Démocratie liquide … c’est quoi ?

La démocratie liquide prend les avantages de la démocratie représentative et de la démocratie directe … mais elle n’aborde pas la question de l’initiative politique à laquelle le RIC répond.

Voici une initiative gilets jaunes :
https://assemblee-liquide.fr/

En savoir plus : la démocratie liquide sur Framablog, sur France Culture, sur le Dictionnaire de la Participation et sur Wikipédia.

Deux poèmes de soutien aux Gilets jaunes (à relayer sans modération)

Les petites gens

Les petites gens 
Sont des grandes personnes 
Pour qui nul argent 
Dans les poches  ne résonne
Dans les poches  ne résonne

Les petites gens
Toute leur vie moissonne
Sans voir leurs dirigeants  
Qui sans cesse les rançonne
Qui sans cesse les rançonne

Les petites gens
Quand la retraite sonne
Vivent comme des indigents
Quand survient leur automne
Quand survient leur automne

Les petites gens
Un jour refuse l’aumône 
Jetée par le Régent
Et mettent leurs gilets jaunes
Et mettent leurs gilets jaunes ( lire la suite ... )

Un livre pour décrire le tissu de compromissions croisées dont est fait le pouvoir en France … l’avocat Juan Branco (29 ans)

Un incroyable itinéraire de découverte de l’élite de notre pays. Vous pensiez qu’il n’y avait que des historiens d’âge mur pouvant nous dévoiler la réalité des réseaux et des logiques des pouvoirs politiques en France … et bien Juan Branco a 29 ans … multi-diplomé … auteur de plusieurs livres de révélations politique au fil d’un engagement intellectuel extraordinaire.

Une suite incroyable de révélations sur l’état, les fonctionnements du pouvoir, et surtout le président MACRON ( lire la suite ... )

Encore un point sur la vente d’aéroport de paris et autres copinages flagrants

Et la question de la réindexation des retraites

… comment la république en marche essaye de se réapproprier le sauvetage des retraites fait par les groupes d’opposition et le conseil constitutionnel …

Reconstruction des valeurs …

Lucien Cerise est docteur en philosophie, écrivain et conférencierVenu sur le tard à la politique, il comprend à l’occasion du référendum de 2005 que la question de la souveraineté nationale est essentielle. Poussant sa réflexion plus loin, il s’intéresse aux notions de frontière et de limite, aussi bien dans le champ politique que dans les domaines psychologique, éthique et comportemental.

Comte rendu 11ème assemblée GJ de la Montagne

11ème rassemblement des gilets jaunes de la montagne limousine

Peyrelevade, jeudi 21 mars

On se retrouve à 18h sur la place de la Fontaine. On monte notre petit barnum, on installe
tables, matériel, et documents. Les gens arrivent peu à peu, on est bientôt une dizaine, puis une
vingtaine, rejoints par une dizaine de GJ de « la 23 » (Ussel), qui se sont arrêtés sur la route à
Meymac pour la réunion de défense de la ligne Limoges-Ussel organisée par les élus (peu d’intérêt).
On discute tranquillement en petits groupes en buvant un verre sous le barnum, on échange
sur les dernières actualités du mouvement. Le correspondant local de la Montagne (Jean-Lou) prend
une photo de ceux qui le veulent bien, et dit qu’il proposera un petit article au journal [note : pas vu
passer d’article]
Vers 19h30, avec un peu de retard on décide comme prévu de rentrer dans le bar de la
Fontaine pour l’assemblée. Il y a encore quelques clients, on se retrouve à une petite quarantaine à
l’intérieur.
L’assemblée est lancée avec la proposition suivante : pas d’ordre du jour avec des points
prédéfinis, afin que tous ceux qui le veulent puissent intervenir librement. La seule proposition est
qu’on parle des dernières actualités du mouvement (en particulier : l’acte XVIII à Paris le samedi
précédent) et des perspectives, de comment on voit la suite.
On annonce qu’on partira ensuite manger vers 20h30, avant de faire une réunion de travail
en commissions.
Notes brutes prises lors de l’assemblée ( lire la suite ... )

Toulouse: Les citoyens vont pouvoir voter pour dire s’ils sont favorables au RIC… ou pas

Article original

DÉMOCRATIE Les organisateurs veulent donner la possibilité à tous les citoyens de s’exprimer sur cette proposition portée par les «gilets jaunes»

  • Depuis le début du mouvement, les « gilets jaunes » plaident pour la mise en place du référendum d’initiative citoyenne (RIC).
  • Les 24 et 31 mars prochains, les Toulousains pourront voter pour dire s’ils sont favorables ou non au RIC en toutes matières.
  • Des débats sont organisés en amont de ce vote pour que chacun puisse se faire une idée sur le sujet.

C’est devenu un leitmotiv, une des premières revendications des « gilets jaunes » depuis le 17 novembre dernier. Pendant des décennies, la proposition d’instaurer un référendum d’initiative citoyenne (RIC) a été le combat des chantres de cet outil de démocratie directe.

Comme Yvan Bachaud, un des membres de l’association «Article 3», qui militait en sa faveur bien avant le début du mouvement. En janvier dernier, il a participé à l’organisation du premier vote sur le RIC, à Saint-Clair du Rhône, en Isère. ( lire la suite ... )

Lorsque les esclaves se révoltent il faut frapper très fort pour faire exemple …

Dé-lepenisation de notre société selon le philosophe Vincent Cespedes (5/03/2019), empêchant, entre autres, la division visée par le gouvernement ; qui est dans un délire d’impunité !

– « Lorsque les esclaves se révoltent il faut frapper très fort pour faire l’exemple ».
– C’est une mutinerie qui est contagieuse par essence. Quand l’un dit « Je n’ai plus peur » beaucoup de gens dépassent leurs peurs et disent à leur tour « Même pas peur » 😄
( lire la suite ... )

Réflexions à propos des médias

1

Pour forbans et vautours, Il y a mille façons d’asservir.

Parmi elles, s’accaparer le droit de battre monnaie, celui de financer les candidats à la représentation, faire de la possession de l’outil de production l’équivalent du servage, 
entre autres.

Il en est une, particulièrement perverse, qui consiste à se porter propriétaire de l’outil de focalisation de l’attention :

Les neuf ou dix milliardaires qui détiennent les grands médias ont le pouvoir de choisir les chapitres sur lesquels se portera l’attention générale, d’en favoriser certains, à leur grès, d’en oblitérer d’autres, selon leur bon plaisir. ( lire la suite ... )

Non, les gilets jaunes n’ont pas ruiné la France, et c’est l’Insee qui le dit

Par Louis NadauPublié le 20/03/2019 à 17:30

Dans sa dernière « note de conjoncture », publiée mardi 19 mars, l’Insee contredit le gouvernement en relativisant l’influence négative des gilets jaunes sur l’économie française.

A en croire le gouvernement, les gilets jaunes seraient à l’économie française ce qu’une nuée de sauterelles est à un champ de blé : un fléau. Fin février, Bruno Le Maire relevait à 0,2 point de croissance, soit 4 milliards d’euros, le coût anticipé de la colère couleur colza rien que pour le dernier trimestre de 2018, lorsque la mobilisation était à son paroxysme. Ce mardi 19 mars, au Sénat, le ministre de l’Economie tançait encore : « Tous ceux qui veulent faire la révolution par la violence en s’armant de grands slogans devraient constater qu’ils font le malheur de dizaines de milliers de personnes qui cherchent simplement à travailler et à vivre dignement de leur travail« . ( lire la suite ... )