL 2019 PAR ROMARIC GODIN ET ELLEN SALVI

Lors de sa première conférence de presse à l’Élysée ce jeudi 25 avril, Emmanuel Macron a assuré que les cinq mois de crise sociale l’avaient « changé ». Mais dans le fond, il a confirmé l’essentiel de sa politique passée, refusant toute avancée institutionnelle majeure et annonçant des baisses d’impôts dans le seul but de poursuivre tranquillement sa « transformation » du pays. 

Emmanuel Macron est assis derrière un bureau, posé sur une estrade. Devant lui, des centaines de journalistes et le gouvernement au grand complet. Chaque ministre a son petit carnet de notes sur les genoux et un stylo à la main. Il ne s’agit pas de rater une … ( lire la suite ... )

Ce que pensent les gilets jaunes du discours de Macron

Emmanuel MACRON sort du GRAND DÉBAT par la PETITE PORTE

capture d’écran

Le président s’exprime enfin sur la crise des gilets jaunes, pour proposer des mesures ne déviant guère de son programme initial, confirmant des attaques sur les retraites, les allocations chômage ou le temps de travail.

Pouvoir d’achat, retraites, démocratie, décentralisation, environnement, le chef de l’État était attendu sur de multiples dossiers. Le diagnostic, il l’a posé à travers des « portraits chinois ». Le chef de l’État fait mine de découvrir les retraites modestes, les familles monoparentales… Mais pas question de changer de cap, les « fondamentaux » des deux premières années du quinquennat doivent être « poursuivis et amplifiés », a-t-il … ( lire la suite ... )

Les Jours Jaunes : actions du 1er au 8 mai

Nous venons de créer l’événement facebook « Les jours Jaunes ». C’est à la fois une idée qui était dans l’air, et un des éléments de l’ appels de l’assemblée des assemblées à saint-nazaire.

En quelques mots : du 1er au 8 mai, tous en jaune, on reprend massivement les ronds-points et les actions !!! Voici la page FB de l’événement : https://www.facebook.com/events/834804693536319/

Cette campagne contient une proposition de reprise du tract par chaque groupe local. En pièces jointes, les version « montagne limousine » et « vierge » du tract, avec une « une » unique. On attend aussi prochainement la version locale des GJ Unis 87 (Limoges).

Le dernier jour de notre campagne locale est évidemment le rassemblement … ( lire la suite ... )

Les lieux de vie des gilets jaunes sont incendiés comme notre dame …

Voir l’article original dans libération

Cabanes et ronds-points, un patrimoine populaire en feu

Par Luc Gwiazdzinski, géographe et Olivier Frérot, ingénieur et essayiste — 23 avril 2019 à 18:26

Sur le rond-point de la Lune, à Brionne (Eure), le 11 février.
Sur le rond-point de la Lune, à Brionne (Eure), le 11 février. Photo Albert Facelly 

Les destructions nocturnes des QG de gilets jaunes marquent la disparition de ces lieux de vie et de débat à l’heure où chacun tente pourtant d’imaginer de nouvelles formes d’éducation populaire et de démocratie.

  •   Cabanes et ronds-points, un patrimoine populaire en feu

Tribune. L’incendie de Notre-Dame a ému la France et le monde. Mais ces jours-ci, d’autres symboles de notre pays, certes plus modestes d’apparence, disparaissent. Des «quatre coins de France» nous parviennent les nouvelles de QG de gilets jaunes incendiés ou démolis à la demande des autorités, … ( lire la suite ... )

Les tripes viciées de la Rossinante de Macron

Bribri a été une mauvaise prof de théâtre pour le lycéen Emmanuel. Il fixe la caméra, il lit le prompteur, il est froid, il est vide, il est sans émotion. Il joue faux, il est faux.

Les professeurs imbus de l’ENA ne lui ont pas appris que l’intelligence n’est pas que la capacité à raisonner vite et à mouliner des mots. C’est l’intelligence collective du peuple qui fait la grandeur d’une nation et qui dessine son destin.« Ce sont les masses qui font l’Histoire » (Karl Marx).

La France est un immense hall de gare qui n’existerait même pas sans ceux qui « ne sont rien » et où ceux « qui ont réussi » ne mettraint pas les pieds … ( lire la suite ... )

Témoignage d’un gilet jaune de Périgueux à propos de l’acte 22

L’équipe des Gilets Jaunes de Trélissac

Mais je voulais parler de la polémique des propos anti flics que nos médias et les caliméros de la police font cette semaine…

Je fais manifestations sur manifestations Bordeaux Paris une fois par mois, Toulouse j’essaye de suivre les appels nationaux, avec mon arme (mon appareil photo….).

Samedi,  avec des camarades Périgourdins, nous sommes arrivés place du Bataillon du Pacific à Bercy  ( manifestation déclarée et cortége autorisé jusqu’à place de la république à 18h00 , aprés c’était un rassemblement statique autorisé jusqu’à 22h00 ).Déjà  vers 11h00 du matin  des journalistes se sont fait interpeller gare du nord ….

Le cortège s’est mis en marche. Avec un ami nous … ( lire la suite ... )