Annonces du 1er ministre sur les retraites = RIEN NEIN NADA

Facebooktwittermail

Article MEDIAPART

« Il n’y a rien de changé par rapport à ce que vous avez déjà entendu, si ce n’est un programme de réunions en janvier », a déploré Philippe Martinez, qui continue de réclamer le retrait pur et simple du projet. « On a très peu évolué. Nous sommes quasiment au point où nous étions au mois de juillet quand le haut-commissaire a remis son rapport », a confirmé, quelques minutes plus tard, le secrétaire général de Force ouvrière (FO), Yves Veyrier, regrettant le « piège » tendu par l’exécutif sur la question du financement du système de retraite.

Si Édouard Philippe est sorti satisfait de sa réunion avec les partenaires sociaux, c’est d’abord parce qu’il a réussi à enfoncer un coin dans l’unité syndicale, sans rien céder sur le fond de la réforme. Un tour de passe-passe qui en dit long sur le peu d’intérêt que l’exécutif accorde au dialogue social en général, et au responsable de la CFDT en particulier.

L’objectif des dernières discussions avec les organisations syndicales et patronales n’était pas de trouver un compromis sur la réforme, mais bien de calmer les esprits dans l’espoir d’obtenir une « trêve » pour Noël.

LIRE AUSSI

Derrière la com’, rien n’a changé. Et rien ne changera. Pour la simple et bonne raison que le chef de l’État et celui du gouvernement se moquent des colères sociales : ils en jouent« Édouard Philippe embrouille. La stratégie du pourrissement en œuvre », a tweeté le chef de file de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon« Le gouvernement joue le pourrissement », a également commenté Ségolène Royal.

Si Emmanuel Macron tient tant à ces politiques, c’est parce qu’elles sont plébiscitées par l’électorat de droite, qui est désormais le sien. Et qui lui permettra, espère-t-il, d’être réélu en 2022.

335 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.