1100 médecins démissionnent de leur fonction administrative dans les hôpitaux publics

Facebooktwittermail

Économies faites sur l’hopital = 10 milliards en 10 ans

+15% de productivité en 10 ans pour 2% d’augmentation de salaire

les salaires d’ infirmières en france sont au 28ème rang sur les 32 pays de l’Ocde

La proposition du premier ministre = 200 millions par an pendant 3 ans (sur un budget de plus de 80 milliards)

Ces 1100 médecins démissionneront le 26 janvier si la réponse du gouvernement n’est pas satisfaisante.

Il y a 400 postes d’infirmiers vacants rien qu’à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris », où 900 lits ont été fermés faute de personnel

D’où la revendication première d’une augmentation de 300 euros net des salaires, reprise au collectif Inter-Urgences, à l’origine de la grève inédite qui s’est étendue depuis mars à tout l’hôpital et touchait toujours 267 services d’urgences début janvier.

Les démissionnaires sont soutenus par 5000 professionnels de santé

Une « grève du codage » – c’est-à-dire de la transmission d’informations permettant aux établissements de facturer leurs actes à l’Assurance maladie – a également été lancée dans certains services il y a plus de trois mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.