Anarchie : point d’histoire

Facebooktwittermail

Soudain, le silence se fit, et je pris la parole :

« Vous tous, hommes et femmes, ne voyez-vous pas que l’État est votre pire ennemi ? C’est une machine qui vous broie pour préserver la classe dominante, vos maîtres. Comme des enfants naïfs, vous vous fiez à vos dirigeants politiques. Ils abusent de votre confiance pour vous vendre aussitôt au premier venu. Mais même en dehors de ces trahisons directes, vos responsables politiques font cause commune avec vos ennemis pour vous tenir en laisse, pour vous empêcher toute action directe. L’État est le pilier du capitalisme, et il est ridicule de compter sur lui pour un quelconque secours.(…)
Non seulement vos voisins vous ont dépouillés de votre pain, mais ils sucent aussi votre sang. Et ils continueront à vous voler, vous, vos enfants et les enfants de vos enfants tant que vous ne vous réveillerez pas, tant que vous n’aurez pas le courage de revendiquer vos droits. Alors, allez manifester devant les palais des riches, exigez du travail. S’ils ne vous en donnent pas, exigez du pain. S’ils vous refusent les deux, prenez le pain. C’est votre droit le plus sacré ! »

Un tonnerre assourdissant d’applaudissements déchaînés rompit le silence tel l’orage qui éclate. Un océan de mains se tendirent avidement vers moi, pareilles à des ailes d’oiseaux blancs.

Emma GOLDMAN,
Vivre ma vie: une anarchiste au temps des révolutions, 1932
Emma Goldman est la première révolutionnaire étrangère critique du régime bolchevique. Elle l’a exprimé dans Ma désillusion en Russie (1925), puis dans de nombreux articles et longuement dans cette autobiographie. Ses positions sur la violence anarchiste, sa défense de la contraception et de l’amour libre, sa condamnation de la guerre et du patriotisme en font l’ennemie des autorités. De la montée du fascisme à la lutte contre le nazisme, Goldman fut de tous les fronts.
https://www.franceculture.fr/…/emma-goldman-1986-1940-vivre…

Une réflexion sur « Anarchie : point d’histoire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.