Des entretiens de qualité pour aider à réfléchir à l’avenir du mouvement

Dans MEDIA TV, un entretien passionnant avec Vincent CESPEDES, philosophe et avocat des GJ, qui aborde les points suivants (voir le lien « l’avenir du mouvement »)

  • comment transformer le fourre-tout des revendications, normal dans un début d’action véritablement démocratique et insurrectionnelle, en quelques idées force germées dans ces semaines d’éducation populaire permanente.
  • commun dénominateur : remise en cause radicale du capitalisme (pas seulement de Macron, qui n’en est qu’un émissaire et serait vite remplacé si éliminé), appelant forcément une perspective internationale
  • proposer une critique profonde des institutions d’une démocratie aujourd’hui qui ne peuvent pas s’opposer au bulldozer du système et sont tiennent plus de la vitrine publicitaire et de la marchandisation
  • en même temps mettre maintenant et sans attendre d’être au pouvoir une expérience démocratique en pratique, qui pourrait devenir un exemple pour le monde, c’est cela qui donnera la légitimité (il donne divers exemples de stratégies efficaces)
  • en même temps produire un vrai discours contre les attaques portées contre les GJ (‘antisémitisme’, ‘racisme’, ‘souverainisme’ etc.) dont beaucoup un appel pur et simple à la haine et méritent à ce titre une condamnation exemplaire
  • ( lire la suite ... )

    L’avenir du mouvement

    A mon sens un des meilleurs entretiens de ces derniers mois : dépasser le niveau des revendications de base sans les nier, prendre le recul nécessaire pour organiser-expérimenter une véritable démocratie en interne et à proposer au monde, faire “un bras d’honneur” au capitalisme : une argumentation lucide, intelligente et constructive, à écouter et diffuser sans modération !

    Exceptionnelle vidéo de vision politique et humaine sur les GJ

  • Hanouna, Bolloré, Macron et son commerce de compromission permanente
  • Le mépris autour de Maxime Nicolle
  • Pourquoi le polytechnicien a de la loyauté politique
  • La censure politique, les européennes, le grand débat …
  • 9000 gardes à vue
  • Députés qui démissionneraient ? les partis qui devraient se retirer des européennes …
  • Pourquoi il faut s’engager maintenant
  • Le partage du savoir est important
  • Le retour de l’humanité dans toutes ses dimensions et son influence possible sur nos comportements
  • ( lire la suite ... )

    Manif des ‘gilets jaunes’ : « Moi, dircab du Préfet, de leur point de vue, j’ai basculé dans le camp de l’ennemi »

    04/02/2020

    Laurent est passé dans « l’autre camp ». Il était directeur de cabinet du Préfet en charge du maintien de l’ordre. Il dit aujourd’hui manifester avec les ‘gilets jaunes’ au « nom des mêmes valeurs qui lui ont fait servir l’Etat ». Laurent et Philippe racontent leurs choix et leur changement de camp.

    Sur ces images, très largement diffusées sur les réseaux sociaux, un policier semble ouvrir le feu à bout portant sur des manifestants protestant contre la réforme des retraites, le 9 janvier à Paris.
    Sur ces images, très largement diffusées sur les réseaux sociaux, un policier semble ouvrir le feu à bout portant sur des manifestants protestant contre la réforme des retraites, le 9 janvier à Paris.• Crédits : Capture d’écran Twitter

    Le samedi 18 novembre 2019, en plein mouvement des « gilets jaunes », à la suite d’une journée particulièrement mouvementée, ponctuée d’affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre. Didier Lallement, préfet de police de Paris, se trouve place d’Italie pour constater les dégâts et répondre aux multiples interviews des chaînes en continu. Il est interpellé par une manifestante-« gilet jaune » et lui adresse en retour une de ces petites phrases qui restera dans les annales du mouvement : « Et bien, nous ne sommes pas dans le même camp, Madame !’ lui dit-il avec un certain dédain qui en dit long. » ( lire la suite ... )

    Opérations tractage dans les centres commerciaux de Tulle (Corrèze) par la CGT et les Gilets jaunes

    Publié le 06/12/2019 à 12h20

    Opérations tractage dans les centres commerciaux de Tulle (Corrèze) par la CGT et les Gilets jaunes

    Action tractage de la CGT et des Gilets jaunes au leclerc de Tulle © Agence TULLE

    Au lendemain des manifestations massives, syndicats et Gilets jaunes sont à nouveau mobilisés ce vendredi. À Tulle, ils distribuaient des tracts à l’entrée du supermarché Leclerc en début de matinée. 

