A propos de paté et de foie gras …

Facebooktwittermail

« Une maladie fréquente touche les animaux en gavage : la candidose. Cette pathologie profite d’une moindre lésion pour s’installer et proliférer. De plus, dès qu’elle est enclenchée, elle arrive très rapidement à affecter tous les oiseaux par le biais de l’embuc qui passe d’oiseau en oiseau pendant le gavage. Alors pour contrer la candidose au mieux, du premier au dernier repas le gaveur rajoute aux pâtées ni plus ni moins du sulfate de cuivre qui fait parti des métaux lourds et toxiques. Cela est sans parler des antibiotiques nécessaires pour des oiseaux que les gaveurs reçoivent très souvent malades et qu’ils doivent soigner en cours de gavage. Toutes les molécules de ces produits se retrouvent dans tout ce qui constitue l’animal.
Les 4 à 5 derniers jours de gavage sont les plus à craindre. C’est dans cette période que l’hécatombe commence sérieusement et s’amplifie d’heure en heure. Pendant les fortes chaleurs, ce sont des milliers d’oiseaux morts jetés à la poubelle, qui avant cela, ont eu tout le temps de vivre leur lente agonie due à l’excès de chaleur et le manque d’air, en plus de la graisse et des blocages digestifs qui doucement étreignaient peu à peu et inexorablement leurs organes vitaux jusqu’au trépas.
Une pathologie se déclare en raison de l’excès d’alimentation : la stéatose hépatique nutritionnelle. Elle se caractérise par la présence d’acides gras stockés dans les cellules du foie. Ce stockage résulte d’une saturation des capacités d’exportation des acides gras.
Suite au choc du gavage, l’animal est immédiatement pris de diarrhées et de halètements. En outre, les dimensions de son foie hypertrophié qui atteindra presque 10 fois son volume normal en fin de gavage, rendent sa respiration difficile, et ses déplacements pénibles. Les sacs pulmonaires sont compressés, le centre de gravité de l’animal est déplacé. »
-Cargocollective

La chasse au sanglier : histoire d’une escroquerie

Voir l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.