    Après le succès de la rue la veille, les syndicalistes veulent transformer l’essai. « C’est un bras de fer qui s’annonce et il faut qu’une majorité de salariés se mettent en grève », encourage Sylvain Roch, secrétaire départemental de la CGT. ( lire la suite ... )

    Le municipalisme est l’avenir des Gilets jaunes

    Le municipalisme est l'avenir des Gilets jaunes

    Comment le mouvement des Gilets jaunes pourrait-il durer ? Le municipalisme libertaire serait une voie féconde, selon l’auteur de cette tribune, pour qui ce modèle de société démocratique et écologique est « une stratégie de lutte pensée pour l’atteindre ».

    Killian Martin est étudiant à l’EHESS (l’École des hautes études en sciences sociales) et militant communaliste.

    Après 23 semaines de lutte d’une intensité et d’une inventivité rares, le mouvement des Gilets jaunes est à la recherche de nouvelles options stratégiques qui lui permettraient de durer au-delà de ce long moment insurrectionnel. Les Assemblées des assemblées qui ont réuni les délégués de centaines d’assemblées locales à Commercy (Meuse) puis à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) sont emblématiques de cette recherche. Or, la forme prise par ces deux événements et le fond des débats qui s’y sont tenus les inscrivent dans la continuité de mouvements qui, de l’Espagne à la Syrie et du Moyen-Âge à nos jours, ont choisi une stratégie des plus fécondes : celle du municipalisme. ( lire la suite ... )

    Mr Macron : pourquoi continuer à dilapider les fleurons de l’industrie française !!!!!!????? (60 entreprises …)

    Cette Lettre est diffusée sur les Réseaux Sociaux, tractée dans les Ronds Points Citoyens, les manifestations, les Commissariats et Gendarmeries d’Aquitaine, transmise aux Médias, au Président de la République, au Ministre de l’Intérieur
    ………………………………………

    LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

    Monsieur,

    Nous faisons suite a votre intervention relative au mouvement des Gilets Jaunes qui a été émaillé de plusieurs scènes violentes. ( lire la suite ... )

    Communiqué et Affiche Gilets Jaunes ARGENTAT – 24-02

    Les gilets jaunes : La France à l’unisson

    Bonjour à tous et à toutes,

    Le mouvement des gilets jaunes est un mouvement citoyen.

    Les revendications des gilets jaunes sont sociales, économiques et environnementales, aussi je souhaite rappeler que nous ne sommes pas issus d’un parti ni n’en suivons aucun.

    Des organisations syndicales ont rejoins notre mouvement, mais nous n’avons rejoins aucune formation syndicale.

    Nous sommes simplement un mouvement uni de citoyens qui veut démontrer qu’une autre société, plus juste, est possible. ( lire la suite ... )

    Atelier d’écriture de RIC … vidéo exemple

    Montpellier - les Gilets jaunes en atelier d'écriture pour le RIC - 3 janvier 2019. / © F3 LR

    Après les actions et les manifestations, place à la rédaction des propositions et doléances pour les Gilets Jaunes. Et pour mieux porter leur revendication d’un référendum d’initiative citoyenne, ceux de Montpellier participent ces jours-ci à des ateliers d’écriture dans le quartier Figuerolles.

    Par Fabrice DubaultPublié le 04/01/2019 à 17:55
    La salle de la Carmagnole, cela ne s’invente pas, est pleine à craquer de Gilets jaunes sans gilets…
    Tous ont quitté leur rond-point et l’action, pour la réflexion avec un objectif : participer à un atelier d’écriture portant sur le référendum d’initiative citoyenne, le RIC.
    ( lire la suite ... )

    Communiqué Gilets Jaunes Argentat

    Les gilets jaunes : La France à l’unisson

    Bonjour à tous et à toutes,

    Le mouvement des gilets jaunes est un mouvement citoyen.

    Les revendications des gilets jaunes sont sociales, économiques et environnementales, aussi nous souhaitons rappeler que nous ne sommes pas issus d’un parti ni n’en suivons aucun.

    Des organisations syndicales ont rejoins notre mouvement, mais nous n’avons rejoins aucune formation syndicale.

    Nous sommes simplement un mouvement uni de citoyens qui veut démontrer qu’une autre société, plus juste, est possible.

    Nous avons enfilé nos gilets jaunes le 17 novembre 2018, il a été retenu que nous luttions contre la hausse des taxes sur le carburant. Cela est réducteur, nous revendiquions également l’augmentation du pouvoir d’achat, la hausse des allocations handicapées, une re-nationalisation des services de gaz et d’électricité, le retour de l’ISF, une valorisation de nos territoires par le soutien d’une agriculture respectueuse de l’environnement, une transition écologique non punitive, etc… ( lire la suite ... )